AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Prendre l'air || PV Corinne Dubois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité

Dim 5 Fév - 20:32



Prendre l'air

Il arrive que l’humanité soit idiote plus que d’habitude à un point pire que désespérant, rageant même. Et dans ces moment-là, Ewan, petit misanthrope qu’il était, préférait s’isoler de l’espèce humaine, l’oublier, ignorer son existence et sa bêtise. Et quel meilleur endroit pour s’isoler qu’un lieu normalement interdit au public ? Le toit répondait parfaitement aux critères fixés. Endroit aéré, silencieux – si ce n’était le bruit du vent – , sans présence humaine. Pour Ewan, c’était le lieu le plus logique et évident. Il avait foncé là-bas sans réfléchir, sans vérifier que personne ne le suivait ou que quelqu’un d’autre y était déjà et, une fois arrivé, s’était affaissé dans un coin en poussant un long soupir énervé.
C’était la pause de midi, les cours allaient bientôt reprendre, et Ewan songeait sécher… Après tout, pourquoi est-ce qu’il devait aller en cours ? A quoi ça servirait ici si personne ne grandissait et ne travaillait plus tard ? Et puis, il n’avait juste pas envie de voir les gens. Il avait eu sa dose pour aujourd’hui. Il voulait juste les oublier…
Seulement voilà, pas facile d’oublier. Surtout quand on venait d’avoir un coup de poing dans la gueule et qu’un œil commençait à enfler. C’était que cet enfoiré qu’on lui avait fait vachement mal, en plus ! Mais le petit blond ne voulait pas aller à l’infirmerie. Tant pis s’il souffrait. Il préférait ça que de se remêler à la foule humaine.

Ewan jura sur la brute avec qui il venait de se battre en le traitant par un sympathique fils de pute. Mais bon, il l’avait un peu cherché aussi, sa bagarre… Ce n’était pas très subtil de traiter le mec de « gros bouffeur de viande de m**** ». Mais bon, ce n’était pas non plus comme si le mec en question l’avait bousculé juste avant dans la cafeteria et avait fait tomber au passage sa carcasse de poulet dans la salade végétalien du petit blond. Quel hasard d’ailleurs ! Pas si étonnant qu’après être sorti de la cafeteria, le gugusse ait fini par lui retomber dessus, bien énervé par l’insulte, et ça tombait bien, parce qu’Ewan aussi était bien énervé à cause de sa salade gâchée. Et sans surprise étant donné qu’Ewan s’était mis à l’insulter sur son inutilité d’être humain, la dispute avait fini par mal tourné. Enfin… Le problème, c’était que le blond avait une apparence de gamin maigrichon de 15 ans, et son adversaire de bien 18, avec les muscles baraqués en plus. Pour résumé, ce n’était pas équitable au niveau du gabarit. Il l’avait à peine poussé que l’autre lui avait foutu un poing sur la figure. Ewan avait fini par battre en retraite, un peu sonné et encore plus furieux qu’auparavant.

L’air du toit était d’ailleurs censé lui changer les idées. Mais bon, sa mauvaise humeur avait tout de même du mal à partir. Après tout, il venait de perdre une bagarre, et Ewan était assez mauvais perdant. En plus, la douleur ne partait pas. Allongé sur le toit, yeux tournés vers les nuages, il essaya tout de même de l’oublier. Constatant que ça ne marchait pas vraiment, il décida alors de se relever et de se tourner vers la vue qu’offrait le toit sur l’école, tout en respirant à plein poumon. Il se pencha ensuite légèrement au bord du vide pour voir la hauteur à laquelle il était. Même si ce n’était pas aussi haut qu’il le pensait, l’image lui évoqua tout de même son dernier souvenir du monde réel. Une errance sans but. Une balade anodine au bord d’une falaise… Qu’est-ce qu’il comptait faire ce jour-là ? Quand il y repensait, c’était idiot. Complètement idiot.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Corinne Dubois

★ (Time Left) : 191

★ (Time Left) : 191
Undead

Mer 15 Fév - 16:43
L’heure du repas était toujours une période difficile pour certains. Les tensions semblaient augmenter pour parfois exploser pour des raisons tout autant étranges que débiles. Il était normal de ne pas être d’accord sur quelque chose. Mais de là à se battre ? Non. Je ne comprenais pas. La violence ne résolvait pas tout. Ca peut calmer sur le coup, mais pas sur le long terme. On ne fait pas obéir un chien en le battant tout les jours, car un jour, il vous mordra en retour et avec beaucoup plus de violence. Et vous taperez plus fort. Et il mordra plus fort. Un combat qui ne mène nulle part. Une bataille qui ne fait qu’épuiser le corps et l’esprit et qui enrage les haines les plus profondes. Jamais un vaincu comprendra en se faisant simplement taper dessus. Si les baffes amènent une douleur réelle, les mots en amènent une plus vicieuse. Et bien plus efficaces.
Je les avais observés sans pouvoir rien faire. Je suis trop faible. Je n’aurais pu les séparer s’en m’en prendre une en retour. Il y avait même des chances que je me retrouve par terre et assommée. Ce qui n’aurait rien arrangé, il fallait se l’avouer. J’ai préféré attendre plus tard pour aller le voir. Enfin… le chercher en tout cas. Je me doutais qu’il était de ceux qui se cachent très bien. J’en avais profité pour aller chercher deux-trois choses, comme une bouteille d’eau et des antidouleurs. Vu ce qu’il s’était prit, ça n’allait pas passer comme ça. Il avait forcément besoin de soins, d’un peu d’aide aussi. Choses que je pourrais assez facilement lui amener, non ? C’est vrai, je ne peux m’empêcher de m’inquiéter pour les autres, les voir mal me rend mal aussi, c’est terrible.

J’arrivais enfin au toit. Un sentiment m’y avait amené, comme une suite logique des choses. Regardant à ma droite et à ma gauche, je finis par le repérer, près du bord. Je fus d’abord prise d’une soudaine panique avant de me calmer presque immédiatement. Non, il n’avait pas l’air de vouloir sauter à ce moment-là. Je soufflais doucement et m’approchais de lui avant de m’arrêter à une distance raisonnable de deux mètres.

-Comment va ton œil ?
Don’t worry, mommy is here♥


Mommy talks in #99cc33♥️
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Mar 11 Avr - 23:49
HRP : Pardon pour le retard ipfjezkjrfzekr ;w;




Prendre l'air

Le vent qui secouait ses cheveux blonds, le vide qui s’étendait devant ses yeux, ses souvenirs du monde réel qui remontaient, tout cela semblait le faire vaciller au bord du toit de l’école. Toutefois, il était certain de ne pas vouloir tomber. Parce qu’il avait encore beaucoup de choses à régler, à retrouver, à venger… Il ne pouvait pas simplement rester là à ne rien faire. Sa guerre personnelle contre le reste de l’humanité n’était pas finie. Son énervement semblait être un peu tombé, mais ce n’était pas suffisant pour éteindre complètement sa colère. Après tout, la rage était son moteur constant. Au moins, Ewan pensait que la vue de vide l’avait un peu calmé et remis sur de bonnes résolutions. Mais une voix gâcha son retour au calme.

« Comment va ton œil ? »


Il se tourna vers la silhouette qui venait de l’interpeller, et la fusilla instantanément du regard. Il ne manquait plus que ça… Qu’un autre humanoïde vienne l’emmerder… Ewan scruta la jeune fille qui venait d’arriver avec mépris, et lui fit bien comprendre rien qu’avec son regard qu’elle n’était pas la bienvenue. Une des choses qu’il supportait le moins était qu’on se mêle de ses affaires. On n’y pouvait rien s’il était en réalité réservé. Apparemment, elle avait emmené avec elle plusieurs choses venant de l’infirmerie. Le petit blond se demanda comment est-ce qu’elle était au courant qu’il s’était fait frappé à l’œil, et surtout, comment est-ce qu’elle avait deviné où est-ce qu’il était parti. Ewan nota alors dans sa tête que le toit n’était pas un endroit aussi sûrqu’il ne le pensait…

La fille semblait résolue à venir l’aider. Mais Ewan n’avait envie ni de discuter, ni de se faire soigner. Après tout, il avait toujours été borné. Ce n’était peut-être pas très intelligent de refuser son aide, mais par fierté et surtout par haine de l’humanité, il préférait souffrir le martyr plutôt que de l’accepter. Et puis, il ne pouvait pas imaginer ou comprendre que quelqu’un s’inquiétait simplement pour lui. Sa langue émit un claquement agacé. Avec un air presque dégoûté, il lui cracha presque à la figure un beau :

« Fous moi la paix. »


Il avait parlé de manière agressive, comme à son habitude. Ça lui permettait de garder les autres à distance, la plupart du temps. Ewan était toujours au bord du toit et espérait que son simple air menaçant réussirait à la faire partir. Au pire des cas, il fuirait autre part. Après l’avoir salement insultée sous le coup de l’énervement.
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Prendre l'air || PV Corinne Dubois
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Prendre furtivement sa main, Oublier un peu les copains...
» Le temps de prendre ses ailes
» Madame Dubois !!!!
» Viens prendre ta claque !!!
» C'est pas la mort, ca y ressemble à s'y méprendre...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nara-shi :: Hors-jeu :: Cimetière :: Rp-
Sauter vers: