AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Thoughts in the wind ft. Miharu Niwinski
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
Invité

Dim 6 Nov - 21:22
'
FEAT
MIHARU
NIWINSKI
Thoughts in the wind
Le toit était calme en hiver. Peu étaient les élèves qui aimaient s’aventurer en hauteur alors que le temps se rafraîchissait et qu’une brise glacée vous fouettait le visage dès que vous vous risquiez dehors. Aislinn, elle aimait ça. C’était toujours elle cette énergumène que vous voyiez se balader en T-shirt alors qu’il faisait moins cinquante-six degrés dehors. Elle se foutait un peu de tout en fait, parce qu’elle pensait. Elle n’avait même pas remarqué qu’il commençait vraiment à faire froid dehors, et que c’était la saison. Malgré tout, elle avait senti dans l’arrivée de cette saison, les tensions du moment. Elle était au courant de ça, des événements récents. Des changements. Et elle réfléchissait. Sa tête était remplie de « et si.. ? », à propos de l’avenir. Elle était partagée. Elle jouait trop souvent l’avocat du diable dans ses discours internes, qu’elle ne savait plus comment penser à présent. Et quand vous commenciez à être troublé par vos pensées, le mieux était d’en parler à quelqu’un.

C’était donc la raison pour laquelle elle montait à présent les escaliers qui menaient au toit. Pour réfléchir avec quelqu’un. Et mettre ses pensées au clair. Lorsqu’elle poussa la lourde porte qui y menait, elle constata avec un peu de déception qu’il n’y avait personne. Pour le moment, songea-t-elle. Ça n’allait pas tarder. Alors, elle s’accroupit contre la barrière de sécurité. Le regard plongée dans l’horizon, mais l’esprit complètement ailleurs, elle attendait que l’habitude l’arrange. Ses cheveux étaient en pagaille, devenus le jouet du vent fou. Un peu comme un feu qui dansait. Mais  le temps n’était pas aux réflexions poétiques sur la beauté de chaque chose du monde et en particulier de chaque être humain, non non. C’était un peu plus compliqué que ça. Et beaucoup moins marrant. Elle poussa un soupir, qui se perdit dans le souffle du vent.  A chaque minute qui passait, et à chaque pensée qu’elle créait, elle était un peu plus perdue.  


Dernière édition par Aislinn Marswall le Ven 11 Nov - 22:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miharu Niwinski

★ (Time Left) : 608

★ (Time Left) : 608
Kitty l'admin

Jeu 10 Nov - 18:15
Thoughts in the wind #AislinnIl soupira. Il ne se pensait pas intelligent. Il ne se pensait pas bien pensant. Et pourtant voilà déjà une bonne semaine qu'il pensai, se transformant peu à peu en penseur. Il se perdait depuis l'arrivée de ce nouveau clan, à nombres de songes. Il avait peur de l'avenir, et seulement ses fondements pour les autres. Il soupira à nouveau. Ses yeux se perdaient dans le flou du toit. Peu importe, il n'y avait plus que l'action. Mais comment y parvenir ? Comment atteindre ce qui lui semblait être Dieu ?

Il se massa les tempes. Bon sang, que cela pouvait lui être compliqué de réfléchir autant sans temps d'arrêt. Son regard se perdait à nouveau mais il rencontra cette fois autre chose que les carrés blanchards du toit. Un sourcil se redressa et observa la demoiselle. Il ne l'avait pas souvent vu celle-la...Et il ne l'avait surtout pas vu dans un clan. Une arrivante donc... Peut-être que c'était une bonne chose de discuter avec elle, elle qui ne savait rien. Mais elle avait un regard perturbé. Est-ce qu'il devait oser parler avec elle ? Avec Leif, il avait déjà bien donné avec les fous... Mais bon, son besoin d'aider passa au dessus.

« Hey Miss ? »

Il se redressa et se rapprocha d'elle doucement. Ses oreilles popèrent et sa queue bougea derrière lui. Il la fixait avec calme, cherchant son regard avec curiosité. Qu'avait-t-elle ? Il se laissa retomber devant elle sans la quitter du regard. Il se savait vraiment félin dans ce genre le cas, mais au final ça devait vraiment être dans ses gênes non ?

« T'as pas l'air bien, tu veux en parler ? »

Sa main trouva son cancer en tube et il le plaça dans sa bouche sans pourtant l'allumer. En attente de sa réponse, il la fixa.
© 2981 12289 0






Pokeversion:
 
La plus belle signas, mais un peu grosse:
 

Merci à Kai-chan pour la signa & sa rose!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Ven 11 Nov - 22:05
'
FEAT
MIHARU
NIWINSKI
THOUGHTS IN THE WIND
Une voix fit sursauter la rousse, alors qu’elle contemplait le paysage autour du toit, aussi loin qu’il pouvait aller, d’ailleurs, dans cette école où ils étaient tous enfermés. Son visage se tourna doucement vers la personne qui venait d’arriver. Et bon sang, ce type était un vrai chat. Sans métaphore étrange. C’était un chat. Littéralement. Deux petites oreilles pointaient en haut de sa chevelure rouge et même, sa manière de bouger lui rappelait celle d’un chat. Elle se souvenait avoir vu ces attributs sur quelques personnes au détour d’un couloir. Etait-ce une caractéristique seulement pour certaines personnes ? Pendant que l’intérieur de son être était en pleine action de réflexion, et bien, l’extérieur… Rien du tout. Elle restait à le fixer avec insistance, en clignant des yeux assez souvent. Soudain, elle se souvint qu’elle devait interagir socialement parlant avec la personne en face d’elle, et se décida à ouvrir les lèvres pour lui fournir une réponse correcte.

«  Oh… Bonjour. »

« Réponse correcte » n’était peut être pas adapté à ce qu’elle avait soufflé.

«  En parler… En parler ? Oui, je pense que c’est ce dont j’aurais besoin… Non, remarque, pas en parler. Discuter avec quelqu’un. Si ça ne te dérange pas de juste discuter avec moi.. ? »

Elle ne savait pas vraiment si le type en face d’elle allait accepter d’avoir une discussion avec elle. Surtout qu’elle n’avait pas vraiment préciser le sujet qu’elle voulait aborder, et en fait… Elle même ne le savait pas. Son esprit s’activa alors pour trouver quelque chose pour démarrer la conversation.

« Pour te dire la vérité… Je ne sais plus trop comment réfléchir… A propos de tout ça. Ici. L’école. »

Peut être qu’en lui donnant le thème de la discussion, il allait agréer plus facilement à démarrer une conversation pas très amusante avec une fille un peu paumée ?
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miharu Niwinski

★ (Time Left) : 608

★ (Time Left) : 608
Kitty l'admin

Jeu 17 Nov - 17:26
Thoughts in the wind #AislinnTotalement perdue. Miharu la regarda avec une légère inquiétude. Se perdre dans son soi n'était jamais bon, au contraire et effectivement parler était la solution la plus agréable et facile pour s'en sortir. Surtout si on en croyait l'exemple de solitude et d'introspection problématique qu'avait donné Goulum dans le Seigneur des anneaux. Il bougea légèrement la queue, curieux du sujet qui pouvait ainsi motiver la demoiselle. Il pencha al tête alors qu'elle énonça l'école.

Hum, effectivement. Il soupira, l'école. Que pouvait-t-on en dire de cette école... ? Elle était tout ce qu'il avait, elle était...

« ...celle qui annexe les gens dans des clans sans leur demander leur avis. Elle est celle où on a toujours été mais qu'on connaît pas vraiment... Elle est notre maison depuis toujours. » Il soupira : « C'est en tout cas ce que pense la majorité des gens ici... Est-ce que tu es de ceux qui croit à un monde extérieur ? » Il soupira : « En vrai, qu'il y en ait un ou pas, où est la différence ? Si on ne peut pas sortir : ce monde est maintenant le notre. »

Il la fixa.

« Mais ce n'est sûrement pas ce que tu veux entendre, dit moi ce qui te perturbe et j'y réfléchirai avec toi, un cerveau vaut moins que deux n'est-ce pas ? » Et ainsi il ne penserait pas à la guerre.
© 2981 12289 0






Pokeversion:
 
La plus belle signas, mais un peu grosse:
 

Merci à Kai-chan pour la signa & sa rose!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Ven 25 Nov - 21:54
'
FEAT
MIHARU
NIWINSKI
THOUGHTS IN THE WIND
Aislinn resta silencieuse durant tout le discours du jeune homme, gobant ses paroles. C’était fascinant avec quel naturel il s’était lancé dans cette longue tirade sur cette école. Et il avait appris quelque chose de très intéressant à la rousse. Certaines personnes ne croyaient même pas à l’existence d’un monde extérieur en dehors de celui où ils étaient à présent. Elle n’y avait jamais pensé. Que peut-être les souvenirs qu’il lui restait et qu’elle chérissait plus que tout au monde n’était que des rêves qu’elle avait fait un jour, et qu’elle s’était trop attachée à cette fiction idéalisée.

« Le monde d’en dehors pourrait ne pas exister… ? Mais pourtant il semble si réel. Comment est-ce qu’on serait arrivé à être nous ? On est déjà assez développé, certains ne sont certes pas au bout de leur croissance, mais c’est scientifiquement impossible qu’on soit directement des adolescents, comme ça, de nul part… On a bien des parents… »

Elle resta un instant pensive face à sa dernière phrase. «  Ce monde est maintenant le nôtre. » C’était une idée plaisante. Cependant, pour elle, dire qu’il était le sien impliquait beaucoup plus que de simplement y être, cela voulait dire pouvoir le régir et faire ses propres choix. Elle n’avait pas l’impression que c’était le cas, et avait plus l’impression d’être emprisonnée, pour l’instant. Appliquer cette idée, ça aurait été comme dessiner sur les murs de sa prison son monde idéal, et se satisfaire de cette fausse utopie.

Puis vint la question. Qu’est-ce qui la troublait exactement, qu’est-ce qui la perturbait à ce point ? Elle n’arrivait pas à mettre le point dessus. Comme pour exprimer physiquement sa gêne, elle allongea ses jambes à plat sur le sol, ses pieds commençant à être engourdis. L’alienne balança sa tête de gauche à droite, puis trouva enfin.

« J’ai l’impression de me perdre moi-même. Tu vois, la base de ton existence, c’est justement que tu sais que tu existes… Que tu en as la certitude… Puisque tu es là. Mais ici, plus le temps passe, et plus j’ai l’impression de ne plus être moi. Que des parties de moi s’égrainent, et qu’à la fin, je vais disparaître. »

Ses yeux se perdirent un instant dans la vague. Disparaître. Être oubliée. Une de ses plus grandes frayeurs, simplement en tant qu’être-humain. Savoir qu’alors, ta vie aura été inutile.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miharu Niwinski

★ (Time Left) : 608

★ (Time Left) : 608
Kitty l'admin

Dim 27 Nov - 20:55
Thoughts in the wind #AislinnMiharu tiqua sur le mot parent. Des parents... ça n'avait aucun sens pour lui. Mais expliquer cela pouvait devenir de plus en plus compliqué... Comment allait-t-il bien pouvoir lui dire... Il songea brusquement à Leif. Oui, lui il se savait parent, pourtant rien ne prouvait concrètement qu'il l'était. Pour le fait qu'ils étaient tous des « enfants » et qu'ils « croissaient »... ça aussi, rien ne le prouvait. Il était sceptique.

Pour la suite de son discours Miharu fut un peu plus attentif et il sentit ses oreilles bouger au dessus de sa tête. Il voyait ce qu'elle voulait dire... Chacun avait besoin de reconnaissance, et se reconnaître soi-même était la priorité de n'importe quel être vivant. Il pouvait comprendre, il comprenait même. Enfin...

« Tu seras toujours toi. Vous êtes beaucoup à dire que vous perdez des... souvenirs, ou je ne sais quoi. Et même parfois, on voit certains des clans qui perdent leur couleur pour prendre celle que tu as. Et ils disent savoir quelque chose pour ensuite mieux l'oublier plus tard. » Il se massa la crinière un instant. «  Mais c'est pas ça qui fait qui tu es. Ce n'est pas ce que tu penses être vrais. Car... si c'est tes souvenirs, vraiment, imaginons qu'ça le soient ok? Si c'est vraiment tes souvenirs, ça changera pas qui tu es. Ce que tu fais, qui tu es... c'est pas ton passé. C'est ce que tu vas faire de ton futur. C'est tes actions de l'instant qui définissent qui tu es. Le présent c'est 5 minutes tu vois? Alors des souvenirs t'en as pleins... Et déjà à Nara-Shi t'en as pleins j'imagine non? T'as pas que ces « souvenirs » nan? Et est-ce que tu as vraiment changé? Non. Tu es, et tu resteras toi. Par ce que tu resteras celle qui agit dans ces cinqs minutes. »

Il regarda sa clope.

« Regarde... Y a cinq minutes... Je voulais fumer, je veux toujours fumer. Et c'est pas le souvenir qui fait ça... C'est le fait qu'elle soit là. C'est par ce que je la vois, que je la sens que je peux prouver et me dire « Ha, tiens, Miharu, t'as envie de tirer sur ton cancer en tube. »... Des souvenirs, tu t'en fais. Si c'est pas ton présent, si t'es même pas sûre que ça existe, t'en as pas besoin. Tu referas tout ça. Je pourrai te prendre le même exemple sur l'amour ou l'amitié. Je suis ami avec Milàn... Je l'étais, c'est cool, mais c'est plus important que j'agisse dans le futur et dans le présent en tant que tel. Par ce que ce qui compte c'est l'avant. » Il rajouta : « … Pour les parents et la croissance, on voit ça dans les livres, mais perso... j'ai jamais vu ça. » .
© 2981 12289 0






Pokeversion:
 
La plus belle signas, mais un peu grosse:
 

Merci à Kai-chan pour la signa & sa rose!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Lun 28 Nov - 18:14
'
FEAT
MIHARU
NIWINSKI
THOUGHTS IN THE WIND
Et soudainement, tout fut plus clair, pour la rousse. Ce qu’il disait faisait parfaitement sens, et c’était… inspirant. Comme ces discours qui vous donnent des frissons de par leur véracité, et l’écho qu’ils ont dans votre cœur. Enfin, relativement. Même si elle trouvait de quoi redire, elle trouvait toujours  de quoi redire, en bon avocat du diable. Un  léger sourire éclaira son visage.

« Je comprends. C’est sûrement comme tu le dis… Au moins je peux me raccrocher à quelque chose, et c’est rassurant. Une sous-pape de sécurité ? Ouais, un truc comme ça. Merci pour ça. »

Ce n’était pas pour autant qu’elle voulait perdre tous ses souvenirs et recommencer à zéro dans ce lieu dont ils ne savaient rien. Cette école cachait tout de même beaucoup trop de secret à son goût pour être le lieu de son futur. Les autres, elle ne doutait point qu’elle pouvait leur faire confiance, puisqu’ils étaient tous comme elle. Peut être pas tous à la recherche de la sortie, de cet espoir inopiné  de retrouver tous ceux auxquels ils tenaient… S’ils en avaient.

« Je suppose que tu as des gens auxquels tu tiens vraiment, ici. Et que si c’est pour vivre un futur avec eux, tu serais partant ? Mais ce lieu ne te dérange pas ? Même pas un petit peu ? »

En disant ça, elle se souvenait de ses premiers moments à Nara-shi. De la peur qui lui avait saisi le ventre quand elle avait compris qu’elle n’était plus aux côtés de son père, ni plus même en Angleterre. Mais dans un endroit qui semblait dépasser tout ça. Et qui ne comptait pas la laisser sortir. Qui ne serait-pas effrayé ?

« Si il arrive un moment où je m’attache vraiment profondément à des gens ici… Je ne penserais qu’à les tirer en dehors avec moi… »

Elle soupira, et serra un des pans de sa jupe, dans sa main, fermement.

« Je n’ai pas confiance en cet endroit. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miharu Niwinski

★ (Time Left) : 608

★ (Time Left) : 608
Kitty l'admin

Lun 5 Déc - 14:41
Thoughts in the wind #AislinnKai... Il vivait ici avec Kai. C'était parfait. Non? Il y avait Aki, Milàn, Ana... tant d'autres... Oui, non, il avait pas de problème à vivre ici. Pour ce qui était du lieu en lui-même... Il tiqua. Est-ce que la politique de cet endroit était à compter avec l'endroit lui-même? Bonne question. Il ne savait pas quoi penser dessus... Et il comprenait la peur et l’oppression qui semblait parcourir la jeune demoiselle devant lui.

« … Je peux comprendre que Nara-Shi ne te plaise pas. L'endroit me plaît. Le paysage, les gens, les soirées, le monde en général me plait... Mais... Et je ne veux pas y penser en ce moment mais... le système de cet endroit n'est pas le meilleur de tous. Les gens sont classés sans qu'on sache par qui... Et il n'y a pas de vrais moyens pour en changer. On ne sait pas qui dirige, on se doute que c'est le dirlo mais... c'est pas clair. »

Il soupira et passa sa main dans ses cheveux.

« Est-ce qu'on peut vraiment être 100% bien à Nara-shi avec ce genre de secret? Je ne pense pas, mais tant que les personnes que j'aime sont ici, je m'en fiche, je veux pas y penser. Je veux pas me faire de mal, je veux pas briser ce que j'ai ardemment construit. Je suis du clan des chats, je sais pas si on t'a expliqué... Mais en gros, il y a qua- cinq clans. Le clan des lapins, des gens un peu perturbés mentalement en général, mais ils sont cools, ils veulent juste... dominer je pense? Ensuite, le clan des renards, c'est un peu les Hermione tu vois, les intellos épris de justice. T'as les cygnes, qui vivent que pour l'amour et sont vachement excentriques et flippants. Puis les chats... mon clan, on est un peu les feignants qui se laissent vivre et cherchent la tranquillité : j'suis assez haut dans les grades du clan. Et finalement... ceux qui sont d'aucun clan et veulent détruire l'autorité et avoir des vraies places non définies dans ce monde : les dissociés. »

Il se rendit compte qu'il avait un peu trop parlé.

« Et... ouaip, on est pas trop d'accord entre les clans. Puis, j'avoue, que je suis bien avec mon clan et que je préfère laisser couler, ça aide à vivre. Alors même si Nara-Shi est pas le paradis, on mange, on a un foyer, on est avec des gens sympas, on vit une bonne vie... vraiment. Alors si je peux aider à l'améliorer, ok, mais j'ai pas envie de partir, et si j'avais un ailleurs, je préférerai le ramener ici que de sortir. »
© 2981 12289 0






Pokeversion:
 
La plus belle signas, mais un peu grosse:
 

Merci à Kai-chan pour la signa & sa rose!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Lun 19 Déc - 18:01
'
FEAT
MIHARU
NIWINSKI
THOUGHTS IN THE WIND
Enfin Aislinn obtenait des explications précises et claires sur les clans. Elle voyait toujours les marées d’uniformes de toutes les couleurs, sans jamais savoir pourquoi ils étaient différents, pourquoi elle-même en avait un orangé, et les autres bleus, verts, violets ou même rouges. Tout se connectait comme un puzzle dans sa tête. Les bouts s’emboîtaient parfaitement alors qu’il lui révélait des choses. Et même un peu trop de choses. Mais tout revenait forcément à cette même pièce manquante : qui était donc ce mystérieux directeur ?

«  Alors, on ne sait pas si cet endroit est directement relié au directeur ? Nous sommes bien coincés à un temps fixe, non ? Est-ce que ça ne serait pas lui qui permettrait cet exploit ? Qui aurait la faculté de stopper le temps et de créer un espèce d’univers parallèle ? Et imaginons que ce soit le cas, cela ne voudrait-il pas dire que si quelqu’un tente de renverser le directeur, cet endroit disparaîtrait ? »

Elle prit un instant de pause, pour lier cette mystérieuse figure que représentait le directeur à ce groupe que le roux avait décrit avec des termes assez violents, sûrement à l’effigie de leur discours.

« Tu dis qu’ils veulent détruire l’autorité ? Donc ils veulent trouver le directeur et le détrôner ? Ou quelque chose comme ça ? Si le directeur était à l’origine de cet endroit, et que ces gens cherchaient à le retirer de sa place de dirigeant, qu’en adviendrait-il ? »

Après tout cela, l’idée que le jeune homme ait trouvé le bonheur en cet endroit la fit sourire. Tout n’était pas si noir que ça dans ce lieu, et il semblait en être le représentant. Elle prit la décision de ne pas trop dramatiser sa position et d’essayer de sympathiser avec les autres. Après tout , ils n’étaient pas malheureux ici. On ne les torturait pas, on ne les forçait pas à travailler toute la journée sous un soleil ardent. De quoi pouvait-elle bien se plaindre, à part le fait que sa famille lui manquait et qu’ils ne connaissaient pas réellement l’école ? Il y avait même des soirées et des fêtes !

«  Je pense que je vois mieux ta façon de penser maintenant… Tu m’as beaucoup éclairée. Je t’en remercie. »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miharu Niwinski

★ (Time Left) : 608

★ (Time Left) : 608
Kitty l'admin

Mer 21 Déc - 20:38
Thoughts in the wind #AislinnMiharu cligna des yeux. Si le directeur partait que resterait-t-il de cet endroit?  Il fronça les sourcils. Que resterait-t-il de Nara-Shi si le pilier de ce lieu tombait? Voulait-t-il le perdre..? Et si, si seulement, s'il y avait un endroit dehors, comment pouvait-t-il être? Il ne savait pas, il avait un petit cerveau et beaucoup de mal à l'imaginer. C'était assez hors concept pour lui et pourtant, il fallait bien qu'il avoue que ça donnait une image intéressante au monde. Il y avait un ailleurs, à découvrir. Et même s'il était heureux ici... Il y avait peut-être un monde plus grand à découvrir.

Est-ce que Kai viendrait avec lui? Garderait-t-il la même stabilité? Il songea à Leif et se dit que lui, lui il était heureux de ce possible autre endroit... Au point de tout rejeter, de brûler le lycée pour en sortir. Il ne voulait pas de cette vie au point de tout faire pour la gâcher. C'était peut-être la véritable chose à faire, essayer de trouver un ailleurs. Il frémit et regarda ses mains qui, encore, tremblaient. Et ce manque, cet espèce de tremblement compulsif qui ne s'arrête jamais... Il se demandait ce que c'était.

Il était pourtant au paradis ici. Faux. Il soupira. Non, la vérité c'est que la seule chose qui le rattachait à cet endroit, c'était Kai. Il voulait vivre sa vie tranquille avec Kai.

« J'aimerai savoir ce que donnerait ce lycée sans le directeur... Et de préférence avant qu'ils n'arrivent à l'atteindre. Je t'avoue ne plus vraiment savoir où j'en suis actuellement. Je suis supposé haut gradé... mais ça ne veut rien dire dans ce monde, rien. Je suis simplement ici par ce que j'ai trouvé un havre de paix... Je suis bien. Pourquoi je chercherai un ailleurs...? Qu'il existe ou non. »

Il sourit légèrement à la demoiselle.

« Toi aussi tu m'as bien éclairé sur certains points. Et... Tu as peut-être raison, tu es peut-être ici, dans un endroit qui n'était pas ta vie de base. C'est peut-être mon cas, mais je n'ai pas envie d'en partir. »
© 2981 12289 0






Pokeversion:
 
La plus belle signas, mais un peu grosse:
 

Merci à Kai-chan pour la signa & sa rose!
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Thoughts in the wind ft. Miharu Niwinski
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» 08. Anyway the wind blows doesn't really matter to me
» ..:: Wind of change ::.. (Pv Einar)
» Wind Horses.
» ~ Wind Horses, RPG équin.
» Wind

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nara-shi :: Hors-jeu :: Cimetière :: Rp-
Sauter vers: