AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 :: Administration :: Annonces et nouveautés :: Anciennes annonces Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

[Intrigue #1] Coup d'état.

Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar





Invité
Invité
Lun 24 Oct - 21:06

Non mais, vraiment, ce gars là ne devait pas tourner très rond dans sa tête. La jeune blondinette se tapa le front du plat de la main. De toute évidence, il n'écouterait rien, ni personne. Ne pas rejoindre ses idéaux voulait dire qu'elle faisait la fière ? Et c'était ça, son meilleur argument ? Elle secoua la tête d'un air interdite, elle savait que beaucoup prendrait son manque d'éloquence pour un abandon, elle n'avait donc pas le choix de répondre à la provocation. Dans les deux cas, il avait bien mener puisque cela la desservait. Si elle en avait fait douter quelqu'un, les paroles de ce tordus avaient ôté leurs doutes. Il était doué, mais tout cela n'était que de belles paroles. Passé quelques semaines, peut-être même quelques jors, ils finiraient par s'en rendre compte, peut-être. Est-ce que cela devait dire qu'elle devait laisser les gens se diviser plus encore ? Ou qu'elle se devait, en tant que renard prônant la paix de démanteler ses paroles aussi acerbes soient-elles. Elle ne douterait pas qu'il avait bien d'autres arguments tranchant encore en réserve.

Maellys ne savait pas quoi faire, devait-elle chercher le soutien de ses pairs ? La plupart semblaient ne pas vouloir s'en mêler. Mais n'était-ce pas leur rôle en tant que prôneur de la paix que d'empêcher plus de clans et de guerre tacite entre clans ? Elle était perdue. Au bord de cette marée humaine, elle se sentait impuissante, faire entendre ses pensées ne serait certes pas suffisant, mais si personne ne le faisait, elle prendrait donc les devant. Elle ne voulait pas qu'on puisse mal voir les renards, elle adorait les gens qu'elle cotoyait de manière générale, elle avait la chance d'être sociable et elle se sentait coupable de ne pas avoir plus d'empathie pour ceux qui vraisemblablement ne l'était pas. Elle n'aurait jamais pensé qu'autant de personne puisse se sentir si mal pour rejoindre ce rustre aux manières si déplaisantes. Mais qu'importe, après tout, chacun est libre de suivre sa route et de créer la sienne.

- Celui qui fait le fier ici, c'est toi ! Tu crois servir des intérêts en poussant tout le monde à la guerre ? Cela ne mènera à rien. C'est bien de vouloir que les choses changent, mais pousser tout le monde à s'entre-tuer plutôt qu'à s'unir c'est n'importe quoi ! Fais-toi donc ton armée en manipulant ceux qui pensent ne pas avoir de place, ils se rendront compte bien assez tôt que tu les manipules pour te faire simplement ta petite armée et te venger de nous qui ne partageons pas ton point de vue !

Elle avait le sentiment de s'enfoncer plus que de servir sa cause. Elle n'aimait pas être le centre de l'attention. Ou plutôt le centre de regard haineux ou impatient d'entendre ses arguments. Elle espérait que quelqu'un lui viendrait en aide pour raisonner au moins quelques uns de ces personnes qui se pensaient délaissé. Mais elle voyait avec désespoir que beaucoup en fait se sentaient rejetés. Sa quête était peut-être vaine après tout. Elle soupira, elle ne lui donnerait pas la satisfaction de le lâcher du regard pour chercher vraiment de l'assistance. Si elle ne venait pas, tant pis, au moins, elle aurait essayer. Au pire, il y aurait ce clan d'outsider sur le côté. Mais avec des objectifs dangereux et totalement opposée à l'idéologie des renards et de la paix. C'était dommage qu'il ne mette pas plus d'énergie à s'investir dans le clan plutôt qu'à diviser encore plus la foule d'élève déjà présent. Même si il n'était qu'un vil manipulateur, il se battait pour ses idéaux et pour cela, il méritait au moins le respect de la jeune blondinette.

Peu importe si personne ne l'écoutait au final, si ils voulaient créer encore un clan supplémentaire, ce n'en serait qu'un de plus après tout. Cela ne changerait rien aux batailles quotidienne sauf s'ils se montraient vraiment violent envers tous. Ils étaient bien sûr hors de question que les renards entrent en guerre ... N'est-ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
★ (Time Left) : 158
Modératrice
Voir le profil de l'utilisateur




Madyson V. Benett
Modératrice
Mar 25 Oct - 0:49
Une rebellion, heh ?

Ow, que la curiosité peut être énervante... Si tu avais fait impasse sur cet attroupement tu aurais peut-être pu bouquiner tranquille, mais bon comme la vie est bien faîtes c'est sur cette scénette que ton attention s'est posée.
Tu t'étais faufilé, dans la masse qui te paraissait incolore et livide, écoutant béante un auditeur pour toi invisible, te bouchant la vue les silhouettes beaucoup plus grande que là où ne peut porter ton regard. La voix d'un Renard, c'était ce monologue qui avait attisé les haines et réveillé les âmes de combattants de certains, il se croit superieur aux autres parce que monsieur a osé hausser le ton, neh ? Croit-il vraiment dire tout haut ce que les gens pensent tout bas ou va t'il continuer à extrapoler..?
Du début à la fin tu avais écouté dans l'ombre des autres, des gens qui semblent sain d'esprit au milieu de toute cette folie avait osé parler, et on sait qu'une voix seule n'a aucune portée, mais en voyant le nombre de personne s'étant avancer au perchoir pour faire entendre raison à un révolutionnaire tu pensais qu'il allait se poser et au moins réfléchir à pourquoi on fonctionne comme ça. Le pire dans tout ça c'est que certaine personne sont tombées dans le piège, et tu comprends très bien, certain adore suivre ce genre de mouvement, ils adorent se sentir différent et essayent d'être au sommet d'une noble cause pour faire changer des choses qui fonctionne pourtant très bien. Du moins c'est comme ça que tu raisonnes.
Bref, tu pensais déjà à partir, tout avait déjà été dis, donc à quoi bon ressasser et ressasser. Pis en plus y a plus rien à en tirer, tout le monde est au courant ou presque, plus rien à transformer en rumeur. Sauf que rien est fini avec ce genre de personne, il a osé répliqué, il a osé répondre, oh s'il voulait montrer qui est le plus têtu il a gagné !
Sans te soucier des quelques personnes que tu as bousculé, tu te met devant toute la troupe, comme quelque autres avant toi, tu glousses déjà, c'est excitant de cluer le bec à un borné~ Eh c'est que tu tombais à pique, une jeune blonde avait prit la parole, ne semblant pas très à l'aise, pourtant tout ce qu'elle disait été juste. Tu grognas intérieurement en te disant qu'il a en effet peut-être raison de faire ça mais ce n'est pas la meilleure manière de défendre sa cause. Comme si cela t'amusais, et oui ça t'amuse, tu brisas le silence en faisant claquer à chacuns de tes pas tes sandalles sur le sol pour te mettre à côté de cette fille. Tu fis semblant d'avoir les larmes aux yeux, pour rendre l'effet plus pitoyable encore.
"-Nous ne sommes pas fiers et au contraire, on aurait presque, PRESQUE, envie de te rejoindre parce que oui je dois l'avouer.. T'as une cause noble, tes cris ne sont pas la meilleure des façons de te faire entendre, ta petite armée pourrait être beaucoup plus grande et persuasive si tu faisais un minimum d'effort pour expliquer ton mécontentement. M'enfin je m'en fous si là, maintenant des gens se moque de moi et de mes manières, j'ai dis ce que j'avais à te dire, tu t'en fous peut être mais sache que moi aussi. Avec ou sans mon intervention, ta cause est déjà perdue d'avance.. Dommaaageee~"
Remplacant ta mine triste, la fin de ton discours fut enjoué d'un sourire candide que personne ne pourrait prendre au sérieux et pouf, tu reprenais ton maquillage d'enfant comme si de rien n'était, jubilant déjà des débats à venir.
© 2981 12289 0


Tro deu truc stylai tavu:
 

Revenir en haut Aller en bas
avatar
★ (Time Left) : 543
Kitty l'admin
Voir le profil de l'utilisateur




Miharu Niwinski
Kitty l'admin
Mar 25 Oct - 12:11
Just one guilty  #EventCe qui avait étonné Miharu, ce n'était absolument pas le discours de cet homme au vœu flou. Non, c'était l'exclamation qu'il avait entendu de l'ami. Il n'était pas du genre à se faire atteindre, à se démolir devant des paroles d'un inconnu voir de n'importe qui en général. Kai avait toutefois une influence sur lui. Ses amis, ses vrais amis en avaient une sur lui. Et c'était justement la douleur qui transcendait à travers les mots de l'un d'eux qui avaient fait étrange à son cœur. Alors c'était vrai, certains se sentaient à ce point dans la douleur de leur clan...

Il ne montra pas le choc que ça lui produisit et pourtant, il avait eu une vague envie de pleurer. A côté de lui, depuis tout ce temps, on avait mal, et il n'avait rien vu. Aveuglé par sa qualité de vie, il avait totalement oublié de s'intéresser à ceux qui étaient pourtant son entourage. Il laissa sa main fermer en poing. Comme celui qui venait de toucher son cœur.

En quelques instants, il remit en cause tout ce qu'il pensait, toit ce qu'il avait suggéré mentalement pour sentir au mieux. Voilà, il se rendait compte qu'il n'y avait pas qu'une vision possible, il se rendait qu'un mal être ne venait pas forcément de soi, mais des fois bien plus de ce que les autres pouvaient faire de vous. Endurer des coups physiques, ce n'est rien ; endurer des coups moraux, c'est bien plus compliqué. Le cas d'Akikazu lui vient comme une explication bien plus claire qu'aucune des paroles de l'être qui se proclamait révolutionnaire. Les clans ne conviennent pas à tout le monde et ce n'est pas une question d'interne.

Il ferma les yeux.
On ne pouvait juger quelqu'un comme une masse. On ne pouvait juger une masse comme un type particulier. Qui jugeait de toutes façons ? Personne n'avait le droit de choisir qui irait ou avait à aller dans tel ou tel clan ! Personne. Et pourquoi les clans existaient-t-ils s'ils échouaient ? Et échouer à quoi ? Avaient-t-ils même lieu d'exister dans tout ça ? Une communauté, ça créait des communauté, oui mais pourquoi ? Est-ce que depuis le début, celui qui avait catégorisé les autres songeaient déjà que les exclus, les bancs de la société, finiraient par se redresser ? La guerre. Il fallait vouloir la guerre pour avoir voulu diviser. Machiavel... Diviser pour mieux régner.

Ces pensées firent complètement perdre le fil de la discussion à Miharu pendant de longs instants. Bon sang, il avait l'impression de partir dans des vagues conspirationnistes. Et pourtant...

Il avança de nouveau brutalement et commença à parler. Ses oreilles, sa queue n'étaient plus là. Il parlait presque en n'étant que lui, plus en tant que chat. Mais sa voix n'avait jamais été aussi puissante.

« … Avant de parler de créer une nouvelle faction, avant de penser à la guerre, avant tout ça... Qui a décidé que qui irait dans tel groupe ? Qui a décidé que ce type avait un caractère comme ça et irait chez les lapins ? Qui a décidé que cette meuf avait envie du prince charmant et irait chez les cygnes ? Qui a décidé que ce mec était trop intelligent pour un autre groupe que les renards ? Qui a décidé que cette fille était trop sereine pour les tensions et rejoindrait les lapins ? Qui nous a mis dans des cases ? »

Il se sortit une clope tout en continuant.

« Créer une nouvelle catégorie est inutile, si on veut vraiment marquer le coup, il faut exploser plus haut, bien plus haut. Il faut annihiler les clans et détruire celui qui les a fondés et nous a foutu dans cette merde. »

Il alluma sa clope et tira.

« Au lieu d’encore nous diviser, trouvons le coupable. »
© 2981 12289 0






Pokeversion:
 
La plus belle signas, mais un peu grosse:
 

Merci à Kai-chan pour la signa & sa rose!
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mar 25 Oct - 16:22
détails
Fausse idole d'une révolution
Tu n'es rien, tu ne vaux rien, et tout le monde t'oublieras
Event
Ʃkaemp はは ™

Et oui et oui et oui. Il fallait que ça arrive, il fallait qu'un imbécile de première catégorie est besoin que son ego soit satisfait de regards se tournant vers lui. Hé bien, il en fait du grabuge pour un si simple discours. Certains le soutiennent, d'autres, comme Madyson, se dresse devant ses idéaux. D'autres encore, cherche un autre coupable à tout cela. Et voilà. Une toile abstraite tachées de couleurs que chacun ajoute à sa sauce, ne cherchant surtout pas à savoir si il couvre celles des autres. Toi tu observes calmement. C'est vrai c'est drôle de les voir s'agiter. Tu les contemples, assise non loin, laissant les clameurs venir à tes oreilles. On se plaint, on acclame, on ose prendre la parole, on préfère se taire. Quel bel exemple de ce qu'est l'être humain. Un être vivant jamais content, qui désire plus qu'il n'a déjà. Oui, vous les Lapins, vous n'êtes pas aimés par les autres, mais regardez bien, vous vous aimez entre vous, non? N'est-ce pas là déjà assez à votre goût? Tu as envie de leur crier ce que tu penses, mais tu hésites, et finalement, tu t'avances et balance d'une voix forte, comme déjà préparée à mille et mille discours.

"-À quoi cela va-t-il vous servir!? Ne pensez-vous pas que d'autres ont déjà essayé? Ils ont échoués, comme vous échouerez vous aussi! Chercher un autre coupable? Laissez-moi rire! Vous ferez des efforts en vain!
Et toi! Oui toi qui cherches la rébellion! Sache bien que tout ce que tu feras, tout ce que tu diras, oui, de tout cela rien ne fera pas changer le monde! Que tu réussisses, que tu tombes finalement, tout redeviendra comme avant! Tu n'es rien, tu n'y peux rien, car l'histoire n'est qu'une boucle dont personne ne peux couper le lien unique et imparfait! ENTENDS-TU? TOUT CELA N'EST RIEN! FAIT EN VAIN!"


Puis, reprenant ton souffle, tu crachas ces dernières paroles:

"-Et même si tu y arrives, même si vous y arrivez, d'autres se plaindront encore, vos idéaux étant le reflet même de votre égoïsme. Et  ce que vous avez créé, sera détruit."

Les regards se sont tournés vers toi, mais tu saluas les visages d'un signe de main et tu repartis, tournant le dos à ces êtres sans valeurs. Tu demanderas un compte-rendu à Madyson.

Hors-sujet.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
★ (Time Left) : 70
PNJ
Ven 28 Oct - 12:10
❝ IT'S OVER ❞

Citation :
« Tu restais borné, mais attentif. Tu écoutais chacun avec autant de patiente que tu n'aurais du. Tu n'étais pas d'origine Renards pour rien.

« Vous voulez un coupable? Très bien ! Je créerais un clan uniquement dans le but de casser les autres, de trouver un but à tout cela. Je vais créer ce clan avec de l'espoir. Je vais le remplir d'une nouvelle idéologie et il prendra les couleurs de l'absence. Il sera noir, comme votre esprit fermé à tous. Il sera le reflet de notre détermination et il sera le reflet de notre nouvel objectif. Un autre clan de plus me diriez vous? Quoi de mieux pour vous diviser ? Mais regardez-vous, vous semblez unis pourtant lorsqu'il s'agit de rabaisser un seul homme qui souhaite sortir du rang. Ca vous fais peur ? Ou peut-être que ça vous perturbe ? Ou peut-être auriez vous aimé être à ma place, là, devant les autres? Alors pourquoi d'un seul coup, c'est facile de remettre en place une personne quant on a pas osé prendre la parole plus tôt ? J'ai osé. J'ai voulu que cela change. Les choses changeront. C'est ma parole contre la votre. »


Et sur ces mots, tu descendis de ton estrade et se mêlait à la nouvelle foule qui était la tienne. Tu te proclamas roi d'un nouveau monde, d'un nouvelle esprit et d'une nouvelle idéologie sans même en demander l'avis. Tu le décidais ainsi, pour ce que tu pensais le mieux. Toi et les tiens feraient changer les choses, d'une manière ou d'une autre. Un clan pour les enlever tous, tel était ton idée.

Tu te retournas face à la foule et attendit que chacun face ses choix.
Leur clan d'origine ou le tien.
Les gens commençaient déjà à bouger, partir ou simplement encore s'exprimer silencieusement.»

Formulaire à remplir à la suite de votre réponse.

Code:
Cocher la case correspondante à votre choix.
[✘] Je reste dans mon clan.
[✘] Je change de clan pour le nouveau clan.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
★ (Time Left) : 319
Lyches
Ven 28 Oct - 21:22
「Would you help me ?」
Alors c'est comme ça que ça allait se passer ? Il formerait un nouveau clan ? Elle était toujours perdu et les paroles de Akikazu résonnaient encore dans sa tête lorsque que ses jambes lâchèrent et qu'elle se retrouva sur le sol. Il avait totalement raison. Comment avait-elle pu être aussi stupide ? Maintenant qu'elle y repensait, elle était belle et bien affecté par l'isolement de son clan mais elle pensait que c'était pareil partout. Elle ne prêtait pas attention au monde qui l'entourait passant le plus claire de son temps libre seul à lire et cela lui faisait maintenant défaut. Au final Akikazu avait bien fait de la trainer jusqu'ici, elle en découvrait plus sur le monde dans le quelle elle vivait. Cela faisait du bien de savoir que quelqu'un faisait attention à elle.

Les larmes commençaient à perler. Elle serra son point sur sa poitrine et ferma les yeux pour réprimer la douleur. Elle savait pertinemment que cela ne servirai à rien mais au temps essayer. Pour une fois que ça "malédiction" lui servirait, elle était plutôt contente qu'une crise arrive maintenant.
Elle se sentit pris d'une folle envie de rire et ne pu s'en empêcher. Elle rigola le plus fort qu'elle pu en se relevant fièrement. Maintenant elle pouvait faire ce qu'elle voulait. Elle leva la main en criant haut et fort pour être sur que ce Renard qui était quelque part dans cette foule l'entende:

-"Moi je te rejoins ! Je ne resterai pas plus longtemps dans un groupe que l'on a choisi pour moi. Vous faite tous de grand discourt mais au fond tout le monde s'enfiche ! Cela ne change rien pour vous ! Si personne ne bouge ce ne sera qu'un événement passé qui n'existera que dans nos souvenir ! Hors de question que je laisse passer cette chance. Si ce renard a une meilleure route à me proposer que celle que j’empruntais jusqu’à maintenant je ne demande qu'à voir. Alors moi je suis pour ce nouveau clan. Je m'en fiche de votre avis, mes choix ne regarde que moi ! Penser ce que vous voulez mais ne venait pas clamer haut et fort que vos paroles sont les seules à avoirs du sens."  

Elle voulait avoir son mot à dire dans l'histoire et elle aurait du s'y prendre plutôt, maintenant que son traque ne l'affectait plus, elle pouvait enfin s'exprimer. Elle se tourna alors vers Akikazu et lui chuchota:

-"Tu as raison bien que cela m'écorche la bouche de te le dire. Si tu veux faire bouger les choses alors suis moi. Toi même tu la dis on est les seuls touché dans cette histoire de clan alors on est les seuls à pouvoir faire bouger les gens. Bien que pour cette fois j'ai étais étonner de voir que c'était un renard qui nous poussa à changer le système. Comme quoi les clans ne représentent vraiment rien."

Elle lâcha un soupire espérant pouvoir se souvenir de l'action qu'elle venait de réaliser car elle voulait que cela change mais seul cette parti d'elle était capable d'exprimer réellement ce qu'elle voulait. Elle tourna le dos à la foule, puis marcha droit devant elle s'en vraiment savoir où elle allait mais cela avait-il vraiment un importance maintenant ?



Cocher la case correspondante à votre choix.
[  ] Je reste dans mon clan.
[✘] Je change de clan pour le nouveau clan.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Sam 29 Oct - 1:05

Finalement, peut-être que son discour n'avait servi à rien. Si elle en avait dissuader certains, d'autres en revanche semblait de boire les paroles que de cet ex-renard. Sur le fond, il n'avait certes, pas tout à fait tort, mais dans les faits, tout cela semblait irréaliste. Puisque les gens voulaient le rejoindre, très bien, chacun était libre de toute façon. En ce qui la concernait, elle avait fait entendre sa voix, son avis. Elle ne détenait pour sur pas la vérité absolue. En fait, en tant que renard, elle se sentait visée personnellement. le fait de voir autant de personne mal autour d'elle lui prouvait que jusqu'ici, elle avait été plutôt égocentrique, au point de ne se soucier que de sa petite personne. Mais à quoi bon ? Si ils trouvaient à travers lui un but, un idéal à suivre pour se sentir mieux, rien ne les empêchait après tout d'essayer. Quittant son petit perchoir, Elle remerciat tout de même du regard Madyson qui était intervenue elle aussi. Elle la connaissait de vue, en tant que renard mais elles n'avaient jamais eu l'opportunité de discuter ensemble. Elle aimait bien son style un peu excentrique.

Maellys quant à elle, ne trouvait même pas la foi pour répliquer une énième fois. Elle laissait par conséquent ce renard se forger sa petite notoriété dans son clan. Peut-être nourrissait-il des envies de grandeur. Bientôt, tout ce grabuge ne serait que de l'histoire ancienne. Et malgré ses désaccord, elle lui souhaitait de trouver son objectif. Pour sa part, elle continuerait de prôner la paix. Un unique clan, c'était ce qu'il y aurait de mieux bien sûr. Mais en réunissant tout son petit monde, peut-être qu'il pousserait justement les renards, lapins, cygnes et chats restant à s'unir pour contrecarrer ses plans. Après tout, c'est toujours face à un " ennemi " commun que se forme les alliances. Les cours d'histoire le leur avait assez bien enseigné. Délaissant donc le débat et la foule, la blondinette s'empressait de retourner dans sa chambre. Elle se demandait si Nezumi avait assister à la scène. Si ce n'était pas le cas, il fallait vite qu'elle la mette au parfum. Des choses allaient changer bientôt. Ca, c'était une certitude.

[✘] Je reste dans mon clan.
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Sam 29 Oct - 22:33
ft. Renard, Cygne, Chats et Lapins ♥

Une guerre nouvelle?

Ce type est vraiment un dieu à tes yeux... Tu étais absorbé par ce qu'il disait, si bien que tu sursauta quand tu entendis le discours de Miharu... Il était donc dans ton clan? Pourtant avant... Tu te mis à sourire, heureux que quelqu'un t'ai compris. Après tout... Ce n'est pas tout les jours que tu dis que tu as sur le cœur... Tu te sens mieux? Libéré d'un poids? Des gens pensent comme toi Aki, tu n'es pas seul... C'est ce qui arrive en ce moment. VIVA LA REVOLUTION! Miharu n'a pas tord! Il faut tout faire péter! Détruire jusqu'au dernier petit clan qui se forme... Que tu soit toi et non ce que quelqu'un d'autre veut que tu sois... Combien de fois as-tu fais ce qu'on attend d'un Lapin? Faire le fou devant les gens, allant jusqu'à péter des câbles tout seul en classe. Faire semblant de sourire quand les gens te demandais si tu aimais vraiment avoir mal et les laisser te frapper pour leur prouver... Qu'es-tu devenu Aki?! Comment as-tu pu tomber aussi bas?!

« Vous voulez un coupable? Très bien ! Je créerais un clan uniquement dans le but de casser les autres, de trouver un but à tout cela. Je vais créer ce clan avec de l'espoir. Je vais le remplir d'une nouvelle idéologie et il prendra les couleurs de l'absence. Il sera noir, comme votre esprit fermé à tous. Il sera le reflet de notre détermination et il sera le reflet de notre nouvel objectif. Un autre clan de plus me diriez vous? Quoi de mieux pour vous diviser ? Mais regardez-vous, vous semblez unis pourtant lorsqu'il s'agit de rabaisser un seul homme qui souhaite sortir du rang. Ca vous fais peur ? Ou peut-être que ça vous perturbe ? Ou peut-être auriez vous aimé être à ma place, là, devant les autres? Alors pourquoi d'un seul coup, c'est facile de remettre en place une personne quant on a pas osé prendre la parole plus tôt ? J'ai osé. J'ai voulu que cela change. Les choses changeront. C'est ma parole contre la votre. »

Il n'est pas seul. Tu bouilles aussi de faire changer les choses. Les gens autours de toi se reculaient quand ton nouveau Dieu descendit de l'estrade. Toi, tu ne bougeas pas... Tu étais aux premières loges... Tu allais participer à la création d'un nouveau monde. D'un monde où tu seras toi-même, un monde où tu seras le seul maître de ton destin.

"Tu as raison bien que cela m'écorche la bouche de te le dire. Si tu veux faire bouger les choses alors suis moi. Toi même tu la dis on est les seuls touché dans cette histoire de clan alors on est les seuls à pouvoir faire bouger les gens. Bien que pour cette fois j'ai été étonnée de voir que c'était un renard qui nous poussa à changer le système. Comme quoi les clans ne représentent vraiment rien."

Aki... Tu ne rêves pas... Et puis tu n'est pas entouré de personne prêtes à te frapper alors tu n'es pas au paradis! Tu souriais comme un enfant dans un magasin de bonbon. Tu sautillas sur place, courant rejoindre ton amie avant de prendre la parole.

-Je viens aussi! Je ne laisserais personne me dire de faire telle ou telle chose. Nous les détruirons jusqu'au dernier. Tout ces clans qui catégorisent les gens. En plus, si je peux me faire frapper lors d'une lutte ne me gêne pas. Je ferais en sorte que chacun soit soi même plutôt qu'être un Chat, un Lapin, un Renard ou un Cygne. Nous serons, Akikazu, Nashe, Miharu... Chacun sera ce qu'il veut être... Je quitte mon foutu clan et je rejoins ton clan. Il faut faire bouger les choses plutôt que de les regarder.

Tu souris à Miharu avant de voir Nashe partir... EW! Elle pourrait t'attendre! Tu salua rapidement ton Dieu avant de courir pour rattraper Nashe, heureux d'avoir dit ce que tu avais à dire.


[ ] Je reste dans mon clan.
[✘] Je change de clan pour le nouveau clan.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
★ (Time Left) : 448
Seraphins
Voir le profil de l'utilisateur




Rose Weiss
Seraphins
Lun 31 Oct - 13:07
I'm not afraid, you know?
Les membres des clans


Je ne sais pas pourquoi ton discours change autant. Où est le sang? Où est mon combat ? Tu ne m'intéresses plus dès que le mot solution est posé sur table. Tu ne vois plus l'intérêt, toi qui le pronait par les points. J'aurais rejoins ton clan si seulement la bataille était au programme, mais rien de tout cela n'y est. Une solution. Cela veut tout et rien dire. Je suis mieux chez les Lapins qui eux ont un réel but dans la vie. Dominer.

Je vous dominerais tous.
Soyez en sûr.


Quand je renierais en maître sur les lieux, plus personne ne pourra ignorer la puissance de mon clan, ni la puissance de mes mots et de ma voix. D'ici là, je vais laisser les choses se profiler doucement et j'irais te parler, petit chef de clan, pour qu'on prévoit les choses ensemble. Te remettre les idées aux claires. La guerre est une solution, amorce-là et je te suivrais.... pour devenir le chef de cette guerre en t'écrasant.

Mon sourire s'orne de nouveau. Que la partie commence.


[✘] Je reste dans mon clan.



Revenir en haut Aller en bas
avatar
★ (Time Left) : 543
Kitty l'admin
Voir le profil de l'utilisateur




Miharu Niwinski
Kitty l'admin
Jeu 3 Nov - 16:04
Be a cat  #EventMiharu se retrouvait une nouvelle fois en introspection. Il ferma les yeux et commença à réfléchir. Un nouveau clan, un nouveau clan qui voulait détruire... C'était en quelque sorte ce qu'il avait lui-même mit en route avec sa pensée, ses paroles, ce qu'il avait donner. Il serra les poings. Et pourtant, il ne se sentait pas touché par la cause de base. Lui, il était bien dans son clan. Il n'avait pas besoin de se battre pour sa place, il n'avait pas à changer de visage. Il était un chat. Il était un chat qui comprenait ce que voulait ce qui n'avait rien. Mais renier son clan serait stupide. Ce serait contre l'essence même de cette révolution. Il n'avait pas à fonder sa place, donc à changer de clan, mais il avait à aider ceux qui n'avaient rien.

« Je suis désolé Akikazu. »

Il rouvrit les yeux et un sourire grandit sur son visage. Il sentit de la tendresse sur son visage. Ses mains se calèrent dans ses poches et son regard partit dans le vide. Si bien dans cette foule on pouvait trouver un vide... Un peu comme on peut trouver un chat qui ronronne la compréhension. Ses attributs félins sortirent. Il en était fier, il était bien là où il était. Il ne quitterait pas son clan mais...

« Je reste chez les chats, c'est mon clan, c'est ma place. »

Il desserra les poings dans ses poches, tout se calmait en lui. L'orage partait pour une sérénité totale. Il regarda finalement Aki puis le reste de la foule.

« On a pas besoin d'être dans leur clan si on se sent bien dans le notre, il n'y a pas à rentrer dans un cadre précis pas vrai ? C'est exactement ça, on n'est pas des pions, on a à choisir ce qu'on veut... Et moi, je suis un chat et je suis bien ainsi, alors pourquoi rejoindre cette masse noire ? » Il continua. « Mais ça ne va pas dire que je suis contre leur pensée, au contraire, sachez le ici, je les aiderai dès l'instinct où on me le demandera. Qu'on ne me dise pas que je ne me mouille pas, je me met dans la pire des positions, le cul entre deux chaises. Et pour cause, je suis un chat qui n'a aucun extrême... Ni la destruction totale... Ni l'ignorance de ceux en souffrance. Je suis pour que chacun est une place mais la mienne est chez les chats, j'ai à respecter ce fait. »

Sur ce, il cracha sa clope, l'écrasa et partit.
© 2981 12289 0

[✘] Je reste dans mon clan.






Pokeversion:
 
La plus belle signas, mais un peu grosse:
 

Merci à Kai-chan pour la signa & sa rose!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nara-shi :: Administration :: Annonces et nouveautés :: Anciennes annonces-
Sauter vers: