RèglementAvatarsPredefinisGuide du nouveauPartenariat
nara-shi
Depuis la nuit des temps, quelque part au fond du monde, se trouve Nara. Nara, petite île qui referme une ville de caractère, réputée auprès des monstres de tout les horizons, et de tout les endroits de la Terre, pour son lycée. Il y accueilles les êtres de la nuit, quels qu'ils soient, pour les former à devenir des êtres exemplaires du monde sombre et effrayant. Du passé, du présent, ou du futur, chacun vient à se côtoyer sur cette île intemporelle où nul ne grandit, nul ne voit le temps passé, et nul ne sait comment expliquer l'étrangeté de cet endroit ... magique. Dans un monde inversé où l'on vit la nuit, comment se passera l'entente entres les races ? Bienvenue à Nara-Shi, le lycée des monstres !
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez|
Jade Monsier ou le charme d'un tyran.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Invité

Mer 12 Avr - 20:15
Jade Monsier
ft. Sonozaki Noriko (Kiznaiver)

 

« Mes hommages !
Je m'appelle Jade Monsier et l'on me surnomme souvent par des insultes, on ne peut pas plaire à toute la plèbe. J'ai 15 ans, auparavant 26 ans et je suis à Nara-shi depuis 3 ans. Je suis une Femme. Je suis bisexuelle et actuellement fiancée à la liberté. Mon objectif de vie est de se jouer au mieux des gens et de prendre soin de Juliette avant tout et je fais partie des Lyches, ancienne Kitsune . »


Vous êtes face à votre future dictatrice, et le mieux c'est que vous ne vous en rendrez jamais compte. Jade sait manier le verbe à la perfection, et elle vous charmera de ses mots tout en pensant l'exact opposé. Son vocabulaire particulier est celui d'un noble du XIVème siècle, et ce n'est même pas pour la simple raison qu'elle est à Nara-shi depuis cette période, absolument pas. En vérité, elle s'amuse de voir les airs consternés des personnes qui lui font face lorsqu'elle utilise un mot un peu trop savant.

Et ici est toute la base, dirons nous, de la personnalité de Jade. Ce qu'elle veut, c'est se jouer des gens, les retourner contre elle, ou les mettre de son côté. Son orgueil est flatté de chaque attention qu'on lui porte, de chaque pensée qu'elle peut obnubiler.  Elle a autant d'ennemis que d'amis, car malgré son orgueil, son narcissisme, son sarcasme et son humour noir maquillés, elle a un charisme évident. Son aura est un véritable attrape mouche à personne, et ne sont pas rares ceux qui, après avoir été attiré par son rire et elle, ce sont mis à la détester.

Cela va évidemment de paire, qui dit orgueil et ego, dit envie de prendre le pouvoir, et là vient son côté dictatrice. Ce qu'elle veut, c'est être au sommet et contrôler les autres. Pourtant, même si elle le fait pour son ego, elle se jure de ne pas utiliser le pouvoir pour ses propres ambitions. Elle a quelqu'un à protéger, Juliette ( coming soon), par exemple, une jeune femme dont elle s'est entichée à Nara-shi car elle lui rappelait ses anciens patients.

Au niveau de l'amour et de l'affection, on peut appeler notre Jade une libertine, enchaînant les relations au gré du vent. Elle l'aime, cette petite liberté qui lui permet d'être à la fois au plus proche des personnes, puis au plus loin. Il faut bien compenser la liberté qu'elle n'a pas à Nara-shi dans autre chose, et pour elle c'est ça, la danse de deux corps qui s'attirent puis se repoussent, sans jamais se poser.

D'une autre façon, elle affectionne tout particulièrement observer les relations humaines et même y éprouver une forme de contrôle, pas forcément nocif. S'assurer d'intégrer dans un groupe des personnes qui semblent excluent et essayer de mettre ensemble des gens qui se tournent ensemble, telle est sa vocation. Cependant, jamais elle n'aidera un élève harcelé. C'est une autre forme d'intégration.

Dès que les autres ont le dos tourné, notre petite en profite pour plonger le nez dans les bouquins. Les romans, les documentaires, tous, elle les dévorent, mais ses préférés ce sont bien les livres d'astronomie. La bleue, elle est bien calée, sur ce sujet là ! Montrez lui une étoile, elle vous donnera son nom, son âge et toute son histoire.  Un peu comme une personne !  D'ailleurs, elle chérit les étoiles et l'univers plus qu'elle ne chérit certaines personnes.

Si vous tenez tant que ça à connaître une des faiblesses de notre adorable tyran, et bien ce sera fait, mais n'en abusez pas. Ce qui la plonge dans un profond état de mal être, c'est la danse, et plus particulièrement qu'on lui demande de danser. Son corps se souvient lui, de la danse, malgré le dédain de son esprit, mais comme d'un écho de son passé qui lui collerait à la peau et qui la hanterait même dans l'oubli. Même maintenant dès qu'elle entend de la musique, ses pieds ne peuvent s'empêcher de bouger sur le rythme de la musique et de la faire tournoyer.

Parlons de son groupe à présent, et de pourquoi elle a décidé de s'allier aux hérétiques et de rejoindre les Lyches. La raison est assez simple, et saute aux yeux: elle n'avait pas sa place chez les Kitsunes. Leur attitude pacifiste et paisible détonnait avec sa soif de pouvoir et son envie de dominer. Elle se sentait utilisée et considérée comme un pion, lorsqu'elle coopérait bien gentiment avec ce qui lui était imposé, mais les regards en biais qu'on lui lançait eurent raison d'elle. Et une pensée, également: Ne serait-il pas plus simple de protéger Juliette si elle avait tout en son contrôle, même le fonctionnement de Nara-shi?

De plus, elle se sert du fait que son uniforme ne porte pas de signe apparent de son appartenance aux Lyches pour tromper les autres et leur faire croire qu'elle est une tranquille Kitsune, afin de pouvoir agir sans être soupçonnée de quoi que ce soit.

Alors, maintenant, c'est à vous de décider si vous allez faire de cette adorable tyran aux yeux de biche et au sourire charmeur votre amie ou votre ennemie.



Jade maîtrise, ou plutôt subit, la probabilité accélérée. Ce pouvoir survint en effet de manière aléatoire durant la journée, et elle lui permet de... et bien voir les probabilités de conséquences d'un événement. Ces visions lui apparaissent souvent comme des traits d'or et des fantômes qui exécutent les actions qui... pourraient ne pas se produire. En effet, son pouvoir a ce désavantage qu'elle ne peut voir que les choses qui ont le moins de chances de se produire. Sans effort de réflexion et de déduction, il en serait complètement obsolète. Un autre inconvénient, lorsque ses visions lui apparaissent, elle perd contrôle de son corps et est donc impuissante. Il peut également lui provoquer de fortes migraines selon le nombre de fois qu'il intervient dans une journée.


Notez simplement dix souvenirs importants de la vie de votre personnage. Vous pouvez les développer, ou non.

1 > « Quand je serai grande, je serai présidente de la République ! » Une petite fille brune se tient debout sur un rocher. Le vent souffle sur ses cheveux, elle est fière, regarde l’horizon. «  Pfff, c’est pas en étant une fille que tu vas réussir.  Et en plus c’est pas en habitant dans ce trou paumé dans les montagnes qu’on va faire quelque chose ! On va tous finir bergers, je le dis. » Les deux petits garçons ricanent ensemble, l'un silencieusement, l'autre non, en essayant de faire tomber la petite de son rocher. «  Matthias, Corentin ! Vous êtes nuls. Vous savez pas rêver. »

2 > «  Allons jouer par là ! » Jade secoue la manche de son ami blond, Matthias et l’entraîne vers la plus haute des montagnes. Du haut de leurs 9 ans, avec Corentin, ils traînent toujours ensemble. «  Non, on peut pas ! Ma maman m’a dit que c’était trop haut, et qu’il y avait trop de falaise. » «  Rooooh, elle dit juste ça pour pas qu’on s’amuse. Les mamans ça fait tout pour pas que ce soit drôle. » Plus tard, le petit blond dérape et tombe d’une falaise.

3 > «  Jade… Je pourrais plus jamais marcher… Fais quelque chose ! » La culpabilité range la petite fille alors que le petit garçon devant elle est sur le point de se noyer dans ses propres larmes, de sa chaise roulante. «  Je pourrais plus jamais danser… Plus jamais ! » Une idée passe par la tête de la petite. « Dans ce cas, je vais danser pour toi. Marché conclu ? »

4 > «  Pourquoi… Pourquoi tu m’abandonnes comme ça ? Après tout ce temps ? On était censés être liés nan ? Tu étais censée être mes pieds ? » Encore la culpabilité, qui range la petite fille. Mais depuis 10 ans, et elle a envie d’être libre, de pas avoir les pieds enchaînés par son passé. «  J’ai… J’ai besoin de faire autre chose. Je ne peux pas donner que mes pieds à toi. Je vais donner mon corps à ceux qui n’ont pas de voix. Je vais leur servir de liens. Je veux faire communiquer les enfants muets et sourds avec les autres, pour qu’ils ne soient pas seuls et perdus. Corentin en avait besoin, par ex- » «  Menteuse ! Tu ne tiens pas tes promesses ! Tout est de ta faute, et pourtant tu t’en fiches ! »

5>  Une jeune femme motivée, du haut de ses 20 ans qui déménage à Paris. Prête à affronter toutes les épreuves que la vie lui imposerait, mais tout ça seule. Les autres, elle n’en a pas besoin. Ses épaules sont bien assez fortes.

6> On frappe à la porte. Jade va ouvrir, comme tous les jours, s’attendant à trouver la propriétaire, mais c’est un jeune homme qui est là. «  Corentin ? » «  Hey Jade ! Ça fait longtemps. On dirait que je suis venu jusqu’à Paris pour te voir. » Et tout ça dit avec les signes.

7> " J’ai eu le job ! Enfin, je vais pouvoir prêter ma voix à tous ces petits enfants qui n’en ont pas ! » La brune ouvre la porte à la volée, saute dans les bruns de son ami qui lui exprime des félicitations à grands mouvements de bras.

8> Un accident de voiture, des cicatrices, mais Corentin y réchappe. Néanmoins, Jade ne désire plus se lier avec qui que ce soit et décide de retrouver la solitude dans laquelle elle s’était plongée avant de retrouver le jeune homme.

9> Une matinée pluvieuse, où le jeune tient à rester avec elle malgré toutes les insultes qu’elle a pu lui envoyer. Leur amitié reste aussi sincère que lors de leur enfance.  Un souvenir confus brouillon, sans paroles et que des gestes mais auquel tenait beaucoup Jade.

10> «  Et si on prenait une glace ? » Jade pointe du doigt un marchand de glace, tout sourire. «  Un marchand de glace ? En octobre ? Sincèrement ? » «  Allez, c’est qu’une glace. » «  Okay… » Puis des portes, Nara-shi.


© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


 
Revenir en haut Aller en bas
Jade Monsier ou le charme d'un tyran.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Les Valkyries, l'équipage de choc et de charme de Cyanure la Shichibukai
» Jade - The little flower is lost in this big world
» Harper serait-il un pyromane amoureux, troublé sous un certain charme?
» Pour la jolie et rebelle Jade Campbell
» La fuite du tyran

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nara-shi :: Bien débuter :: Présentations :: Créations :: Anciennes fiches-
Sauter vers: