AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Just a little moment.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant

avatar
Miharu Niwinski

★ (Time Left) : 608

★ (Time Left) : 608
Kitty l'admin

Jeu 16 Mar - 22:20
Just a little moment.#GabrielAprès une bonne journée de cours, mis de bonne humeur par son adorable Kai, il s'était laissé à sourire tranquillement et un peu béatement c'est vrai. Il s'était senti poussé des ailes alors que en lui, tout son petit univers dansait le bonheur de sa petite vie tranquille. Il avait même assez dormi, si ça n'était pas une journée parfaitement parfaite. Il regarda sa montre alors qu'il ressortait de la douche chaude, bon sang chaude ! Il n'était que dix-huit heures... Ha ! Juste le temps pour une petite consommation perso avant le repas. Il sourit légèrement puis regarda la bouteille... Puis sa chambre. Milàn devait sûrement être... Non n'y pense pas Miharu.

Il haussa les épaules. Cette journée avait un petit plus, alors pourquoi ne pas l'accentuer et proposer à une bonne vieille connaissance de se prendre un petit verre ensemble. Il n'avait même pas dit à ce mec qu'il était avec Kai. Bon il devait le savoir vu son caractère, mais tout de même. Il avait un peu délaissé son bro ces temps-ci. Il soupira.

Cherchant dans son petit repaire secret, il découvrit un bon vin. Ce serait une bonne occasion. Il allait rentre une petite visite à son grand ami.

Avec bonne humeur, il se rendit devant la porte de l'autre homme et y toqua.

« Hey, c'est Miharu. »
© 2981 12289 0






Pokeversion:
 
La plus belle signas, mais un peu grosse:
 

Merci à Kai-chan pour la signa & sa rose!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Dim 19 Mar - 0:30
Just a little moment
Miharu Niwinski & Gabriel W. Holroyd

Gabriel avait passé une journée tout à fait habituelle. Mise à part quelques interpellations de séraphins plutôt haineux envers les dragons, il n'avait pas eu d'autres problèmes. Certes, il avait du passer faire un tour à l'infirmerie durant le midi, suite à une carence en quelque chose qu'il ignorait. De toutes manières, le brun connaissait par cœur les placards de l'infirmerie, tellement il s'y rendait, pas besoin de l'infirmier pour réussir à se sentir mieux. Il avait suivi ses cours l'après-midi, avait traîné un peu dans la cour avec quelques amis, puis ressentant le besoin de se reposer un peu, il était rentré dans son antre, la chambre N°1. Là-bas, il ne fit rien de plus intéressant que d'écouter de la musique, allongé sur son lit.

Ce fut donc à ce moment là que quelqu'un choisit pour frapper à sa porte. Gabriel se dirigea pour l'ouvrir presque immédiatement, et un sourire se dessina sur son visage lorsqu'il aperçut la figure familière de son ami Miharu. Qui avait l'air heureux, d'autant plus. C'est vrai qu'ils ne s'étaient pas vus depuis un moment, mais Gabriel de son côté faisait partie des gens qui n'avaient pas besoin de voir souvent leurs amis pour garder leur amitié aussi forte qu'elle ne l'était. A vrai dire, il laissait couler, considérant le fait que ses amis puissent affronter et vivre des choses bien plus importantes que de traîner avec Gabriel.

" Hey ! ça fait un moment ! "

Le sourire de Gabriel s'intensifia quand la bouteille que tenait le roux lui sauta aux yeux, en se décalant de la porte ouverte pour le laisser entrer. Dans la vie qu'il menait auparavant, il aurait trouvé la consommation d'alcool par des mineurs inacceptables, mais maintenant à Nara-shi, il avait perdu même le sens de la majorité, puisqu'il ne voyait presque que des adolescents, en dehors des professeurs. Et qui pour boire de l'alcool et justifier son existence, si ce n'étaient les adolescents ?

" Ooooh, qu'est-ce que tu ramènes ? Viens, entre, installe toi ou tu veux ! Sauf sur le lit de mon coloc peut être. Je crois qu'il n'était pas encore là, la dernière fois qu'on s'est vus, mais j'en ai maintenant et si je pouvais éviter de le déranger, ce serait bien. "

Une fois que son ami fut entré, il referma la porte et se dirigea vers l'avant de son lit, contre le mur. Il s'assit en appuyant son dos contre le petit meuble qui lui servait à poser les quelques livres qu'il empruntait à la bibliothèque quand il avait fini de les feuilleter le soir.

" Alors, dis moi tout, comment ça va ? "  
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miharu Niwinski

★ (Time Left) : 608

★ (Time Left) : 608
Kitty l'admin

Mer 22 Mar - 18:17
Just a little moment.#GabrielMiharu sourit, franchement rassuré de toujours se faire aussi bien accueillir par son ami. Il s'avança un peu comme si c'était chez lui, plus par habitude que par convivialité. Il chercha l'ouvre-bouteille qui se trouvait encore et toujours au même endroit et en sortit un léger sourire amusé. Décidément, Gabriel resterait le même et ce n'était pas une mauvaise chose.

Par contre, il fixa le lit à côté et haussa un sourcil. Il y avait donc enfin quelqu'un d'autre dans cet entre démoniaque protéger par un cerbère à la manipulation de son ombre. C'était pas une mauvaise chose, putain. Peut-être que ça sortirait l'autre jeune homme un peu plus, ou pas.En tout cas, c'était toujours lui qui était assis comme un chef sur son lit à attendre le verre de vin et les nouvelles.

Et après avoir trouvé le calice des adolescents sous la forme d'un verre à whisky, le roux en donna un au dragon et s'assit face à lui.

« Bha écoute, je suis à deux doigts de me proposer pour devenir le chef des Chapalus... Je sais qu'ils seraient pas mal à voter pour moi mais j'hésite encore. »

Il avait sorti ça comme ça et finalement, ça ressemblait plus à une grosse déclaration qu'à une vraie info qui servait à rien comme celle qu'on donnait normalement en premier dans ce genre de situation. Mais bon, tant qu'il y était, il allait pas se laisse faire et continuerait sur son élan.

« Par ce que tu vois... on a plus vraiment de chef en ce moment, et j'me dis que ce serait une bonne idée de... bha prendre les commandes. Mais le truc c'est que est-ce que j'aurai le temps de voir Kai ? »
© 2981 12289 0






Pokeversion:
 
La plus belle signas, mais un peu grosse:
 

Merci à Kai-chan pour la signa & sa rose!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Sam 25 Mar - 16:35
Just a little moment
Miharu Niwinski & Gabriel W. Holroyd

Tout en buvant une gorgée dans le verre que venait de lui tendre Miharu, il écouta silencieusement la déclaration du jeune homme. Et ben, c'en était une sacrée préoccupation. Notre ex-policier était assez surpris par tout cela, bien qu'il aurait du s'en douter, sa montée en grade n'était pas passée inaperçue. En plus, il savait qu'il attirait les gens, du moins aux yeux du brun, et que pour sûr il ferrait un bon chef.

" Oua, tes tracas sont d'un niveau supérieur, toi ! lâcha-t-il spontanément. »

Gabriel avait déjà vu Miharu et son copain ensemble, et ouais, franchement ils allaient bien ensemble. Et le dragon n’était pas forcément de ceux qui aimaient créer des couples à tout va. Il savait seulement dire quand un couple marchait bien, et souvent ça se voyait en fonction de la taille du sourire sur leurs visages. Miharu en avait un bien gros avec le garçon en question. Maintenant c’est sûr que leur temps allait être considérablement réduit. Mais serait-ce vraiment une mauvaise chose ?

« Mais sinon, c’est vrai que les responsabilités du truc sont assez conséquentes. Tu penses que ça réduirait votre temps ensemble à ce point-là ? Après perso je serai plus du genre à te dire qu’un peu de distance, c’est pas si mal parfois. Certaines relations deviennent hyper toxiques parce que les deux sont toujours collés. »

Il avait l’étrange impression que ce genre de relation lui était familière et qu’il en avait lui-même souffert. Cependant depuis son arrivée à Nara-shi, il n’avait eu que de vagues relations, très courtes, qui ne permettaient pas qu’un tel étouffement se produise. Il cessa vite d’y penser et reprit une gorgée du liquide. C’était sûrement une espèce d’intuition masculine, un truc totalement sensé.

«  Je l’ai jamais rencontré d’ailleurs, ton copain. Il est plutôt du genre dépendant, ou est-ce qu’un peu de distance le gêne pas ? »

Voilà que le Gabriel devenait curieux à propre de leur relation. Si c’était quelque chose qui rendait son bro heureux, alors ça méritait toute son attention.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miharu Niwinski

★ (Time Left) : 608

★ (Time Left) : 608
Kitty l'admin

Lun 27 Mar - 16:05
Just a little moment.#GabrielMiharu rit légèrement. Des tracas de niveaux supérieurs... C'est une façon de dire les choses, pour lui c'est plutôt une stupide inquiétude qu'il n'a pas en habitude d'avoir. Aimer n'a jamais été dans ce qu'il avait envie de faire. Il n'est pas quelqu'un qui affectionne le fait d'aimer. Au contraire, ça lui fait peur, ça le dévore de l'intérieur de se savoir si influençable par quelqu'un. Il a peur de ça plus qu'il n'a peur des canards, c'est dire. Miharu est complètement affolé par ça. Mais il ne le montre pas, en général, il aime bien sa romance avec Kai. Mais il ne veut pas le perdre justement, il ne veut pas lui faire mal... Il est bien avec lui et il ne sait pas s'il accepterait une rupture avec ce petit bout d'homme. C'est quelqu'un de très franc mais aussi de très peureux dans un sens. Il n'aurait jamais fait le premier pas si Kai ne l'avait pas fait. Putain, aimer le rend si faible.

« J'en sais rien. Je sais juste qu'on a besoin d'un vrai chef Gab. »

Il soupira et regarda son ami dragon. Il se gratta la tête et se dit que c'était le bon moment pour parler de tout ce qu'il a au fond de lui. Ce qu'il a pas lâcher depuis plus de 8 mois. Il s'est pas mal retenu... il est même plutôt fier de lui, mais là il est vraiment sur les nerfs... malgré que tout va bien. Surtout, par ce que tout va bien.

« C'est quelqu'un d'indépendant. S'il a quelque chose à faire, il n'a pas peur de me dire d'attendre. Et je suis clairement celui qui a le plus besoin de lui dans notre relation. C'est lui qui contrôle notre relation. Je suis complètement addicte à lui et ça me fait tellement flipper. »

Ses yeux verts se plongèrent dans le fond de son verre de vin. Il déglutit et redresse la tête alors qu'il a un air profondément inquiet, à deux doigts de ressembler à celui d'un chaton maltraité.

« ...Je... J'ai peur de trop l'aimer et qu'au final ce soit moi qui me freine par ce que je l'aime trop... Par ce que tu vois, si on se voit un peu moins, c'est moi que ça va faire chier... Lui il me dira juste ha bha ok, on se voit demain ! Putain non ! NON ! Je veux du temps avec lui aussi... Mais je veux que mon clan rayonne aussi... »
© 2981 12289 0






Pokeversion:
 
La plus belle signas, mais un peu grosse:
 

Merci à Kai-chan pour la signa & sa rose!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Dim 2 Avr - 12:24
Just a little moment
Miharu Niwinski & Gabriel W. Holroyd

Le brun fut surpris de voir à quel point son ami était tourmenté par la relation qu’il entretenait, et surtout par le fait d’aimer. D’ailleurs, il n’aurait jamais cru que Miharu était le genre de types à se rendre complètement malade pour ça.  Il pensait qu’il était plutôt du genre à aborder tout ça avec une certaine nonchalance. Mais peut être que ce n’était que l’image qu’il en avait.

Gabriel était un peu mal à l’aise, puisqu’il ne savait pas quoi dire dans ce genre de situations, quoi faire pour lui permettre d’aller mieux. Tout ce qu’il fit, physiquement du moins, c’est de donner une petite tape réconfortante sur son épaule, pour qu’il quitte ce visage qu’il avait, et par conséquent son inquiétude.

« Tu sais quoi ? Je pense que tu devrais prendre la tête des Chapalus. Tu devrais mettre des sentiments de côté un moment… Je sens bien que ça te bouffe, là. Et puis honnêtement je pense qu’on peut pas prendre toutes les décisions de notre vie selon le critère amour, sinon on ferait rien parce qu’on veut voir l’autre tout le temps. Hum… J’ai pas l’impression que ce que je te dis c’est ce que tu veux entendre, mais je vois ça comme ça. »

C’était plutôt dans ce sens-là que Gabriel prenait ses décisions, en général. La logique avant les affects. Et quand les affects le bouffaient encore plus, il faisait tout pour les fuir. Les sentiments, c’était effrayant, parce que le plus souvent, ils faisaient perdre le sens des limites.

« Et puis… Si tu penses vraiment à ce point à ton copain, dis toi que si tu es chef de clan, personne n’aura poser ne serait-ce que le petit doigt sur lui. Et que le temps que vous passerez ensemble sera plus précieux, puisqu’il sera plus rare… »

En voulant reprendre une gorgée de son liquide le dragon se rendit compte qu’il l’avait déjà vidé, en essayant de réfléchir à une solution au problème et un moyen de réconforter le garçon. Il posa son verre sur la table de chevet, puis retourna vers son ami.

«  Si tout va bien entre vous, ça devrait le faire, non ? Ou balance tout à ton copain,tout ce que tu viens de me dire, peut être qu’être honnête et en parler avec lui ça te fera du bien ? »
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miharu Niwinski

★ (Time Left) : 608

★ (Time Left) : 608
Kitty l'admin

Mar 4 Avr - 15:14
Just a little moment.#Gabriel« Et puis… Si tu penses vraiment à ce point à ton copain, dis toi que si tu es chef de clan, personne n’aura poser ne serait-ce que le petit doigt sur lui. »

Il n'écouta pas le reste. Rien n'avait plus d'importance que cette phrase. C'était exactement ça. Personne ne se prendrait à Kai, personne n'oserait lever la main sur lui. Personne ne viendrait lui faire de mal et lui donner les pires supplices pour l'atteindre lui. On peut menacer un bras droit, on ne touche pas ce qui est à un chef de clan. Il devait absolument atteindre ce rang, il devait avoir assez de puissance pour se battre contre n'importe qui. Il devait devenir un véritable héros, pas seulement en avoir l'apparence. Il voulait protéger Kai. Il ne voulait pas le laisser seul avec cette appréhension que quoi qu'il fasse il serait toujours en danger. Il y avait des mauvaises personnes dans ce monde et il savait très bien qui pouvait en vouloir à Kai et à lui au point de vouloir les détruire.

Son rythme cardiaque accéléra, il sentait les larmes débuter au coin de ses yeux. Il recommençait à trembler. Il recommençait à se sentir mal. Il recommençait à paniquer. Il n'en pouvait plus. Il arrivait au bout de sa propre tolérance mentale. Et personne ne voyait rien. Personne ne disait un seul mot, ne semblait voir à travers cette carapace fière qu'il avait investie, dont il s'était entièrement recouvert. Pourquoi personne ne voyait à quel point il était toujours sur les nerfs ? Pourquoi personne ne remarquait ses faiblesses. Bientôt un an. Est-ce qu'on se foutait de sa gueule ? Est-ce que les gens étaient si aveugles que ça ? Même Gabriel... Même lui n'avait pas vu à travers. Il fallait qu'il cède c'est ça ? Il devait se briser ouvertement pour que les gens voient qui il est derrière ?

La peur, la douleur, la crainte, le dégoût de soi, le but... Est-ce que devenir chef de clan allait vraiment changer les choses ? Il avait besoin qu'on lui dise oui. Il avait besoin qu'on l'encourage comme le faisait Gaby. Mais pas pour les conneries qu'il lui avait raconté avant, c'était du pipot ça, de la merde en boîte, du concentré d’œufs pourris. Il voulait être avec Kai, tout le temps... Tout le temps. Il voulait le protéger de tout. Mais surtout, il ne voulait pas que ce bâtard le touche, ne l'approche, ne le viole, le traumatise, découpe ses membres et lui fasse manger, tire son service trois pièces jusqu'à qu'il n'en reste rien. Non, non, jamais il ne laisserait Kai subir ça.

Et l'image le brisa à nouveau. Il explosa en sanglots, répétés. Il explosa toute sa colère dans un gémissement misérable qui ressemblait plus à une truie entrain de se faire égorger qu'à la plainte encore enfermée d'un adolescent. Il n'aurait pas cru avoir un jour si mal. Et c'était pourtant ce qui arrivait. Sa main lâcha le verre sur la table à côté de lui. Il prit une respiration mais trop tard, il ne pouvait s'arrêter de pleurer. Il ne pouvait arrêter son corps de dire ce qu'il pensait. Par ce que si la bouche et l'esprit ne se décident pas, alors ce sera le corps qui craquera en premier. C'est la fin. C'est la bombe. BOOM.

Miharu ne put rien contrôler. Sa respiration était saccadée, ses mains se collèrent contre ses yeux, son corps tremblait au rythme des gouttes salées, plus rien n'était ce jeune homme souriant et fier d'il y a à peine quelques minutes. Il était en miette. Il était en train de se détruire peu à peu. Il le savait. Et surtout, il ne voulait pas que cette histoire ne détruise celui qu'il aimait. Car au final, tout était de sa faute.

« … Je... Je veux que Kai soit protégé... Gabriel. Je veux être chef de clan pour ça... pas pour le clan. Je veux qu'on soit tranquille... Par ce que... ça fait, des mois, des mois, des putains de mois que Rose a totalement craqué. » Il dut contrôler ses soubresauts et respirer aussi. Respirer c'est important, même si on dirait pas. «  … Il a... Il a dit qu'il allait faire les pires horreurs à Kai si... Si... »

Une longue plainte de douleur sortit de la bouche de Miharu. Il plaça sa main contre son cœur et ça devient de plus en plus compliqué pour lui de se canaliser, de se détendre. Il ne pouvait simplement pas, quand il y pensait. Quand il se disait simplement qu'il était la personne la plus faible au monde, qu'il aurait simplement dut massacrer Rose. Mais...

« Putain... Rose était mon meilleur ami... Pourquoi ? Pourquoi il... Il veut que j'couche avec lui ? » Il donna un coup de pied rageur contre le bureau. « … Il a Natsume... j'comprends pas... Gabriel.. Gabriel... »

Il se mit un peu plus en boule contre lui-même. Sa queue féline était ressortie derrière lui. Elle bougeait en prouvant qu'il se sentait mal. Il était mal, tellement mal... Il ne savait pas comment l'exprimer. Il ne savait pas comment le dire à Kai. Il ne savait pas du tout quoi faire. Il était perdu et c'était bien la première fois de sa vie qu'il ne savait pas quoi faire. Il voulait être tranquille avec la personne qu'il aimait, c'est tout. Il ne souhaitait rien de plus que ça. Miharu avait besoin de tranquillité, il avait besoin de savoir que rien n'arriverait à Kai. Il se demandait s'il n'était pas juste trop tard pour penser ainsi. Rose avait peut-être réussi à détruire la seule chose que le chat avait un jour voulu : une vie tranquille avec Kai.

« Je sais pas quoi faire Gabriel... Je sais tellement pas quoi faire de tout ça. »
© 2981 12289 0






Pokeversion:
 
La plus belle signas, mais un peu grosse:
 

Merci à Kai-chan pour la signa & sa rose!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Mer 5 Avr - 19:43
Just a little moment
Miharu Niwinski & Gabriel W. Holroyd

Tout le corps de Gabriel se glaça lorsqu'il vit son ami s'effondrer devant lui. Il se tenait debout comme un empoté, les mains tendues vers son camarade sans savoir où les mettre pour le réconforter, pour que ses sanglots cessent, pour lui dire que tout irait bien. Mais il n'en savait rien lui-même  ? D'autant qu'il ne comprenait rien à ce qu'il se passait, à ce qui arrivait au roux, qui avait l'air si heureux il y avait quelques instants et qui maintenant ne ressemblait plus qu'à une boule de désespoir.

Il devait réagir. Et c'est ce qu'il fit, un peu en retard, certes, mais il le fit quand même. Alors au moment où il parlait d'un jeune homme du nom de Rose, Gabriel vint le soutenir. Il passa doucement ses mains derrière son dos pour le soutenir, le laissa en position assise, le dos posé contre son propre genou. Cette position devrait lui permettre de ne pas se faire du mal, et de permettre de respirer mieux. Même si ça pouvait paraître exagéré, le brun n'avait pas du tout envie qu'il meurt en s'étranglant ou en oubliant de respirer.

Une fois passé l'aspect logique des choses, il se laissa complètement atteindre par le babillage brisé du roux. Ses paroles presque inaudibles, la façon dont il laissait tout exploser comme une putain de bombe, ça ne pouvait laisser personne indifférent, et même celui qui restait impassible la plupart du temps laissa couler quelques larmes. Son coeur s'était retrouvé littéralement déchiré par ses plaintes. Et putain, il devait ressentir par contagion pas plus du dixième de sa douleur.

Les larmes de Miharu redoublèrent, alors Gabriel resserra la force de ses bras dans le dos de l'autre. Il ne disait toujours rien, il attendait simplement que le jeune homme ait fini d’extérioriser tout ce qu'il ressentait depuis des mois. Il attendait pour pouvoir ensuite l'aider, chercher avec lui ce qu'il fallait faire, et il se jura à lui-même qu'il aiderait Miharu à faire tout ce qu'il pouvait pour se sentir mieux, même si c'était tuer un mec.

" Vas-y Miha... Extériorise tout. Je t'écoute. "

Tout en s'exprimant, il exerça une rotation sur le dos du jeune roux, il essayait de faire tout ce qu'il pouvait au moins physiquement pour qu'il se calme et ne plonge pas encore plus dans l'hystérie. En attendant que le jeune homme se calme, il restait silencieux, prêt à tendre l'oreille et à lui prêter son épaule. Il cacha son trouble, puisque souvent lorsqu'on était instable et sur le point de se briser, on n'avait pas besoin de quelqu'un de tremblotant et touché. C'était plutôt la personne qui nous donnait confiance, dirait Gabriel. Il espérait lui donner ce visage, réussir à l'aider. Le roux venait déjà de craquer complètement devant lui et il ne semblait pas l'avoir déjà fait. Il se sentait déjà d'une plus grande utilité pour son ami qu'il en avait eu l'impression auparavant.

En tout cas, il essayait de ne pas paraître trop impassible  non plus. Sa main frictionnait toujours le dos du roux, et il essayait de ne pas garder une expression trop vide sur le visage, pour montrer qu'il se préoccupait tout de même. Il s'en préoccupait vraiment.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Miharu Niwinski

★ (Time Left) : 608

★ (Time Left) : 608
Kitty l'admin

Jeu 27 Avr - 18:44
Just a little moment.#GabrielMiharu parla donc :

« Rose doit être jaloux de Kai, peut-être ? En tout cas depuis le début de ma relation avec Kai, il m'a menacé de violer, taillader, presque tuer Kai si je ne lui obéissais pas... Autrement dit, je devais coucher avec lui... Mais j'en peux plus, j'en peux plus de faire ça... J'aime Kai, j'en ai marre de lui cacher, je veux lui dire, mais si je lui dis, Kai va se faire violer. J'en peux plus plus... je sais pas si... Kai va me rejeter... Peu importe que c'était pour lui, je l'ai trompé, je l'ai trompé avec Rose... Et Natsume ne dit rien contre ou pour. Je comprends pas... Je veux plus de ça, j'veux être clean avec Kai mais j'ai peur, j'suis une grosse chiffe molle qui sait pas quoi faire... Merde ! Merde ! Merde !

Je peux pas... J'ai pas les moyens de protéger Kai... je sais pas si je serai capable de l'empêcher de se faire violer par Rose... Si je suis pas chef de clan, j'y arriverai pas. Merde. Gaby... J'suis dans la merde. 
»

Il pleurait, paniqué, perdu, tremblant, mal.

« Comment je peux me sortir de cette merde ? »
© 2981 12289 0






Pokeversion:
 
La plus belle signas, mais un peu grosse:
 

Merci à Kai-chan pour la signa & sa rose!
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Dim 7 Mai - 22:04
Just a little moment
Miharu Niwinski & Gabriel W. Holroyd

Gabriel écoutait attentivement toute la confession enragé de son ami. Tout au loin de sa tirade, différentes émotions traversèrent le brun, complètement perdu dans tous ces événements. Il avait du mal à croire que quelque chose d’aussi injuste, d’aussi… incroyable s’était déroulé si près de lui, sans qu’il n’ait rien pu faire. Et si lui se sentait impuissant face à toute cette merde, alors il n’imaginait même pas Miharu.

Si quelque chose l’agaçait néanmoins dans tout ce monologue, c’était l’incapacité de Miharu à ne pas se placer comme coupable. Il avait clairement été victime d’un chantage odieux, mais lui-même n’avait pas l’air décider à se mettre dans cette position, à l’accepter.  Et c’était sûrement à l’avantage du connard qui était la raison de son trouble. Celui-là, si Gabriel le croisait…

«  Miharu… Arrête…, commença-t-il doucement, en serrant ses bras un peu plus fort. T’es absolument pas coupable là-dedans, t’as rien à te reprocher, t’as juste été une victime… Et t’as été fort. T’as tout pris sur toi pour protéger celui que t’aimes… Tu sais, même si tu deviens chef de clan, ça changera quoi ? Si le type veut te faire ce chantage dégueulasse encore une fois, tout seul tu pourras rien faire de plus… Tu pouvais pas gérer ça tout seul. »

Trouver les bons mots n’avait jamais été le fort de notre brun. Alors, pendant un petit moment, il laissa la pièce dans le presque silence, en continuant ses gestes apaisants.

«  Je peux t’aider si tu veux… Je veux t’aider.Essayer d’utiliser d’autres moyens que mes points par contre ça va être dur. Si ça peut te soulager, je peux… Enfin… Mais je suppose que c’est pas ce que tu cautionnes et en fait je le cautionnerai pas en temps normal mais… Putain. Faut faire quelque chose, Miha. Continue pas comme ça. »

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Just a little moment.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
Sujets similaires
-
» Quel moment vous a le plus marque dans l'annee electorale USA?
» En ce moment à la télé...
» Un moment de déprime [Libre]
» Un petit moment de réconfort
» Mash sur direct 8 en ce moment

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nara-shi :: Ancien Contexte-
Sauter vers: