AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Adrianna « Ada » Dempsey
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité

Mar 15 Nov - 15:51
Adrianna Lorelaï Dempsey
ft. Flaky (Happy Tree Friends)

 
« Bonjour !
Je m'appelle Adrianna Lorelaï Dempsey et l'on me surnomme Ada. J'ai 16 ans et je suis à Nara-shi depuis 12 ans. Je suis une femme. Je suis pas interessée pour le moment et actuellement Célibataire. Mon objectif de vie est de survivre quoiqu'il arrive et je fais partie des lapins. »


Paranoïaque. C'est un trait que l'on ne remarque pas de prime abord en observant la jeune fille dans son quotidien. Moi-même, en tant que médecin, j'ai passé quelques séances avant de me rendre compte du degré auquel Adrianna semble atteint. Elle est persuadée que toute personne l'approchant tente de nuire à sa survie. A ce jour, je n'ai pas encore découvert ce qui cause chez elle se trouble et cette crainte des autres. Sans doute un manque évident de confiance qui n'a jamais été traité. Elle est méfiante et craintive envers les autres, très peu abordable, elle semble fuir tout ce qui ressemble de près ou de loin à un quelconque rapport social.

Silencieuse. Je ne compte plus le nombre de séance où nous restons assis face à face. Je la sais mal à l'aise, mais je reste néanmoins à attendre qu'elle ose faire un pas vers moi. Inutile de la brusquer. Je vis bien dans ses regards qu'elle a horreur de sentir mes yeux sur elle. A vrai dire, je ne crois pas l'avoir entendue prononcé un mot pendant nos séances. Je dois trouver un moyen pour qu'elle me fasse confiance. Sans ça, je crains qu'elle ne me dise jamais rien. Si elle ne parle pas, peut-être qu'elle écrira. A notre prochaine séance, je compte lui demander de m'écrire quelques lignes de son histoire, de ses souvenirs.

Empathique. Contre toute attente, cette jeune fille possède malgré ses craintes et la peur des autres, un coeur énorme. Lorsqu'elle ressens la détresse de quelqu'un, elle semble toujours trouvé un geste compatissant ou une parole rassurante. Toutefois, une fois la personne remise de ses émotions, elle semble redevenir craintive et fuit avant tout geste de sympathie. De loin, cela peut donné lieu à des situations étranges avec ce violent changement de comportement. C'est comme si encore une fois, elle refusait tout signe d'attachement envers quique ce soit. Je pense qu'elle a peur de s'attacher aux gens.

Intelligente. Ses capacités intellectuelles semble pourtant intactes. Elle a de bonne notes un peu partout sauf en sport. Son corps ne semble pas fait pour l'exercice qu'elle déteste. Son père m'a dit qu'elle passait beaucoup de temps à la bibliothèque. C'est un endroit silencieux où tout le monde est bien trop occupé pour s'attarder sur elle. Elle est capable d'y rester des journées entières à lire toutes sortes de livres.

Maladroite. De nombreux séjour à l'hôpital ou chez le médecin parsème son dossier. Entorses, fractures, entailles ... Elle semble tout s'être infligée par accident, cependant, les causes restent mystérieuses puisqu'elle refuse toujours de dire un mot aux personnes qui l'examine. Son père à été soupçonné à de nombreuse reprise de maltraitance, il ne semble pourtant être de nature violente. Mais après tout, il n'y a que ceux qui y vivent qui peuvent savoir ce qu'il se passe sous leur toit. Adrianna ne semble pas avoir peur de son père, je pense donc que la maltraitance est a écarté.

Emotive, pleurnicharde. Adrianna pleure pour a peu près tout. Tout le temps. Lorsqu'elle se sent menacée, déjà, donc un bon pourcentage de sa journée. Quand quelqu'un lui adresse subitement la parole ou se montre avenant avec elle. Ses émotions semblent toujours dans l'excès, exacerbée sans doute par les craintes qu'elle garde à l'encontre des gens. Je pense également que des souvenirs enfouis refont surface, seulement, je n'en saurai rien tant qu'elle ne m'aura pas écrit. J'espère qu'elle se pliera au jeu, même si en générale, elle se montre plutôt disciplinée à mes demandes.


Cette saleté de psychologue m'oblige à écrire ses lignes. Ils pensent que cela l'aidera à me comprendre. Il veut que je lui raconte dix souvenirs qui me semblent important. La sélection n'était pas facile, j'ai décidé de commencer par celui-ci :

« Maman » ➞ Il est tard, mon frère et moi nous nous serons fort dans ce qui ressemble à un grenier. En bas, j'entend des bruits de lutte, des cris. Nos parents se disputent encore. J'entend la vaisselle exploser, au sol ou contre un mur, j'en sais rien. Quelques minutes plus tard, la trappe du grenier s'ouvre et elle entre. Ma mère. Elle s'approche de nous et s'empare de mon frère en me rejetant d'un coup de pied. Je n'oublierai jamais son regard ni les derniers mots que je l'entendrai prononcer : « Tu viens avec maman mon chéri. » Je ne l'ai plus revue.

« Papa »  ➞ Papa ne me regarde plus. Mon visage lui rappelle trop celui de ma mère. Il m'évite depuis quelques années maintenant. Je ne sais pas pourquoi, je me sens responsable de sa descente ... Allongé dans le fauteuil à boire ce qu'il lui tombe sous la main, j'ai l'impression que c'est à moi de faire quelque chose, mais je ne sais pas. Je me contente de faire la cuisine et le ménage. Je ne sais même pas s'il le remarque. L'atmosphère est toujours morne et tendue ... Mais je préfère ça plutôt que le lycée.

« Lui »  ➞ Mon frère me manque. Enfants, nous étions fusionnel. C'est son départ avec maman et le fait qu'il ne m'est jamais écrit qui me rendent triste. Peut-être étais-je la seule à vraiment l'aimer. Mes souvenirs, nos promesses, tout cela n'a plus aucun sens aujourd'hui. « On se retrouvera. » Qu'il m'a dit ce soir là. 6 ans plus tard, j'attends encore le moindre signe de sa part. Je me demande s'il ne m'a pas simplement oubliée. Je lui en veux, beaucoup. Et je me sens impuissante.

« Les autres »  ➞ Je ne m’intègre pas, jamais, dans aucune école. On a bien essayé de me changer à de nombreuse reprise, ça ne passe pas. Les autres chuchotent avant même que je ne me présente. C'est fou comme les rumeurs vont bien plus vite que mes propres pas.  « Il parait qu'elle a poignardé quelqu'un dans son ancienne école. »  Je n'ai jamais rien fait, à personne. Celle qui a prit le coup de couteau, en réalité, c'est moi. Mais ça, personne ne semble le penser. A chaque fois que je dois me présenter, aucun son ne franchit mes lèvres. Les professeurs s’énervent et me disent de m'asseoir. Ils rigolent ... Ils ne savent pas à quel point c'est difficile.

« Humiliation »  ➞ Il s'est approché de moi un jour. Il semblait gentil et insistant. J'ai pleuré. C'est un mécanisme de défense, quand je me sens acculée ou que l'on m'aborde, je me met à pleurer car je ne sais pas quoi faire. Il s'est mit à rire. Non, il ne se moquait pas, il me proposait juste de dîner avec lui. J'ai pris mes affaires et je me suis enfuie. Il a ré-essayer pendant des semaines de m'inviter. Son insistance à fini par payer. J'ai appris plus tard que j'étais l'objet d'un pari avec ses amis. Il voulait prouver savoir faire fondre n'importe quelle fille. Je n'ai pas fondu, mais rien que le fait que j'accepte lui donnait sans doute l'impression que oui. Quand je l'ai rejoins, il s'est moqué de moi avec ses amis. « Vous voyez, j'en fait ce que je veux. » J'ai à nouveau changé d'établissement, spécialisé cette fois.

« Le centre »  ➞ Avec mes cicatrices, tous le monde pense que je me mutile. Mais je ne le fais pas exprès. Quand je cuisine, je suis souvent dans la lune, il m'arrive souvent de me couper, de tomber dans les escaliers et même du balcon. Papa m'emmène toujours aux urgences, c'est eux qui lui ont conseillé ce centre. Puisqu'on ne se parle plus, il pense que cela peut m'aider. Je ne lui en veux pas de me laisser là pour souffler. Cela me fait peur d’être entouré par ces gens. Je ne sais pas ce qu'ils veulent.

« Soupçon »  ➞ Je me fais vomir. Le gout de la nourriture ici est étrange. Je pense qu'ils y mettent des médicaments, ou pire encore. C'est hors de question que je m'alimente avec ça. Papa ne passe plus me voir. Cela renforce ma crainte qu'il m'a abandonné à mon sort dans ce centre pour suicidaire. Peut-être qu'ils veulent finalement aider leurs pensionnaires ? Je ne veux pas mourir, moi. Les médecins pensent que je suis malade, même ici, je me blesse toujours. Ils m'ont offert un lapin. M'en occuper sert soi-disant à me responsabilisé, j'éviterai comme ça de me donner la mort. Je l'ai appelé Snow. Il est blanc comme la neige ...

« Dépression »  ➞ Je ne suis plus suicidaire mais dépressive. On m'invite à rentrer auprès de mon père. Il s'est remarié pendant l'année que j'ai passé là bas. Cette femme semble étrange. C'était la première fois que je la voyais, elle voulait que je l'embrasse. Grossière, moi ? Est-ce ma faute si je ne veux pas touchée une inconnue, même si mon père semble l'aimer ? Nos rapports sont plutôt conflictuel, enfin selon elle puisque de mon côté, je me contente de me taire et de l'éviter. Parfois, le soir, je l'entend proposé à mon père de m'envoyer ailleurs. Mais il sait que j'ai besoin de lui, de repaire. Jusqu'ici, il refuse, mais je sais que son insistance finira sans doute par payer. Papa cède toujours aux caprices par amour.

« Solitude »  ➞ Même à la maison j'en viens à me sentir seule. Je ne sais pas depuis combien de temps je n'ai pas dit un mot, en réalité. Parler semble être quelque chose que j'ai oublié. Les mouvements de tête et quelques gestes sont mes seuls moyens de communication pour le moment. Ils disent que c'est la crise d'adolescence où je ne sais quoi, que ça va passer. Personne ne se préoccupe réellement de ce que je pense ou ressent. Je soupire beaucoup et lève les yeux au ciel. C'est de la provocation pour elle. J'ai envie de partir, loin. Je suis quand même seule, même chez moi.

« Crème Glacée » ➞ Ecrire tout ça n'est qu'une énorme perte de temps ! Je n'ai pas envie de me replonger dans tout cela, je pense que je remplacerai ce papiers avec des trucs plus communs. Comme le fait que j'ai adopté un hérisson et que je l'ai maintenu en vie. Ou peut-être simplement des souvenirs qui ne mettront jamais personne mal à l'aise. Tiens, comme la musique de ce camion de glace ...


© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Nashetania Yukimura

Description rapide : Elle arbore une belle crinière entre le rouge et le rose foncé où se dresse ses deux grands oreilles rappelant au monde qu'elle est mi-renarde. Sans parler de ses yeux jaunes orangés qui brillent la nuit. Elle mesure prêt d'1m 72 ce qui est plutôt grand, pour un poids de 58 Kg.
★ (Time Left) : 386

Description rapide : Elle arbore une belle crinière entre le rouge et le rose foncé où se dresse ses deux grands oreilles rappelant au monde qu'elle est mi-renarde. Sans parler de ses yeux jaunes orangés qui brillent la nuit. Elle mesure prêt d'1m 72 ce qui est plutôt grand, pour un poids de 58 Kg.
★ (Time Left) : 386
Creatures

Mar 15 Nov - 18:33
Rebienvenue !




Les phoques vaincront !

Club des adorateurs de phoques:
 


Les signatures <3:
 
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Mar 15 Nov - 20:56
Merci Nashouille ♥
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Line Brown

Description rapide : 1m50, 55. Brune, yeux marrons. Toujours habillée de couleurs et toujours le sourire aux lèvres.
★ (Time Left) : 130

Description rapide : 1m50, 55. Brune, yeux marrons. Toujours habillée de couleurs et toujours le sourire aux lèvres.
★ (Time Left) : 130
Humans

Mar 15 Nov - 21:43
Re-bienvenue! ♥️

J'ai pas encore lu mais Flakyyyyyy
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Mar 15 Nov - 21:45
Ouiiii !
La plus cute de touuuutes *o* ! ♥
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Kai Rainsword

Description rapide : Petit garçon brun pas très grand, avec des oreilles de chats qui bougent trop mignonnes. (oui,j'suiskawaietalors)
★ (Time Left) : 704

Description rapide : Petit garçon brun pas très grand, avec des oreilles de chats qui bougent trop mignonnes. (oui,j'suiskawaietalors)
★ (Time Left) : 704
Administrateur

Mer 16 Nov - 12:47
O.M.G.

J'ai adoré ton histoire, la manière de mener les choses, franchement, c'est super. Wow. J'ai hâte de rp avec ce bout de chou ! (oui, moi je l'aime la petite Ada!)



Bienvenu(e) sur Nara-shi !

Le staff et moi-même avons le plaisir de te valider.
Tu peux ainsi aller recenser ton avatar.
Faire une demande de chambre.
Faire ta fiche de liens.
Si tu as encore ton portable sur toi, c'est ici.
Demander un rp.


Si tu ne l'a pas déjà lu,
je te conseille le guide du nouveau joueur,
tout y est résumé!

Bon courage!


Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Adrianna « Ada » Dempsey
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Humphrey Dempsey
» « i'm still learning to love ▲ Adrianna
» ADRIANNA HELOÏSE JELLYFISH ✘ ❝ comme une méduuuuuuuse.❞ U.C
» Patrick Dempsey #001 avatars 200X320 pixels
» Adrianna ◊ love is weakness

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nara-shi :: Bien débuter :: Présentations :: Créations :: Anciennes fiches-
Sauter vers: