AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 :: Bien débuter :: Présentations :: Créations :: Validés Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Héloïse Durkheim - L'enfer même a ses lois.

Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
★ (Time Left) : 142
Dragons
Lun 3 Avr - 22:44
Héloïse Durkheim

 

« Mes salutations !
Je m'appelle Héloïse Durkheim.
J'ai 18 ans et je suis à Nara-shi depuis une vingtaine d’années. Je suis une femme. Je suis hétérosexuel et actuellement célibataire. Mon but est d'instaurer un véritable ordre ici, et je fais partie des Dragons. »




L’ordre, la norme, la rigueur, la simple élocution de ses mots résonnent en une parfaite harmonie. Rien ne se révèle plus sublime que le cosmos qui s’organise dans un mouvement parfait, où chaque élément se déplace sous le joug de l’absolu. Comme ceux qui auraient fixé indéfiniment le brillant Phébus, Héloïse devint aveuglée par ses propres idéaux, dirigée de chimériques ambitions, repeinte par le caractère d’une furie. L’impartialité et l’intransigeance comme maîtres mots se comportant tel un automate régi par l’amour de l’autorité et des lois dont elle n’hésite pas à en devenir la plus fidèle incarnation, peu importe qui vous êtes, personne ne déroge aux règles. Malgré cette présentation déroutante de la jeune femme, Héloïse se révèle bien plus complexe qu’une simple fanatique du pouvoir. 

Si son attitude oppressante, sa réputation incommodante et son air colérique permanent tendent à rebuter plus d’une personne de sympathiser avec la dragonne. Pourtant, tenir de liens sociaux hors de son cocon de confort que représente son clan chéri ne se montre pas comme un problème. Se révélant toujours conventionnelle et courtoise lors de simples discussions ou bavardages avec autrui Héloïse sait correctement jouer de son langage pour laisser paraître une image plus lisse de sa personnalité. Elle place primordialement la dignité et confiance au centre de ses relations humaines, sa parole comme promesse inviolable, Héloïse ne faillira jamais au moindre engagement, évidemment elle attend une nature réciproque de vos dires au risque de subir son fruste courroux si vous manquez à vos accords.
Hors de cela, Héloïse demeure un visage froid et austère, les sphères intimes doivent rester personnelles selon elle.
Devenir plus qu’un allié auprès d’elle relève plutôt de l’utopie que de la réalité, l’adage « Il est plus sûr d’être craint qu’être aimé » s’applique pleinement à a reptile. Jamais son inclination pour la domination et l’emprise sur les autres ne fut un objectif dissimulé, en cela ses desseins ont rendu l’amitié pour Héloïse exclusive à quelques dragons qui partagent les mêmes idéaux tyranniques. Si les mensonges et coups bas ne sont pas partie intégrante de son personnage, une puissante leader doit savoir se débarrasser des barrages qu’elle traverse, soyez du bon côté de la ligne ou sombrez. Manichéisme et machiavélisme dans le sens le plus littéral du terme composent la psyché d’Héloïse.

Son terrain de sociabilité s’arrête là où se pointe le museau de certains, plus particulièrement les Chapalus. Les poils qui se hérissent à la simple diction de ce nom, Héloïse pourrait tout de suite vous rédiger un pamphlet entier sur le pourquoi du comment ils sont la pire vermine de Nara-Shi. Tout d’abord, ils lui rappellent sa peur viscérale transformée en haine des animaux dus à une partie de leurs membres qui possèdent des pouvoirs morphologiques et transformations animales. Héloïse vous dira ensuite qu’ils se ressemblent tous et qu’il n’en existe pas un pour rattraper l’autre, qu’ils se montrent tous flemmards, nonchalants, irrespectueux, menteurs et désordonnés, la personnification du cauchemar incarné. Leurs paroles aussi saines qu’une consommation d’arsenic, elle se méfie telle une victime de délire paranoïaque de leur moindre approche, elle se refuse tout contact intime avec eux tant ils sont méprisables et négligés. Ils composent la première cible de notre ouragan draconique, les voir bafouer l’ordre et l’équilibre de l’établissement fait rapidement sortir de ses gonds Héloïse. Elle tire un plaisir vicieux à les remettre à leurs places, ou des les humilier publiquement, inutile de préciser que la diplomatie n’est même pas une option valable au vu de leur faible capacité à comprendre le sens des mots.

Croire que seuls les Chapalus se situent sous le crible de son souffle draconien serait une grossière erreur.
Dévouée à en faire pâtir tous ceux qui transgresseraient les lois qu’elle estime juste. Maladive et frénétique, son éréthisme pour la violence conduit souvent la jeune fêlée à punir quiconque se dresserait contre sa volonté, de la raclée à l’intimidation en passant par le chantage. "La fin justifie les moyens", pour instaurer son autorité.
Manquer d’une once de respect ou la traiter avec un air condescendant est la meilleure façon pour s’attiser ses plus grandes foudres, rancunière, acharnée et tant d’autres mots qui pourraient qualifier la véhémence dont elle ferait part à votre égard, vous avertir que vous vous situez dans la même ligne de mire que les vauriens de Chapulus est déjà bien trop tard.

Plus généralement, Héloïse réfléchit de façon très terre-à-terre et terriblement réaliste, elle se compose d’un moyen de réflexion très logique et abrupte, pas de place pour le hasard et les rêves ici, tout ce qui compte pour elle est la réalité. Ce modèle de pensées se retrouve largement dans sa manie de préparer ses actions plusieurs temps en avance. Héloïse calcule et organise tout telle la grande maniaque et perfectionniste qu’elle se donne la parure. Cette qualité se montre aussi un terrible défaut, réglée comme du papier à musique l’impétueuse mousmé ne gère que mal les situations imprévues. Privée de sa domination habituelle des événements quotidiens Héloïse se plie bien souvent à de convulsives démences, laissant ses poings réagir face à l’environnement, la folie prenant les rênes de ses actions dans les moments délicats, définitivement la faire sortir de sa zone de confort est aussi dangereux pour elle que son entourage.

Coincée sur ses propres positions la faire dévier de ses avis ou objectifs se révèle une tâche impossible, peu importe les débats apportés, les arguments emmenés, rien ne bougera sa vision des choses. Héloïse croit dur comme fer en ses actions, si bien qu’il est difficile de différencier ses propres intérêts de son obsession pour ses idéaux.

Au final, elle n’attend que sagement les opportunités pour grimper plus haut chez les Dragons, obtenir davantage de contrôle, régner sur son clan, appliquer sa propre justice. Une chose est sûre, le vent finit par tourner et les prémices d’une tempête approchent.


Lire ici Duel : En l’enceinte de Nara-Shi les pouvoirs sont de mises, certains tiennent leurs réputation et originalité de cette magie. Héloïse dans sa plus grande honnêteté reconnaît parfaitement l’avantage que représente sa capacité surnaturelle. Son autorité n’est que renforcée par celui-ci, comme une épée de Damoclès tournoyant au-dessus de chacun, le comportement agressif de la dragonne rend son utilisation tout aussi spectaculaire et aléatoire.
Le pouvoir en lui-même se décrit facilement : Héloïse se rapproche simplement de sa cible, trouve un contact physique avec elle, lance un sort qui créer une barrière autour de l’entité visée. Hyaline, mais solide, filtrant les sonorités, la zone semble imperméable à tout individu, s’isoler avec une personne se présente comme le premier intérêt.
Le second avantage propre à ce pouvoir et non négligeable consiste en la suppression pure et simple de la magie au sein de l’espace désigné, l’on comprend facilement en quoi il est fâcheux de se retrouver enfermée face à la fougue d’un dragon tel Héloïse. Elle se réserve bien évidemment l’utilisation de son pouvoir pour sa propre justice, traquer sa proie pendant des heures et attendre le moment opportun pour l’isoler le plus proprement possible. Peu importe votre visage cabossé, la mine larmoyante ou les lamentations inaudibles d’une voix ébranlée. La seule issue dans ce duel où règne la dictature des poings se situe dans l’abdication la plus totale de son adversaire, la saveur de la victoire, la vision de l’opposant suppliant à genoux, la palpitation d’un combat rondement mené.

Bien qu’efficace sur la majeure des élèves cette aptitude possède des contrecoups non négligeables. Tout d’abord, Héloïse doit faire méticuleusement attention à ne pas engouffrer une seconde personne sous sa zone sous peine de voir son sort s’annuler et le rend impossible à utiliser pour les prochaines 96 heures. En parlant de délai de récupération, au vu de la force de cet atout, Héloïse se montre limitée à une utilisation de barrière tous les deux jours, ce qui la rend toujours plus méticuleuse et précise dans ses choix de victime.

Le premier retour de bâton se dévoile en la structure même de la barrière, outre l’énergie continuellement dépensée pour la maintenir, tous les dommages reçus par la barricade intérieurement ou extérieurement se transmettent sur le corps d’Héloïse, les moindres coûts se répercutent sous forme de chocs physiques. Dommageable comme toute infrastructure, anéantir la barrière lui infligerait de sévères commotions. Véritable talon d’Achille, Héloïse tente tant bien que mal de cacher cette faiblesse lors des affrontements en évitant les parois de sa propre construction ou d’agir auprès de trop de témoins extérieurs.

L’autre effet que garde la dragonne, bien plus étonnant qu’elle aurait pu imaginer, est celui qu’elle a nommé : magnétisme. Après avoir incanté son sortilège plus de 15 minutes, Héloïse se retrouve avec l’encombrant don de s’attirer tous les effets de pouvoirs néfastes projetés non loin d’elle, encore peu expérimentée sur cette conséquence, elle lui est très dur d’estimer combien de temps perdure cette réaction.

Il faut aussi notifier qu’elle ne peut pas stopper les sorts de modifications morphologiques dont la transformation est déjà active, les pouvoirs qui la surpassent en matière de magie (brisant au passage sa barrière), les pouvoirs incontrôlables ou innés de certains. 



1 ➞ Les coups de règles sur les doigts, les sermons, les punitions. Elle méritait amplement chaque correction, l’éducation stricte se montre la meilleure si l’on veut les enfants les plus parfaits. Héloïse remercie encore ce genre de traitement.

2 ➞ Autre que l’amour profond de ses parents, le culte de la nation, l’adoration du drapeau et la foi religieuse qu’elle assimila rapidement, guidèrent joyeusement ses pas et motivations quotidiennes.

3 ➞ La vive griffure d’un félin lors d’une visite chez une marraine, traumatisme infantile, elle déteste tous les animaux depuis. Ils sont bien mieux en cage en proie aux expériences pour l’Homme que dans la nature.


4 ➞ Les premières réalités sociales la frappèrent à l’entrée du collège privé. Elle faisait partie de la haute caste berlinoise, papa est un avocat réputé, maman est une médecin demandée à travers la capitale. Son avenir s’annonçait radieux, elle n’avait qu’à suivre le fil d’or qui s’étendait devant elle. Son sérieux et les excellents résultats qui découlent de son éducation feront le reste.

5 ➞ Les bras protecteurs de son grand-frère l’avaient encore sauvés d’une dispute violente avec d’autres lycéens. La fois de trop. Les mêmes reproches que de n’être qu’une « gosse de riche » qui ne méritait rien la poursuivaient. L'humiliation d'être référencée uniquement comme « La fille de Monsieur Durkheim, » « la sœur du prodige pianiste Klaus Durkheim ». Héloïse désirait être enfin quelqu’un.

6 ➞ L’introduction au monde du barreau via le piston de son père lors de sa majorité. La grande désillusion, la justice ne figure qu’un sens vide dans ce métier, la corruption omniprésente de cet univers, chaque affaire qui suintait la malhonnêteté. Tous les principes que son paternel lui avait inculqués, bafoués par cette même personne. Rongée par un dégoût profond Héloïse choisie à la surprise générale de s’engager dans la Bundeswehr.

7 ➞ Le retour d’Héloïse après 3 ans de service et 1 an de soutien sur le front étranger  dans l'unité du Service Médical Central. Épuisée mais médaillée grâce à la dévotion pour son pays, toujours plus disciplinée la jeune femme se plongea dans un début d'études dans la médecine bien aidée par sa carrière militaire.

8 ➞ Un jour banal, mais une rencontre exceptionnelle, pas celle avec de l’eau de rose et un bel homme. Non, celui d’ e-mails compromettants de son père, le premier moyen de faire tomber les plus corrompus de cette terre, de redorer le blason de sa patrie en les écartant. Plus que cela. Devenir Héloïse Durkheim pour de bon, marquer un grand coup, être celle qui mérite. Ou elle pouvait encore suivre le chemin doré et paisible qui s’offrait  devant ses yeux.

9 ➞ La cour fédérale rendit son jugement, l'affaire médiatisée Durkheim se solda par la condamnation ferme de plusieurs haut placés de la cour berlinoise. Une trahison pour sa mère et son frère, l’implosion de sa famille ne la fit pas trembler, elle avait rendu  justice correctement. Les échos du scandale donnèrent forme à son ego, le nom«Héloïse Durkheim » sur les journaux la faisait frissonner, elle se sentait complète. Mais sa tâche se trouvait encore loin de son but.

10 ➞ L’entrée dans la police fédérale criminelle, jamais une ascension ne lui semblait possible si rapidement, propulsée en un éclair dans les hauts rangs des gardiens de l’ordre. Sa réputation et son talent les menèrent à la tête d’une brigade, élément bientôt puissant des forces de la capitale. Bon chien-chien de l’État pour certains, menace véloce pour d’autres. Malgré des méthodes violentes, Héloïse possèdait carte blanche pour agir au vu de son efficacité.


© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
★ (Time Left) : 543
Kitty l'admin
Voir le profil de l'utilisateur




Miharu Niwinski
Kitty l'admin
Mar 4 Avr - 0:52
Bienvenue ♡
Ça va être drôle, dur caractère à venir!






Pokeversion:
 
La plus belle signas, mais un peu grosse:
 

Merci à Kai-chan pour la signa & sa rose!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
★ (Time Left) : 210
Seraphins
Mar 4 Avr - 8:47
Bienvenue jolie demoiselle! ~


Revenir en haut Aller en bas
avatar
★ (Time Left) : 24
Arrivants
Voir le profil de l'utilisateur




Koa
Arrivants
Mar 4 Avr - 11:19
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar
★ (Time Left) : 627
Administrateur
Voir le profil de l'utilisateur




Kai Rainsword
Administrateur
Jeu 6 Avr - 12:57
Hello!
Rebienvenue, et bon courage pour la suite de ta fiche ! ♥


Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mar 11 Avr - 1:42
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
avatar





Invité
Invité
Mar 11 Avr - 3:08
Bienvenue, et bonne chance pour le reste de ta fiche !
Une dragonne, comme c'est intéressant oo

Revenir en haut Aller en bas
avatar
★ (Time Left) : 627
Administrateur
Voir le profil de l'utilisateur




Kai Rainsword
Administrateur
Jeu 20 Avr - 17:11
Bonjour.
Des nouvelles concernant l'avancée de ta fiche? :)


Revenir en haut Aller en bas
avatar
★ (Time Left) : 142
Dragons
Ven 21 Avr - 18:38
Je m'y active. Excusez-moi du large retard pour la fiche du coup :'D
Revenir en haut Aller en bas
avatar
★ (Time Left) : 543
Kitty l'admin
Voir le profil de l'utilisateur




Miharu Niwinski
Kitty l'admin
Jeu 27 Avr - 17:01


Coucouuuuuuuuu et bienvenuuuue !

Introduction
Ouh, le sale caractère qui arrive !
Caractère
Ha. Mais tu détestes mon clan demoiselle? Je ne sais pas si je vais te laisser passer du coup, tiens...
Bon caractère mais... Presque pas assez dur pour un Dragon, elle n'est pas malade là, elle n'a pas un grain de folie... Elle est obstinée, pas obsessionnelle. Je vois ici une kitsune, pas un dragon. Rends la malade si elle échoue, ou vraiment focalisé de façon maladive. Je ne vois ici qu'une grosse bosseuse avec un but à atteindre, pas une vraie battante capable des pires choses.
Donne des exemples de ce qu'elle est capable d'accomplir, des atrocités qu'elle peut faire. En soit, elle est très sage pour une dragon.
Pouvoir
C'est un bon pouvoir de Dragon, mais il irait aussi très bien chez les kitsunes. Là aussi, il manque de « combat ». Tu nous la fais trop gentille !
Histoire
Encore une fois tu bascules dans cette histoire entre kitsune et dragon... Ha ! Elle est trop sévère pour un kitsune, mais pas assez pour un dragon !

Conclusion
Bon, la fiche est belle, vraiment. L'écriture est agréable mais... comme je l'ai répété... Heloïse a une fesse sur chaque chaise. Tu dois trancher dans tout ça entre Kitsune et Dragon.







Pokeversion:
 
La plus belle signas, mais un peu grosse:
 

Merci à Kai-chan pour la signa & sa rose!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nara-shi :: Bien débuter :: Présentations :: Créations :: Validés-
Sauter vers: