RèglementAvatarsPredefinisGuide du nouveauPartenariat
nara-shi
Depuis la nuit des temps, quelque part au fond du monde, se trouve Nara. Nara, petite île qui referme une ville de caractère, réputée auprès des monstres de tout les horizons, et de tout les endroits de la Terre, pour son lycée. Il y accueilles les êtres de la nuit, quels qu'ils soient, pour les former à devenir des êtres exemplaires du monde sombre et effrayant. Du passé, du présent, ou du futur, chacun vient à se côtoyer sur cette île intemporelle où nul ne grandit, nul ne voit le temps passé, et nul ne sait comment expliquer l'étrangeté de cet endroit ... magique. Dans un monde inversé où l'on vit la nuit, comment se passera l'entente entres les races ? Bienvenue à Nara-Shi, le lycée des monstres !
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez|
Mélopée Finigan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité

Ven 25 Nov - 13:25
Mélopée Finigan
ft. TAB (dCTb)

 

« Hé !
Moi c'est Mélopée Finigan mais on m'appelle parfois Babs (et je n'ai pas la moindre idée du pourquoi).
J'ai 17 ans ans et je suis à Nara-shi depuis une petite semaine.
Je suis une femme hétéro et actuellement célibataire.
Mon objectif est de me barrer au plus vite de ce lycée, et de botter les fesses des personnes/de la chose qui m'y a envoyé; et je fais partie des arrivants. »





. Pudique : Bien que "Babs" soit une grande bouche elle est très pudique envers ses sentiments. Elle ne sait pas comment les exprimer et se sent très mal à l'aise lorsqu'elle n'a d'autre choix que de le faire. Si elle cri haut et fort son indignation et sa colère, c'est une toute autre histoire dès qu'il s'agit de démonstration d'affection ou de confidences.

. Rancunière : Mademoiselle Finigan n'oublie jamais les tords qu'on lui cause. Œil pour œil, dent pour dent telle est sa devise. Que vous ayez mangé la dernière part de pizza ou que vous l'ayez poussé sur une autoroute, vous goutterez à sa vengeance, proportionnellement à la faute commise.
Vous pourriez alors vous dire qu'il n'y a pas de quoi s’inquiéter, qu'il suffit de ne pas se la mettre à dos pour esquiver ses foudres... mais voilà, Mélopée fait preuve d'une mauvaise fois à toute épreuve.


. Tête brûlée: Mélopée est une véritable tête brûlée. Elle ne prend pas souvent le temps de réfléchir aux conséquences de ses actes, elle se contente d'agir c'est tout, quitte à foncer droit dans le mur. Ses proches et ses professeurs l'ont souvent qualifié d'inconsciente. Et à vrai dire il n'ont pas tout à fait tort.
Sans compter le fait que Mélopée ne peut pas tenir en place, elle ne se pose pas, ne prend pas le temps d'analyser la situation, et ne fait pas toujours attention à ce qui l'entoure, ce qui l'a déjà conduite par le passé dans des situations désagréables et/ou délicates.


. Directe/franche : Cette jeune fille n'a pas sa langue dans sa poche, elle dit haut et fort tout ce qu'elle pense. Ce qui fait d'elle quelqu'un de confiance puisqu'elle répondra toujours très clairement et honnêtement à vos questions, quitte à mettre mal à l'aise ou à compliquer la situation.
J'imagine que vous ne serez pas surpris en découvrant qu'elle ne sait pas le moins du monde mentir.


. Brute de décoffrage : Mélopée n'est pas très douée en ce qui concerne les rapports sociaux. Ne sachant trop quelle attitude adopter dans ce genre de situation elle a tendance à se montrer mal polie voir agressive.
Elle ne maîtrise ni la finesse ni la discrétion et préfère attaquer une discutions de façons "frontale".
En résumé si vous avez l'impression qu'elle adopte une attitude antipathique avec vous n'y voyez rien de personnel. A contrario si elle prend des gants ou se montre chaleureuse avec vous c'est qu'elle s'estime suffisamment proche de vous pour se le permettre.  






1 ➞ La chaleur d'un petit corps contre sa poitrine, un petit corps qui tremble et qui sursaute au rythme de ses sanglots. Les hurlements d'une femme hystérique qui résonnent dans la maison. Deux enfants cachées dans une armoire, sous les mentaux de la penderie. Elles ont peur toutes les deux. Elles savent bien ce qui arrivera si leur mère les trouvent à cet instant. Les coups, l'humiliation, la douleur autant psychologique que physique. Mélopée est l'aînée. Alors elle rassure sa sœur, en la berçant doucement, en lui répétant à mi-voix encore et encore que ça ira. C'est un mensonge bien entendu, ça n'est pas comme ça, par magie, que tout va s'arranger. Mais la petite Clarissa n'a que 8 ans alors elle croit son aînée, et elle sanglote sur sa chemine de nuit.

2 ➞ L'odeur de l'anis et de l'alcool fort qui imprègne toute la pièce. Un homme ivre qui progresse difficilement jusqu'à l'escalier qui mènent au chambres. Mélopée a l'habitude. Depuis quelques années, leur père est revenu vivre avec sa sœur, sa mère et elle. Depuis...elle n'arrive plus à se souvenir de quand exactement, son père boit. Trop. Tous les soirs. Il n'est pas vraiment là. Il n'élève pas ses filles, il ne fait rien pour sa femme qui pourtant ne se comporte pas normalement. Alors Mélopée l'ignore encore une fois.

3 ➞ Les lumières stroboscopiques qui glissent sur le visage d'un garçon au milieu de la foule. Le sol qui colle, la chaleur étouffante, l'odeur d'alcool et de la sueur, des dizaines de corps qui se trémoussent. Mélopée a 16 ans, c'est la première fois qu'elle entre dans une boîte de nuit. Les basses lui vrillent les organes. Ses yeux ne peuvent pas se détacher de ce garçon dans la foule. Il tourne la tête dans sa direction et son cœur lui remonte dans la gorge, il la regarde droit dans les yeux. Et le contact visuel se prolonge jusqu'à la fin de la chanson. Puis il se fraye un chemin parmi les corps imbibés d'alcool pour rejoindre, elle se crispe. Un instant qu'elle n'oublierai pas. Sa rencontre avec Tristan.

4 ➞ Le gout de la bile qui brûle une gorge sèche. Le tempo rythmé des pas des passants sur le pavé. Le froid qui s'infiltre sous les vêtements, sous la peau, jusque dans les os. Et la faim. La faim qui brûle comme de l'acide. Mélopée n'a rien mangé depuis plus de 3 jours. Cela fait presque un mois qu'elle a été mise à la porte de chez elle. Elle ne sait pas quoi faire, ne sait pas où aller, ne sait pas vers qui se tourner. Elle a désormais 17 ans. La peur, la solitude, le froid, la faim, la colère, le désespoir elle connait. C'est difficile de ne pas abandonner, de continuer à se battre, mais Mélopée a subi toute sa vie, cela n'arrivera une nouvelle fois, elle se battra à partir d'aujourd'hui, quoi qu'il lui en coûte.

5 ➞ Le brouhaha invraisemblable et incessant, stressant d'une cuisine de restaurant. La chaleur des fours, des feux et des hommes colle à la peau, en devient presque étouffante. Le chef et le sous chef hurlent leurs ordres avec autorité. Le tintement des ustensiles sur les casseroles, le grésillement de la nourriture en train de cuire. C'est la course, le moment chaud de la soirée. Mélopée y est habituée désormais. Le patron de l'établissement lui a donné sa chance, d'abord à la plonge, et désormais comme serveuse. Ça n'est peut être pas très glorieux, mais grâce à cela elle est en train de s'en sortir.

6 ➞ Une fine ligne blanche sous le sourcil gauche. Une cicatrice que Mélopée caresse du bout des doigts. Une petit rien, presque invisible. Un petit rien qui pourtant représentante tellement. L'âme et le cœur de la jeune fille sont recouverts de cicatrices comme celle ci, à la différence près qu'elles sont métaphoriques. Dans le miroir, "Babs" comme on l'appelait dans la rue, ne se reconnait presque plus, la bouche entrouverte elle s'observe. Elle n'en croit pas ses yeux et des larmes viennent naître dans son regard et s'accrocher à ses cils. Elle s'en ai enfin sorti. Elle ne vit plus sur un trottoir dur et froid, mais dans un petit studio modeste. Elle a un travail. Elle a des amis. Elle n'est plus victime de qui que se soit. Elle se sent presque apaisée.

7 ➞ Le goût amer d'une bière bon marché. La fraîcheur nocturne qui s'accroche sur les badauds, les lumières jaunâtres des lampadaires qui se reflètent sur la Garonne, l'eau trouble qui lèche les marches à leur pied. Le sol dur et froid sous leur fesses. Mélopée porte une énième fois une canette presque vide à ses lèvres. Elles sont là toutes les deux. Sa petite sœur ne parle plus. Aucun silence n'a jamais semblé si lourd et si douloureux pour la jeune femme. Clarissa a à peine 16 ans. Mélopée 18 ans. Leur mère vient d'être officiellement internée en asile psychiatrique. Pas le droit aux visites. Pas le droit au téléphone. Pas de permission de sortie.
Et la honte lui brûle les joues, lui brûle le cœur alors que le soulagement la submerge. Clarissa jette sa canette près de toutes celles qu'elles ont déjà vidées. Personne ne pleure. Personne ne semble... désorienté ou triste, ni même blessé. Elles sont toutes les deux si calmes, et c'est bien trop étrange.
 

8 ➞ La pluie qui s'écrase sur son visage, dans ses cheveux, sur le sol boueux. L'ambiance est lourde. Morphée ne sait pas trop si elle aussi, comme le ciel, a envie de pleurer, ou non. Tout le monde autour de la tombe a déjà fait son choix. C'est son père qu'on enterre. Une cirrhose a fini par l'emporter. Elle aura bientôt 20 ans. Clarissa se tient à côté d'elle. Elles se tiennent la main. Quelqu'un sur la droite lui parle mais elle ne l'entend pas. Si jamais quelqu'un vient encore lui présenter des condoléances elle vomira certainement.

9 ➞ Le bruit mat des poings qui s'écrasent dans un sac de frappe. Une douleur sourde dans les épaules, le sang bouillonnant dans les veines, l'air comme du papier de verre dans la gorge et les poumons, la sueur qui dégouline de le tempe jusqu'au menton, la fatigue qui pèse tangiblement sur les bras. Une voix tonitruante qui retentit dans le gymnase, et tout le monde s'arrête. On s'essuie le front, on pose les gants, on vide des bouteilles d'eau, et on reprend son souffle. Mélopée faisait de la boxe depuis plusieurs années. Cette séance d'entrainement était semblable à toutes les autres. Et pourtant cela lui donnait toujours des frissons. Elle se sentait vivante ici, elle se sentait bien, à sa place.

10 ➞ Une odeur de crème glacée parfum vanille. C'est la dernière chose "normale" dont se rappelle Mélopée. Elle se souvient d'une porte, sortie de nulle part, une porte qui l'attirait irrésistiblement... Puis le froid, la neige, la confusion, Nara-shi.


© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


 
Revenir en haut Aller en bas

avatar

★ (Time Left) : 601

★ (Time Left) : 601
Kitty l'admin

Ven 25 Nov - 13:48
Bienvenue et bonne chance pour ta fiche !






Pokeversion:
 
La plus belle signas, mais un peu grosse:
 

Merci à Kai-chan pour la signa & sa rose!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar
Invité

Sam 26 Nov - 22:23
Bon courage pour la suite, j'ai hâte de voir ce que cela va donner ! c:
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Lun 28 Nov - 13:59
Merci à tout les deux ^w^
Revenir en haut Aller en bas

avatar

Description rapide : Petit garçon brun pas très grand, avec des oreilles de chats qui bougent trop mignonnes. (oui,j'suiskawaietalors)
★ (Time Left) : 726

Description rapide : Petit garçon brun pas très grand, avec des oreilles de chats qui bougent trop mignonnes. (oui,j'suiskawaietalors)
★ (Time Left) : 726
Administrateur

Lun 28 Nov - 15:57
Bonjour et bienvenue ! ♥️
N'hésite pas à la moindre question.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

★ (Time Left) : 90

★ (Time Left) : 90
Believers

Jeu 1 Déc - 12:59
Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Description rapide : 1m70,75. Brun, cheveux noirs et mèche bleutée. Regard aussi noir, pénétrant. Ne parle pas beaucoup. Associable.
★ (Time Left) : 494

Description rapide : 1m70,75. Brun, cheveux noirs et mèche bleutée. Regard aussi noir, pénétrant. Ne parle pas beaucoup. Associable.
★ (Time Left) : 494
Believers

Sam 10 Déc - 14:19
Bonjour.

Des nouvelles par ici ?
Sans nouvelles de ta part, je serais obligé d'archiver et de supprimer ton compte.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar
Invité

Mer 14 Déc - 13:23
Hello, oui je suis désolée j'ai été pas mal occupée irl ces derniers temps mais me revoilà o/
Revenir en haut Aller en bas

avatar

★ (Time Left) : 601

★ (Time Left) : 601
Kitty l'admin

Mer 14 Déc - 14:33


Hello milady~

Introduction
Babs... Babs... Je suis toujours en train de chercher une logique ! ;;
Caractère
Hum, clair et simple à lire...
Histoire
J'aime beaucoup ce genre d'écriture explosée mais fluide. Je te remercie pour cette histoire !

Conclusion
Aucun problème pour ton absence et bienvenue parmi nous !



Félicitations, tu es pré-validée!
Il ne reste plus que la validation officielle d'un administrateur avant de te lancer dans l'aventure!






Pokeversion:
 
La plus belle signas, mais un peu grosse:
 

Merci à Kai-chan pour la signa & sa rose!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne

avatar

★ (Time Left) : 862

★ (Time Left) : 862
Storyteller

Jeu 15 Déc - 13:01

Le staff et moi-même avons le plaisir de te valider.
Tu peux ainsi aller recenser ton avatar.
Faire une demande de chambre.
Faire ta fiche de liens.
Si tu as encore ton portable sur toi, c'est ici.
Demander un rp.


Si tu ne l'a pas déjà lu,
je te conseille le guide du nouveau joueur,
tout y est résumé!

Bon courage!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nara-shi.forumactif.org
Mélopée Finigan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Mélopée des Anges ~ Ciel ~ Femelle ~{PRIS}~
» Une douce Mélopée -
» Mélopée nocturne bis [PV : Kagura]
» ¤~ Devant la cheminée ... une sorte de Mélopée.
» [One Shot] Mélopée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nara-shi :: Bien débuter :: Présentations :: Créations :: Anciennes fiches-
Sauter vers: