AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 :: Hors-jeu :: Cimetière :: Rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

This who should not happen ☆ Akikazu Shimpo

avatar





Invité
Invité
Mar 16 Aoû - 10:40
ft. Akikazu Shimpo

This who should not happen

C’était la fin des cours et comme à chaque fois Alex’ se baladait dans les couloirs de l’établissement. Elle connaissait désormais plus de monde, mais la jeune fille été habituer à être de nature solitaire. Donc voir d’autres jeunes accoudés contre leurs cassiers en riant de façon aussi enthousiasme ne la perturbait nullement. Elle n’avait pas non plus d’activités spéciales qu’elle pourrait pratiquer en dehors puisqu’elle n’avait rejoint aucun club. Ni de MP3 pour écouter de la musique. Oui c’en était presque déprimant à voir.

Mais bon, Alex’ était douée pour ne rien faire et simplement rêvasser. Tandis qu’elle continuait à marchait, elle ne se rendit pas compte qu’elle avait atterri près des salles de classe où à l’heure actuelle il n’y avait que de rare, voir aucune personne. Les salles de classe qui se ressemblaient tous l’étaient également. Du moins, c’était qu’Alex croyait.                                  
A grande surprise, elle s’aperçut en jetant un coup d’œil par la fenêtre que l’une d’entre elles n’était pas si vide que cela et par curiosité, elle entra.  

Dedans, au centre : un chevalet. Sur lequel reposait  une toile. Et pas n’importe laquelle. Elle illustrait un homme sur une scène qui relevait la tête vers un écran de lumière qui l’éclairait et semblait émanait des plus profonds des ténèbres. Dans une main, il tenait un stylo, dans l’autre un livre. La jeune fille en conclut qu’il s’agissait d’un écrivain, mais elle s’approcha pour décrypter l’expression de son visage.

Alex’ ne savait pas pourquoi, mais elle trouvait cette peinture sombre, effrayante, mais aussi magnifiquement malsaine. Elle eut l’impression de se perde dans la toile lorsque brusquement elle entendit un bruit qui la fit sursauter de surprise et passa son visage par-dessus son épaule en direction de la porte d’entrée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mar 16 Aoû - 12:08

ft. Alex'

ft. Akikazu

「 Who Should Not Happen 」
La fin des cours sonnèrent... Et il avait soif. Akikazu était calme et reposé, il avait sécher les cours de la journée afin de ce retrouver dans cette salle, une salle vide pour aujourd'hui, sa peinture à la main et la toile sous ses yeux. Il avait peint toute la journée cette peinture. Peinture dans laquelle il se voyait... Un écrivain regardant la lumière depuis ses profondes ténèbres... Tout était lugubre, sombre et froid, c'était le monde de l'artiste. Et ses yeux, tournés vers une lumière puissante mais impossible de l'atteindre... Les gens comme ce type, sont malheureux dans leur recherche de lumière... Akikazu est heureux dans ses ténèbres si familières...

Il était allé se chercher à boire avant de vouloir ranger. D'un pas rapide, il se dirigea vers le distributeur de boisson afin de se payer un soda au raisin. Il adore cela! Il se posa sur le banc afin de siroter sa boisson, passant une de ses pâles mains dans ces cheveux foncés... Une fois terminée, il jeta sa boisson à la poubelle et s'en racheta une qu'il garda fermé afin de la boire en examinant sa peinture. C'est donc ainsi qu'il prit le chemin du retour...

Quand il arriva devant la porte, il remarqua qu'elle était entre-ouverte... Merde... Il regarda par la fenêtre et il vit une personne de dos, debout devant sa toile... Il fallait qu'il trouve un moyen d'acheter son silence. Alors il entra doucement. La personne sursauta et il découvrit son visage. Cette fille... On dirait un gars. Mais on voyait clairement que c'était une fille dans son expression de surprise... Lentement, il s'approcha de sa toile.

-Qu'en penses-tu? Ce peintre est doué, je devrais lui ramener sa toile avant qu'on ne la lui vole...

Il avait de la peinture sur le pantalon qu'il n'avait pas remarqué ainsi que sur sa manche.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mar 16 Aoû - 16:34
ft. Akikazu Shimpo

This who should not happen

C’était un jeune homme brun, plutôt élégant que Alex’ n’avait encore jamais vu. Ou peut-être ne lui avait-elle tout simplement pas accordé d’attention jusque-là, elle était nouvelle ici après tout. Il lui demanda ensuite ce qu’elle en pensait et qu’il était là pour rapporter cette toile à son propriétaire avant qu’elle ne se fasse voler. Alex’ haussa un sourcil sceptique.                                                    
Toute personne désirant voler cette toile aurait eu du courage, car elle la trouvait plutôt malsaine. Mais en même temps, elle devait avouer qu’elle attirait le regard.

… Elle se retourna pour l’examiner une nouvelle fois. Elle la trouvait curieuse. Notamment à cause de l’expression que l’écrivain, ou plutôt dramaturge puisqu’il se produisait sur une scène, affichait sur son visage. Elle n’arrivait pas à décrire cette expression. Alex aurait aimé en savoir plus. Pour qu’un peintre puisse peindre pareil œuvre, c’en était plutôt impressionnant.                                            
Néanmoins elle s’apprêtait tout de même à répondre lorsqu’elle ses yeux tombèrent sur la manche du jeune homme, puis de son pantalon.
Des traces de peintures.                              

La jeune fille afficha une expression blasée : elle avait failli le croire, il était plutôt bon comédien.                            
Alors de son air nonchalant, elle lança en approuvant d’un hochement de la tête :

« Je le pense aussi, d’ailleurs ce peintre a dû partir en laissant des traces de peintures sur lui. »

Ben ouais, piégé. Dommage c’était bien joué.
Jouant faussement cette comédie déjà dévoilée, elle ajouta  en se tournant vers le chapelet :

« Je me demande bien à quoi peut bien correspondre l’expression sur le visage du dramaturge. J’ai beau me creuser la tête, je n’arrive pas à trouver la réponse. »

Elle fit volteface vers lui en se penchant sur le côté et en lui lançant un regard éloquent :

« Oui... Je me demande bien ce que le peintre a put penser en peignant ce tableau. »  

Cela ressemblait à de la provocation… nan en fait c’était carrément de la provocation ! Ce n'était pas forcément dans le style d'Alex’ mais elle n’aimait pas trop qu’on lui mente non plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mar 16 Aoû - 18:57

ft. Alex'

ft. Akikazu

「 Who Should Not Happen 」
Il regardait la jeune fille, en priant intérieurement qu'elle ne fasse pas le lien entre le peintre et lui... Il n'aimait pas quand on découvre son autre facette... Le masochiste souffla quand elle regardait la toile. Il en était fier, il allait l'emmener dans sa chambre tandis que son coloc' n'est pas là et la cacher sous son lit, une fois couverte bien entendu! La jeune fille reporta son attention sur Akikazu et elle fit la remarque sur les traces de peinture, alors ses yeux orangés se posèrent sur sa manche et son pantalon... Merde...

-Humpf...

Son secret avait été dévoilé à une jeune fille qu'il ne connaissait pas... Elle devait surement venir d'arriver, sinon il la connaîtrait et elle le connaîtrait et donc ne réagirait pas comme cela... Elle serait en mode: "Comment un fou tel que toi peux peindre?! C'est pas normal!"...

-Le dramaturge ressent une infime tristesse de ne pas pouvoir atteindre la lumière qu'il convoite tant... Mais aussi de la crainte, si il y arriverait, comment c'est là-haut? Est-ce que c'est mieux là-haut? Plein de question passent dans sa tête... Et ce n'est pas tout. Il se sent seul, incompris et surtout oublié des gens. Il est encerclé par les clichés et tout le monde a peur de lui... Personne ne cherche à le connaitre réellement...

Il était parti dans une tirade, expliquant la situation du dramaturge dans la peinture mais, le sourire triste sur son visage pâle trahissait ses sentiments. Il se représentait dans le dramaturge mais ce sourire triste s’évanouit laissant place à un visage neutre... Il s'était emporté..

-Ce qu'il pensait? Surement à la société d'aujourd'hui... Ou alors, il pensait à une certaine personne ou un groupe de personne qui lui donnent l'impression d'être dans cette situation... Qui sait?

Il entra dans la comédie bien qu'il avait comprit qu'il était démasqué... Mais bon, tempis.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mar 16 Aoû - 21:47
ft. Akikazu Shimpo

This who should not happen

Bon apparemment il n’était pas si ravis que ça qu’Alex découvre qu’il était le propriétaire de cette toile. Elle en conclut qu’il n’en avait pas parlé à grand monde. Pourquoi ? Elle ne pouvait pas trop répondre sans le connaître. Peut-être tout simplement était-ce son jardin secret.                                              
Il étouffa un grognement. La jeune fille crue qu’il allait s’énerver ou bien qu’il ne répondrait tout simplement pas à la question.
Il lui fournit plus d’explications qu’elle n’aurait attendues. Et tandis qu’elle se laissait bercer par ces paroles, elle examina la toile et le dramaturge à son centre. Du fait qu’il se sentait seul, car personne ne le comprenait. Ou plutôt qu’on ne cherchait pas vraiment à le connaître.

Cette explication provoqua un bond en arrière dans le passé d’Alex. Elle se vit, petite au foyer avec ses cheveux courts et assise dans un coin, encerclant ses genoux par ses bras. Les autres enfants qui s’amusaient entre eux riaient. Ou alors la désignant du doigt, et chuchotant entre eux. Puis une autre image apparut. Celle d’une main tendue dans sa direction et le sourire dévorant le visage d’un petit garçon. Un petit garçon qui avait fait l’effort de chercher à la connaître, à briser sa carapace.

La jeune fille dévisagea longuement le jeune homme. Ces paroles… s’adressaient-elles à lui-même ? Avait-il vécu ce que le dramaturge avait vécu ? Ce qu’Alex avait vécu ? En se demandant toujours si là-haut, quelque part, c’était mieux ?
Elle releva la tête, l’air intéressé. Hum…

« Ce qu'il pensait? Surement à la société d'aujourd'hui... Ou alors, il pensait à une certaine personne ou un groupe de personne qui lui donne l'impression d'être dans cette situation... Qui sait? »

Ah apparemment il persévérer dans son jeu. Les mains dans les poches, elle ferma les paupières, l’air amusé :

« Oui, qui sait ? C’est dommage j’aurai aimé pouvoir rencontrer ce peintre. Je pense que nous aurions eu beaucoup à partager.   »    

Puis elle ajouta en rouvrant les yeux, la tête sur le côté et l’air curieux :

« Oh fait, j’suis Alex’. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
★ (Time Left) : 867
Storyteller
Voir le profil de l'utilisateur




Directeur
Storyteller
Mar 16 Aoû - 21:47
Le membre 'Alexandra Lloyd' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Pile/Face' :
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Sam 20 Aoû - 11:13

ft. Alex'

ft. Akikazu

「 Who Should Not Happen 」
Après ses explications, la jeune fille était perdue dans ses souvenirs. C'était donc une arrivante. D'un côté elle était chanceuse. Elle se souvenait de tout ce qui se passe, de sa vie d'avant, de ses amis en dehors... De tout ce qu'il aimerait se souvenir mais non. Le Destin avait voulu qu'il oubli tout. Quel monde cruel et sans pitié...

Il la regardait être perdue, il secouait sa main devant ses yeux mais elle ne revenait pas à elle, devrait-il l'embrasser pour la faire revenir? Il le faisait avec Michi et il ne le prenait pas mal alors... Oh! Elle sorti de ses pensées avant qu'il ne pose ses lèvres sur les siennes, tempis!

-Oh zut, tu veux que je lui fasses passer le mot? Je le connais personnellement. Mais il y a un truc qui me dérange. Ceci est mon jardin secret et tu vient d'y entrer, je dois être sûr que tu ne diras rien à personne. Si j'apprends que tu l'as dis à qui que ce soit. Je n'hésiterais pas à te frapper, à te défigurer, t’aplatir, te faire ramper à mes pieds, tu m'imploreras de te pardonner mais je ne te pardonnerais pas. Je te tabasserais jusqu'à ce qu'on ne te reconnaisse plus. Et je te couperais ces beaux cheveux verts. D'accord? Mais si tu ne dis rien, il n'y a aucun problème. Oh! Je suis Akikazu Shimpo, un Lapin~

L'air fou qu'il avait sur le visage prouvait bien qu'il était un lapin... Aucun doute possible.

-Oh! Je vais te donner un petit quelque chose, ce sera notre petit secret~

Il posa alors doucement ses lèvres sur celle d'Alex en lui tenant les joues
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Sam 20 Aoû - 17:05
ft. Akikazu Shimpo

This who should not happen
Le ton de voix du mystérieux inconnu avait changé. Alexs l’avait senti et se méfiait. Ses sourcils doucement se froncèrent de manière presque imperceptible.
Comme elle l’avait supposé, le brun lui annonça qu’elle était entrée dans son jardin secret et qu’il fallait être sûr qu’elle n’en parlerait à personne. Qu’est-ce qu’il comptait faire ? La tuer ? Effectivement Alexs semblait persuader que l’univers tout entier essayait de la tuer.  Quand la parano vous guette ! Pourtant elle savait qu’il serait stupide d’essayer de commettre un meurtre ici.  La porte n’était pas fermée, elle pouvait toujours crier. Mais elle était conscience aussi qu’il ne fallait pas négliger le danger. En particulier lorsqu’il la menaça de la défigurer, la frapper… et tout le reste.

Son sourire  n’avait pas bougé, simplement maintenant il lui octroyait un air fou.  
Puis il se présenta d’un air nonchalant, comme s’il annonçait une liste de course.
Le danger s’appelait Akizaku Shimpo, le lapin. C’était le premier lapin qu’elle rencontrait et elle ne savait pas trop si elle devait s’en réjouir.

En particulier lorsqu’il se  rapprocha, en parlant d’une chose qu’il lui donnerait. Puis se pencha et l’embrassa en lui tenant les joues. La verte trop surprise ne réagit pas tout de suite. Mais lorsque l’information monta au cerveau, elle lui écrasa l’un des pieds de toutes ses forces et se dégagea en vitesse à une distance sécurité.
Le visage empourprait pire qu’une pivoine avec une impression gênée et déconcertée qui contrastait avec l’air calme et nonchalant qu’elle possédait une seconde plus tôt.

« Mais-mais-mais-mais… » baragouina-t-elle en désignant un doigt coupable dans la direction du lapin.

Ça allait devenir une habitude que les gens l’embrassent ? Et puis quand bien même, avec Akasuki ça avait été un accident, ça n’avait duré qu’une seconde, là ça avait été purement intentionnel et duré assez longtemps pour chambouler la verte qui posa ses doigts contre ses lèvres avant de jeter un regard noir à ce démon.  
Oui mine de rien, elle était tout de même vachement pudique la Alexs.

« C’était vraiment nécessaire ?! Je n’aurai rien dit ! »
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Jeu 25 Aoû - 1:33

ft. Alex'

ft. Akikazu

「 Who Should Not Happen 」
Il ricana et quand il sentit son pied se faire écraser, Akikazu frissonna de plaisir. Un soupire satisfait et sa langue rosée vint lécher ses propres lèvres.

-Tu frappes délicieusement bien! Ne veux-tu pas recommencer?~

Il ricana quand il la vit rouge comme une pivoine avant de s'approcher de la toile. Il la recouvrit de papier bulle avant de ranger le chevalet et de prendre la toile sous le bras. Il commença à sortir de la pièce en s'arrêtant à la porte.

-Nécessaire? Ow? Es-tu pudique? Comme c'est touchant. J'espère bien que tu ne diras rien... On ne pourrait plus retrouver ton corps sinon, je te démembrerais, après t'avoir tranché la jugulaire et je te donnerais en nourriture aux oiseaux... Compris? Bien, j'espère que l'on se reverra très vite ma petite Alexandra~ hihihi

Il eut un rire fou avant de partir en courant vers les dortoirs pour les hommes, sa peinture et son chevalet sous le bras.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nara-shi :: Hors-jeu :: Cimetière :: Rp-
Sauter vers: