AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
The Good, the Bad & the Dirty – Nezumi Otonashii
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité

Mar 30 Aoû - 17:23
Otonashii Nezumi
ft. Shirasaka Koume
(THE iDOLM@STER: Cinderella Girls)

 

« ... Salut.
Je m'appelle Nezumi Otonashii. J'ai 17 ans et je suis à Nara-shi depuis trois ans. Je suis une femme et je suis pansexuelle et je n'ai pas de partenaire. Je suis chez les Renards. Mon objectif est de rendre les faibles puissants. »


Nezumi a toujours été quelqu'un de passive. Pas discrète, passive. Elle se laisse complètement faire. Elle ne possède pas de petite étincelle de joie. Avant d'arriver à Nara-shi, c'était une adulte qui avait repris plus ou moins le dessus sur sa vie. Maintenant, elle était revenu à un âge où elle subissait d'horribles tourments. Et elle est automatiquement redevenu la fille renfermée sur elle-même. Elle n'est pas du tout extravagante, et évite d'attirer l'attention sur elle. Même si on devient son amie, on n'arrive pas forcément à ouvrir la carapace dans laquelle elle s'est retranchée. Toute fois, avec son air placide, elle se permet de "confier" ses goûts en matière de musique ou de films: Nezumi adore la musique rock, métal. Même si elle aime tout les genres, elle s'oriente plutôt vers ces derniers. En terme de film, elle est passionné par les films d'horreur. Vous trouvez ça étrange? Rappelez-vous, les gens n'ont plus de souvenir. Et le souvenir le plus marquant pour Nezumi a été complètement effacé. Elle est donc une toute nouvelle personne. Nanako n'a jamais existé. Et donc l'enlèvement non plus. Et donc, elle s'intéresse maintenant aux films sanglants, à des documentaires sur des tueurs en série. Vous trouvez ça malsain? Nezumi de Nara-shi n'est pas exactement la même que la Nezumi avec ses souvenirs horribles.

C'est une autre Nezumi, qui garde son caractère calme, mais qui n'en ai pas moins des plus vicieuse. Elle a changé, elle est hypocrite. Nezumi de Nara-shi se cache sous des airs innocents, mais dans sa caboche, ça boue. Qu'est-ce qui boue? La vengeance. Elle ne saurait pas dire pourquoi, ni comment, mais elle sent une pointe de vengeance dans ce qu'elle veut faire. La petite blonde est une fin stratège, et son côté maladroit et timide couvre tellement bien cela! Vous allez me dire, si elle joue un double jeu, pourquoi rentrer chez les renards? Les renards ne sont-ils pas considérer comme des animaux fourbes? Nezumi est fourbe, calculatrice, elle sait ce qu'elle veut. Prendre le contrôle de l'école. Mais pas comme vous le pensez: de l'intérieur. Écraser les autres clans, forcer des gens à rejoindre les clans. Concrètement, de la manipulation dans l'ombre, sans qu'on ne soupçonne la jeune fille de quoi que ce soit.

Il lui a bien sûr fallut un temps d'adaptation. A son arrivé à Nara-shi, ayant encore ses souvenirs douloureux, elle était marginale, ne voulant pas se mêler aux autres. En ayant peu à peu perdu ses souvenirs, et en ayant perdu celui qui était le plus important, qui faisait d'elle ce qu'elle était... elle a complètement changé. Deux ans pour intégrer, créer un nouveau caractère, une nouvelle Nezumi, pas trop éloignée de l'original. Peut-être que certains voient Nara-shi comme une sorte de prison, de malédiction, mais pour Nezumi, c'est la délivrance. Cette sorte d'amnésie a apporté de l'apaisement à l'esprit de la blonde, sans compter qu'elle avait une dizaine d'année en mois à son arrivé. Elle peut réécrire ce "bout de passé", et elle, à l'époque de son arrivé, avait décidé de renversé les codes. Fini les "terreurs" du lycée. Nezumi cherche à retourner "l'ordre naturel" des choses. Mais ceci, vous n'êtes pas censé le savoir. Ni même le déceler, mais je pensais important de le communiquer. Nezumi vous fera pleurer de manière indirecte, et vous ne le saurez même pas, et puis elle sera là pour vous donner des mouchoirs, tout en jouant parfaitement la comédie.


1 ⏩ It's gone.
« Grimpe dans la voiture, tu me montreras le chemin, d'accord? On en a pas pour longtemps... » Cette phrase, dîtes par un adulte, qui avait rien de méchant, et qui pourtant réserver un triste sort à Nanako, la sœur jumelle de Nezumi. « Nezumi, reste là, je reviens. » Nezumi hocha la tête, restant assise sur les marches de l'immeuble, regardant sa copie conforme monter dans la voiture. Elle était noire. Ou bleu. Ou bien verte, Nezumi ne sait plus tellement. Elle a enfouie ce souvenir au fond de son crâne, son cerveau se développant autour de la dernière phrase que lui avait dit sa sœur. C'était dur. Dur d'imaginer que ça serait la dernière fois qu'elle jouait dehors avec Nanako, devant l'immeuble, juste sous la fenêtre de son appartement où sa mère faisait le ménage. Nezumi n'arrive plus à se souvenir ce qui s'est passé après ça, après l'enlèvement, comment ses parents ont pu réagir, comment les médias ont relayer l'affaire. S'il avait été attrapé.

2 ⏩ It's hurts.
Elle se blâme. On lui reproche. Nezumi ne sait pas depuis combien de temps, mais elle est devenu le souffre-douleur, celle dont la sœur a été enlevé. Non, celle qui a laissé sa sœur partir avec un inconnu. Collégienne, on ne la connaissait que pour ça. Les professeurs étaient indulgents, mais vous connaissez les enfants. Nezumi ne s'intégrera jamais socialement avec ses petits camarades, n'ayant que peu d'amis, elle ne s'en souvient pas. Si elle ne s'en souvient pas, c'est qu'elle ne devait pas en avoir du tout. Celle qui a laissé sa sœur partir avec un inconnu  devait porter ce titre, subir les médisances de ses camarades. Les coups de genoux qu'elle subissait n'étaient même plus douloureux. Sa mère et son père l'aiment toujours autant, mais ne laissent plus Nezumi traîner seule, dehors. Nezumi s'en veut, elle regrette de ne pas être à la place de Nanako. Morte.

3 ⏩ It's pretty.
Son premier piercing, Nezumi n'avait pas demander l'autorisation à l'un de ses parents. Ou bien elle avait fait une fausse autorisation. Comment s'en rappeler, cela semble si flou quand elle y repense. Elle avait décidé de se percer le nombril. Elle avait eu mal. Mais ça ne devait être rien comparer à la douleur qu'avait subit sa sœur, retrouvée la nuque brisée sous un pont deux ans après sa disparition. Ce premier piercing ne sera certainement pas le dernier, et Nezumi le savait.

4 ⏩ It's home.
Nouvelle maison, nouvelle préfecture, nouveau voisinage. Enfin, ses parents avaient décidé de déménager, de changer totalement de cadre. Bien sûr que c'est un événement marquant: en rangeant l'ancienne maison, ils avaient retrouver des anciens vêtements et jouets à Nanako. Ils se sont résigner à donner le tout à une oeuvre caritative. Nezumi avait juste garder une peluche, elle avait beau entrer au lycée bientôt, cette peluche sale et qui sentait Nanako et la poussière était un memento. Un lapin tout blanc, des billes rouges pour les yeux. Nezumi avait le même, mais en noir, et des billes bleues. C'était leur mère les avait fabriqué.

5 ⏩ It's shiny.
« C'est vraiment une bonne élève. Certes, elle ne participe que très peu pendant les cours, mais regarder ces résultats aux tests: ils sont excellents! Je ne dis pas que votre fille est un génie, mais elle semble travailler régulièrement. » Des louanges. Même si sa petite famille l'aimait, la soutenait, c'était la première fois qu'elle entendait des compliments sincères. Sans compter que c'était pour des résultats scolaires. Avoir changer d’environnement scolaire, là où personne ne connait Nezumi et le fantôme de Nanako.

6 ⏩ It's sweet.
Le premier amour. Un souvenir à chérir plus que tout. Même s'il est douloureux. C'était une fille, elle avait la peau douce, les cheveux rouge feu, une teinture. Nezumi le sait, car c'est chez cette fille, Yû, qu'elle se faisait décolorer les cheveux. Comme toute japonaise, Nezumi n'est pas blonde naturellement. Elle faisait ça avec une troisième fille, elle, c'était bleu ou violet, la couleur de ses cheveux. Même si c'était son amie, Nezumi n'a retenu son prénom. Un trio au lycée, elle avait enfin des amis, étonnant pour ses parents! Son premier amour, Yû, était sur la même longueur d'onde qu'elle, lesbienne auto-proclamé. Nezumi était encore à la recherche de la boussole pour savoir vers quelle catégorie elle devait se tourner. Elle se pensait lesbienne aussi. Mais elle était attiré par les hommes aussi. Elle ne comprenait pas. Yû lui donna le mot: bisexuelle. En grandissant, Nezumi découvrirait qu'elle était plutôt pansexuelle, que bisexuelle.

7 ⏩ It's shit.
« ... Et avec ça? » souffla-t-elle, épuisée. Nezumi faisait preuve d'une certaine désinvolture, timidité même. Elle avait son premier boulot. Enfin, petit boulot, pour financer ses études! Ah, être un jeune adulte, c'est excitant. Ou pas. C'est vraiment chiant de servir les autres, dans un petit fast-food, surtout après les cours, et tard le soir. Nezumi serait bien mieux à la maison, entrain de fumer tranquillement, et de discuter avec ses amis de l'université au concert de tel groupe, une bière à la main.

8 ⏩ It's loud.
Alors qu'elle était encore l'université, elle avait décidé de monter un petit groupe de musique avec ses amis. Enfin, décider, on lui avait proposer. Nezumi avait accepter. Après tout, elle avait prit des cours de batterie au lycée. On ne va pas vous mentir, le groupe à pas réellement fait de spectacle, le chanteur/auteur/compositeur avait pas vraiment d'inspiration au niveau partition. Alors, en se retrouvant dans la cave d'un des membres du groupe qui vivait encore chez sa mère, ils se faisaient juste de session "jam", entre deux bières. Et puis, parfois, on se rassemblait pour discuter, refaire le monde, en apprendre plus sur les uns et les autres.

9 ⏩ It's damned.
Nezumi reste assise, fixant ses pieds. Elle assiste enfin au procès de l'horrible monstre qui a enlevé et assassiné sa sœur. « J'aurais du kidnapper l'aut' gosse aussi! » disait-il, ajoutant que ça lui aurait fait deux jolies petites poupées identiques. Malheureusement, Nanako ne fût pas l'unique victime de ce tueur d'enfants. Mais au moins, il allait finir derrière les barreaux, et ce fou ne fera plus jamais de mal à qui que ce soit. Nezumi n'avait même pas lever les yeux quand elle témoignait, ne voulant pas croiser le regard du "huit-clos" et de la bête qui avait du sang sur les mains.

10 ⏩ It's empty.
Le frigo était vide. A l'exception d'une glace à la vanille. La suite, vous la connaissez...


© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Kai Rainsword

Description rapide : Petit garçon brun pas très grand, avec des oreilles de chats qui bougent trop mignonnes. (oui,j'suiskawaietalors)
★ (Time Left) : 704

Description rapide : Petit garçon brun pas très grand, avec des oreilles de chats qui bougent trop mignonnes. (oui,j'suiskawaietalors)
★ (Time Left) : 704
Administrateur

Mar 30 Aoû - 19:38


LAODING ❙❙❙❙❙❙❙❙❙❙❙❙❙❙❙❙

Bienvenue sur Nara!
Merci de patienter, le staff est entrain de corriger ta fiche.


Revenir en haut Aller en bas

avatar
Directeur

★ (Time Left) : 862

★ (Time Left) : 862
Storyteller

Mar 30 Aoû - 19:54

Bienvenu(e) sur Nara-shi !

Le staff et moi-même avons le plaisir de te valider.
Tu peux ainsi aller recenser ton avatar.
Faire une demande de chambre.
Faire ta fiche de liens.
Demander un rp.


Bon courage!
Revenir en haut Aller en bas
http://nara-shi.forumactif.org

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
The Good, the Bad & the Dirty – Nezumi Otonashii
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» 2.07 : Dirty Money
» 1.06 All Good Things Must Come to an End
» Good Morning England - Demande de partenariat
» 07. It's a new day, a new start, and I'm feeling good!
» Technique dirty !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nara-shi :: Bien débuter :: Présentations :: Créations :: Anciennes fiches-
Sauter vers: