AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
La discrétion est un art [PV Tcheren Elternox]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité

Mar 4 Avr - 0:18
J'étais à la cantine, c'était fade, rien n'avait de goût pour moi en ce moment, sûrement la déprime de devoir apporter à la mort une nouvelle personne chaque semaine. Je ne pouvais même plus me voir dans un miroir tellement j'avais honte de moi, il fallait que je le dise au directeur, je n'allais quand-même pas faire ça toute ma vie, si? J'avais peur de revoir le reptile, à chaque fois que je livrais une personne, je fermais et fuyais en courant et pleurant pour ne pas entendre les cris de la future nourriture, il fallait que je fasse quelque chose, je n'allais quand même pas offrir en nourriture toute la population et cette institut, une fois que j'aurais le courage, j'irais frapper au bureau du directeur et tout lui révéler, le lézard allait tout savoir, je pense que j'étais le seul au courant, et il savait que tôt ou tard j'allais craquer et tout balancer. Je laissais mon assiette là où elle était, je n'avais rien manger, de tout façon j'allais vomir. Je fis un léger aller au toilettes pour vomir ce qui me restait du petit déjeuner et je me mis à faire un tour dans le parc, le soleil rayonnait et c'était vachement agréable. Je me mis dans un arbre, j'allais dessiner des élève sans qu'ils me voient, une journée banale. Un quart d'heure, ça faisait un quart d'heure que je n'avais trouvé aucun modèle intéressant, j’espérais pouvoir passer une après-midi rentable niveau dessin. La perle rare allait peut-être arriver. Je vis quelqu'un dormir sur un banc. Je me mis au bout de la branche sur laquelle j'étais. Je ne pensais pas être assez lourd pour la faire tomber, malheureusement, je me trompais.

-CRAC

La branche venait de tomber au sol avec moi, je sentis une soudaine douleur au postérieur, l'homme qui était sur le banc avait du l'entendre, j'étais tombé au bout du banc et le bruit était énorme. Mon dessin était tombé sur le verso, on voyait mon dessin, j'étais trop sonné pour m'en rendre compte et le ramasser directement. Un gémissement de douleur était sorti de ma bouche, j'allais sûrement me faire engueuler par l'inconnue qui dormait, et merde...
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Mar 4 Avr - 1:34
LA DISCRÉTION EST UN ART
ft Slyve Vew

 

Je sais pas quoi faire…
Oui, étrangement, j'ignore quoi faire de ma journée aujourd'hui : glander, glander ou glander. En voilà un bon programme. D'ailleurs je n'ai pas vu le temps passer, j'étais à la cafet ya quoi ? Deux minutes mais je suis sorti rapidement, j'aimais pas tout ce monde. De vrais vautour dans cet école… surtout quand je repense à l'autre crocodile là… Comment ça c'est pas un croco ? Lézard, dragon, crocodile c'est la même faites pas chier. Puis vu ce qu'il a fait, il a plus l'air d'un reptile qu'autre chose. Enfin, ça ne me concerne pas, c'est son problème. Qui s’en fout ? Moi le premier et je ne compte pas m’éterniser dans ces réflexions inutiles : déjà c'est une perte de temps et en plus je commence à être fatigué à cause de ce putain de soleil.
Aussi, lorsque je repère un banc bien recouvert par l'ombre d'un arbre, je ne peux m'empêcher de m'y installer.
Je m'allonge donc sans gêne d'ailleurs et fait face au ciel en soupirant.
Bon, ya quelques rayons qui passent à travers le feuillage mais c'est pas dérangeant : ça passe on va dire.
《 Ça va c'est plus confortable que les sièges de la cafétéria en tout cas. 》

Je suis si bien dans cette position que je finis par m'endormir tiens. Je ne me rend même plus compte du temps qui passe alors que je passe mon bras par dessus mes yeux pour cacher la lumière qui me gêne.
Le vent souffle doucement et le bruit de la végétation fouettée par ce dernier rend l'atmosphère d'autant plus apaisante. Franchement je suis bien. Enfin, je l'étais. Jusqu'à ce qu'un bruit de craquement suivi d'une chute signalent leurs présences, me faisant rouvrir instinctivement les yeux.
《 Qu’est-ce qu'il se passe encore ? 》

C’est pas possible de faire la sieste tranquillement ici ?! Tain…
Je me redresse, plus surpris qu’irrité avant de remarquer une tignasse blonde étalé près du banc. Je ne dis rien. Ça me saoule fortement mais non, j'essaie juste de comprendre ce qu'il vient de se passer avant de repérer une feuille.
Me relevant, ce que j'y aperçoit me laisse dubitatif et je saisis le papier pour l’observer quelques secondes.
《 Qu’est-ce que- 》

D’où c'est moi sur le dessin de ce type ?!
J’y comprends rien mais mon visage reste aussi neutre que nonchalant tandis que je lui montre son oeuvre depuis ma position toujours debout.
- ...

Je reste silencieux en attendant de voir la suite.
J'espère juste qu’il a une bonne explication à me donner avant que je ne m'énerve.

Revenir en haut Aller en bas
La discrétion est un art [PV Tcheren Elternox]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» The last Round of Shin Alkar[Der Richter, Rang A, Solo, Evacuation.]
» Retour aux sources ou comme s'éclypser en toute discrétion ?
» Bureau du médecin de l'aile civile de l'hôpital d'Artois
» Discretion oblige [ PV : Tellan ]
» [PM] Sucreries et discrétion • Ariel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nara-shi :: Hors-jeu :: Cimetière :: Rp-
Sauter vers: