Une sale Histoire ft. Ren Miyamoto

 :: Hors-jeu :: Cimetière :: Rp Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 4 Déc - 19:12
UNE SALE HISTOIRE.
ft. Ren Miyamoto
STRAUSS Gilbert
&
MIYAMOTO Ren
Depuis le cours d'Histoire, le visage de Gilbert avait gardé une expression d'irritabilité à peine voilée. Décidément les professeurs de cette école adore les projets de groupes, pour le plus grand bonheur de Gilbert. Il ne voit pas l'intérêt de ce mode de travail, pourquoi ses notes devraient dépendre d'une autre personne ? Dans l'absolu, il pourrait faire le projet seul et se moquer que son/sa partenaire bosse ou non. Cependant, c'est dans son sale caractère de rabaisser et écraser ceux qui n'en foutent pas une.

A chaque fois Gilbert demande au professeur s'il peut travailler seul avec l'illusion que la réponse sera différente de ce n'est pas possible, c'est le but de ce travail. Mais c'est peine perdue à chaque fois, peu importe l'excuse qu'il pouvait trouver. De plus il y a une bonne masse de travail à fournir : un dossier de vingt pages minimum. Non pas que cela l'effraie mais ses prochaines semaines sont assez chargées en devoirs, il n'avait pas besoin d'un stupide projet d'une vingtaine de pages avec un collègue potentiellement incompétent !

Le seul point positif à cette situation est qu'il s'agisse d'un sujet d'Histoire, la matière qu'il maîtrise le mieux et qu'il préfère aussi. Que ce soit de la Préhistoire jusqu'à notre époque, il connait tous les événements importants de l'Histoire dans chaque culture. Cependant un petit retour à la bibliothèque pour les détails ne serait pas inutile.

Gilbert demande les coordonnées de son/sa partenaire au professeur. Ren Miyamoto, donc un partenaire. Ce nom ne lui évoque personne. Enfin peu importe, si ce Ren compte se la couler douce, il l'éjectera de son groupe aussi vite qu'il est venu.

Gilbert se rend à la bibliothèque puis choisit une table dans la section Histoire de celle-ci. Il sort son téléphone portable puis envoie un message à son partenaire :

« Je suis ton partenaire pour le projet d'Histoire. Rejoins-moi à la bibliothèque section histoire. Gilbert Strauss. »

Quelques secondes de pause.

« Le plus vite possible. »

Une fois les messages envoyés, il range son téléphone dans la poche de sa veste. Il pousse la chaise sur laquelle il est assis afin de se lever ; puis il se dirige vers les étagères. Un coup d’œil rapide sur le dos et titre de chaque livre, cela suffit pour reconnaître les livres dont ils auront besoin. Au final il retourne à sa chaise avec cinq livres plus ou moins épais, qu'il dépose sur la table. Il attrape le premier de la pile puis commence à le lire (une fois de plus) en attendant que son partenaire daigne se montrer.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Mar 6 Déc - 9:30
Devoir et torture.

Ft. Gilbert Image illustrant le rp


Des successions de couleurs passaient devant mes yeux. Des images, trop flous pour que je puisse distinguer quoi que ce soit de précis, me troublais. Je savais que ce n'était qu'un rêve, j'étais en train de dormir et j'en avais conscience. Il n'empêche que je n'arrivais pas à me réveiller. Ou plutôt je ne voulais pas. La chaleur que ce rêve me procurait était agréable.

Puis il se transforma. J'avais l'impression que du goudron coulait devant mes yeux. Un liquide noirâtre et gluant me bloquait la vue alors que les images agréables se changeaient peu à peu en cauchemars accompagnées d'une sensation de peur intense. Serrant les dents à m'en déclencher des migraines, je tentais tant bien que mal de me réveiller.

En étouffant un cri je me relevais, le corps trempé de sueur. Je me sentais collant, poisseux et... effrayé je dois avouer. Mes yeux s'habituaient peu à peu à l'obscurité. Ma chambre dans le dortoir. A ma droite, un lit vide. Pourvu que ça dur. Je regardais l'heure, il était passé midi. Jurant entre mes dents, je dû me faire à l'idée que j'allais devoir sauter un repas.

Me saisissant de vêtement et de mon nécessaire de toilettes, je me dirigeais vers les douches. Sans prêter attention aux autres, je me lavais, me coiffais... et retournais dans ma chambre aussi tôt. Aujourd'hui, je n'avais pas envie de travailler. Cela n'avait rien de nouveau, mais c'était accentué par le cauchemar de la nuit.

Allonger dans mon lit, je pris mon portable pour inviter une fille à se rejoindre sur le toit. Une notification attira cependant mon attention. Un message d'un numéro que je n'avais pas en mémoire. En l'ouvrant, je me m’aperçus que c'était un partenaire de travail. Soupirant je dû faire une croix sur mon projet. En relisant pour connaître notre lieu de rendez-vous, je fis attention à l'heure de réception. C'était environ à 10 heures soit... 3 heures avant. Son deuxième message me demandait de venir rapidement... Il n'allait pas être déçu.

Rigolant doucement, amusé par l'idée d'irriter quelqu'un au moins au point où je l'étais, je me dirigeais vers la bibliothèque, une expression encore de celui qui venait de se lever au visage. Au fond de moi, j'espérais qu'il était déjà partis alors que je poussais les portes de la bibliothèque. Me dirigeant vers la section histoire tout en sifflant, l'air un peu moins endormi et un peu plus insouciant, je pénétrais dans le rayon.


© Teika sur Epicode


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Ven 16 Déc - 0:07
UNE SALE HISTOIRE.
ft. Ren Miyamoto
STRAUSS Gilbert
&
MIYAMOTO Ren
En attendant l'arrivée de son partenaire de travail, ou au moins une réponse à son message, Gilbert avait prévu de revoir un maximum de bouquins nécessaires pour le projet. Cependant son esprit commence à divaguer, les mots imprimés sur le papier deviennent flous et sans aucun sens. Rapidement ses pupilles s'éloignent de leur tâche pour se concentrer sur un point non précis ; le regard dans le vague.

Cette école... Quel étrange endroit. Qu'est-ce qu'il fait ici ? Il devrait être entrain de chercher son père au lieu de jouer au lycée. Cependant... Il ne sait comment partir de cette école. Il serre le poing avec suffisamment de force que sa main en tremble. Non. Il ne doit pas laisser ses émotions le perturber comme ça. Il doit rester calme. Gilbert ferme ses yeux, juste le temps de prendre une profonde inspiration suivie d'une longue expiration.
Son père, impossible de deviner ce qu'il est entrain de faire mais qu'en est-il de ses frères ? Demone probablement entrain de draguer, ou peut-être qu'il aura eu le bon sens de s'occuper des affaires familiales vu que ni Gilbert ni leur père est là pour le faire. Quant à Morty, soit il s'amuse soit il rend fous ses professeurs particuliers en changeant son genre à chaque fois qu'ils viennent. Ou même les deux.
Sa maison lui manque, sa famille aussi peu importe les problèmes qu'il peut avoir avec son frère. Il faut admettre que certaines personnes ne lui manquent pas et il serait même heureux de ne jamais les revoir.

En essayant de changer ses idées noires, Gilbert jette un œil autour. Toujours personne. Plus d'une heure avait passé, il n'avait reçu aucun message de Ren. Quel genre de personne pouvait être ce type ? Pour être honnête, il ne sait pas s'il préfère que ce soit un incompétent pour pouvoir le virer de son groupe ou alors quelqu'un de travailleur pour pouvoir faire une travail convenable.

Une deuxième heure passe, aucune nouvelle. Ça devient légèrement agaçant cette histoire. Gilbert se lève de sa chaise, laissant derrière lui ses affaires, puis se dirige vers les autres sections. Quand il aperçoit d'autres élèves, il leur demande s'ils connaissent un certain Ren Miyamoto. Trois réponses récurrentes : 1) Connais pas. 2) Dragueur faignant. 3) Mec tatoué.

Une autre heure passe. Au final il a commencé à réfléchir à des sujets de dossiers potentiels, les axes possibles pour le plan et quelles informations à utiliser. C'est dans ce genre de situation qu'il se demande pourquoi il ne peut pas travailler seul. Il aurait pu entamer ce projet voire faire la moitié pendant ces trois heures au lieu d'attendre bêtement.
Au bout d'un moment des sons de pas qui approchent de plus en plus se font entendre. Gilbert relève la tête, ses yeux scannent les alentours. Un inconnu débarque dans le rayon Histoire en sifflotant d'un air léger. Détail notable, cette personne est tatouée. Mais cela ne veut pas dire qu'il s'agit de la bonne personne. Rien ne l'empêche de demander confirmation.

Alors Gilbert se lève et s'approche de ce garçon. Il se tient derrière lui puis tapote légèrement son épaule avant de lui demander :

« Excuse-moi, tu ne serais pas Miyamoto Ren ? »
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Dim 18 Déc - 10:11
Devoir et torture.

Ft. Gilbert Image illustrant le rp


La bibliothèque sentait un mélange de vieux livre et de bois cirés qui me rendait... un peu malade. J'avais toujours évité cet endroit. Je n'étais pas mal à l'aise, mais pour deux raisons très simple, y venir n'avait jamais été dans mes plans. Premièrement, je n'aimais pas vraiment étudier, doooonc... Deuxièmement et bien... la première raison suffit largement en réalité.

Quelqu'un me tapota doucement sur l'épaule. Je me retournais, les sourcils légèrement froncés. Pris de cours, je dévisageai la personne qui m'avait interrompu dans mon aparté. Légèrement plus petit que moi, de quelques centimètres seulement, la mèche dissimulant un de ses yeux, il semblait à la fois ennuyé et agonisant d'envie d'en finir. Un seul regard me permit de comprendre que c'était mon partenaire de projet. Un sourire tout juste polit aux lèvres, je me retournais entièrement vers lui. " Gilbert je suppose ? "

Je croisais les bras sur mon torse et prit une pose décontractée, comme à mon habitude. Toujours un peu blasé d'avoir un partenaire masculin, tuant l'amusement où il pouvait être, je retenais un soupire. " Désolé du retard... mon réveil n'a pas sonné. " Cette affirmation semblait à peine honnête, même moi je n'y aurais pas cru. Mais je préférais passer pour un glandeur que pour un mec lâche qui se retrouvait sous le choc après un cauchemar perturbant.



© Teika sur Epicode


Invité
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité
avatar
Invité
Lun 16 Jan - 22:11
UNE SALE HISTOIRE.
ft. Ren Miyamoto
STRAUSS Gilbert
&
MIYAMOTO Ren
Gilbert dévisage son interlocuteur de haut en bas, un léger froncement de sourcils apparaît sur son visage. Ce type n'a pas l'air du genre à avoir un réveil et encore moins d'être désolé pour son retard. Ses pires craintes se confirment, il y a de fortes chances que son partenaire de projet soit un fumiste.

« Exact. » Gilbert lui répond puis à son tour, croise ses bras sur son torse mais sa posture reste droite et fermée.

« Oublions cet incident et mettons-nous au travail. Je vais être honnête, les projets en groupe sont la dernière chose que j'apprécie car j'ai horreur que mes notes dépendent des autres.Cependant il n'est pas question que je fasse tout le boulot et que les fainéants récoltent aussi les honneurs. »

Pourquoi se soucie-t-il autant du fait que Ren travaille aussi ? Il pourrait largement faire le projet seul, tant que les résultats sont bons. Est-ce par simple principe ? Non il est juste buté, on ne doit pas être récompensé si on a pas fait d'efforts. S'il pouvait juste le virer ce serait plus simple.

« Tout d'abord, quel est ton niveau en Histoire ? Autant savoir quels sujets à éviter d'emblée. C'est un gros dossier mais il n'y a aucun intérêt à faire compliquer juste pour faire compliquer. Il vaut mieux traiter à fond un sujet plus facile. » Cette simple question est pour vérifier sa théorie et les rumeurs sur son partenaire de dossier.

Son attention se détourne de Ren pour se focaliser sur les étagères à côté. Tiens ce livre pourrait être utile aussi. Gilbert le retire du rayon avant de l'ouvrir au sommaire. Un rapide coup d’œil sur les différents titres des chapitres lui confirme son intérêt.

« Par ici. Ces trois heures ne m'ont pas été inutiles. » Il retourne à sa table sur laquelle sont toujours empilés les précédents bouquins qu'il étudiait.
Invité
Revenir en haut Aller en bas
Directeur
Storyteller
avatar
★ (Time Left) : 812
Lun 16 Jan - 22:11
Le membre 'Gilbert Strauss' a effectué l'action suivante : Lancer de dés


'Pile/Face' :
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Pages d'histoire des hommes et des femmes d'Haiti et leurs épisodes
» Page d'histoire: Tiresias Augustin Simon Sam, president.
» Petite histoire aux grandes aventures :D
» Une petite histoire ... pour se remonter le moral !
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nara-shi :: Hors-jeu :: Cimetière :: Rp-
Sauter vers: