AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 :: High School :: Bâtiment III :: Salles de classes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Salon de coiffure improvisé || Jian-cat

avatar
★ (Time Left) : 115
Meilleur voteur du mois | Seraphins
Voir le profil de l'utilisateur




Myu
Meilleur voteur du mois | Seraphins
Dim 28 Mai - 16:09


Everything has its beauty but not everyone sees it.

Jian & Myu

L'amour. Lorsque l'on recherche la définition, il est souvent décrit comme une affection, un sentiment d'attachement profond qui pousse chaque être vivant à se rapprocher de la personne ou l'objet convoité. Que ce soit physiquement, spirituelle ou même imaginaire.

L'imagination débordait déjà dans la tête du jeune adolescent. Il n'avait suffit que d'un regard pour que son coeur s'agite, comme à chaque fois. Il avait eut les yeux brillants, avait suivit comme guidé mystiquement par une  force interne cette jeune femme jusqu'à sa classe. L'aventure, qu'il appelait ça. Lorsque son coeur choisissait une cible, il pouvait faire tout et n'importe quoi. Oubliant sa timidité légendaire pour un temps. Il sourit donc en retenant le numéro de la pièce et courut à travers les couloirs, comme un dératé, pour aller jusqu'à la classe de jardinerie. Il y piqua une rose qu'il cala entre ses dents et fixa l'heure. Il avait encore dix minutes avant que les cours ne commencent. Il fit donc le trajet inverse, courant toujours aussi rapidement. Il freina devant et s'agenouilla dans la foulée, exécutant avec perfection la glissade du siècle qui s'arrêta à ses pieds. Il lui tendit la rose et lui déclara son amour pour elle, pour sa grâce.

Elle rit, se moquant.

Une douleur envahit alors sa poitrine, et comme d'habitude, il se redressa, rouge et gêné, grattant l'arrière de son crâne, balbutiant pour s'excuser et fuit de la classe.

Il avait donc décidé que l'imagination n'était pas le bon plan. La spiritualité? Connaître la cible de son coeur avait toute chose était peut-être le choix le plus judicieux.

Il s'empressa donc d'établir par écrit ses plans, ses envies, calmant son coeur meurtrit pas ce nouvel échec.

C'est à la bibliothèque qu'il croisa son nouveau crush. Il sourit et rosit, le blond de sa chevelure était magnifique. Ses yeux timides et fuyants, encore plus. Alors Il le suivit, doucement, apprenant à connaître les récits qu'il lisait, les cours auxquels il assistait. Il alla même jusqu'à lui parler, s'intéresser à lui. Oh, vous pensiez qu'il était peut-être hétéro ? Mais depuis quand un coeur possède un sexe ? Il choisissait celui ou celle qu'il voulait. C'était ainsi qu'il fonctionnait, son coeur. Capricieux et lunatique, aussi. Mais cette fois-ci, c'était la bonne. La méthode de la spiritualité marchait, petit à petit, le physique s'installa et le premier baiser avait été échangé. Les sentiments étaient gravés dans le coeur du rouge. Sauf qu'il s'agissait d'un violet, qui se rendit peu à peu compte qu'il n'était pas d'un grand intérêt, et que ses conversations commençaient à être limité au bout d'une semaine à peine. Il décida donc de rompre.

Une semaine d'amour pur, c'était beaucoup trop à supporter pour le coeur de Myu. Ce coeur si doux et si fragile... Il sombra donc dans une noirceur étrange, mélant dépression et accusation du coup. Ses pouvoirs de nouveaux éteints, il soupira en essayant veinement dans sa salle de classe de faire apparaître ne serait-ce que l'infime arc-en-ciel entre ses doigts.

En avance d'une bonne heure, la salle était vide. Ce qui lui permettait de en pas se taper encore une fois le ridicule d'être la seule personne de cette établissement, hormis les oranges, de ne pas avoir de pouvoir.

"Allez, tu peux le faire..." s'encouragea-t-il.

Mais rien. Son coeur trop lâche pour faire un effort, le laissa là, fixant sa main vide, jusqu'à ce qu'un peigne se pose dans ses mains. Il cligna des yeux et fixa la demoiselle qui deux semaines plus tôt s'était moqué de sa rose et de sa déclaration.

"Tiens, c'est à toi. Tu l'avais fais tombé."

Elle partie, sans plus attendre. Peut-être n'était-elle pas si peste, au final. Il regarda son peigne et commença à se peigner les cheveux, trouvant ses pointes qui commençaient à se scinder en deux. Si seulement il avait connu quelqu'un d'autre que lui pour se faire les cheveux, cela aurait été plus simple. Il allait finir par devenir chauve à force de se les couper. Heureusement, il faisait attention, et il était déjà assez demi-long. Il commença donc en sifflotant à couper ses cheveux, pieds sur la table, regard vers l'extérieur.

Son peigne tomba à même le sol dans un mouvement. Il manqua de tomber de sa chaise en essayant de le rattraper, grognant en se baissant.

Lorsqu'il releva les yeux, son regard croisa un jeune garçon à la tignasse imposante... Il haussa un sourcil. Il s'ennuyait, non ? Puis il restait encore trois quarts d'heure. Il se leva et se dirigea vers la table où le ga' s'était assis.

"Salut. Je m'appelle Myu. Je peux brosser tes beaux cheveux s'il te plait?"

Et il montra son peigne en guise de preuve de ses intentions. Neutre, il attendait sagement.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
★ (Time Left) : 198
Dragons
Mar 30 Mai - 11:45
Jian
Myu
Salon de coiffure improvisé
La journée d'avant avait été un calvaire de premier ordre. Jian n'était pas quelqu'un d'irritable, ni de dépressif. Au contraire, il était le genre à sourire aux moindres petit bonheur de la vie. Sérieusement, un papillon suffisait pour le faire sourire ! Et pourtant la journée d'avant ça avait été un enchaînement de crasses. Il était tombé du lit, boom. Il avait failli mourir d'une glissade en douche, bim. Son sèche-cheveux avait disparu, p'tain. Il n'avait pas eu le temps de prendre un petit-déjeuner, faim. Il s'était retrouvé incapable d'ouvrir son casier, de gentils personnes l'ayant collé à la glue, bordel. Il était arrivé en retard en cours et s'était en plus trompé de matière, 'chier. Il avait trébuché à la cantine et s'était retrouvé tête dans sa bolognaise, bam. Il avait été incapable d'aller en sport l'après-midi vu qu'il n'avait pas eu accès à son casier le matin. Il ne trouva rien pour se coiffer non plus après sa seconde douche... Et finalement, il s'était effondré sur son lit vers seize heures sans avoir rien mangé de la journée ni réussit quoi que ce soit. Une journée magnifique ratée en soit...

C'est ainsi que ce matin là, il décida que cette journée serait le contraire total. Il allait éclairer la vision des gens, il allait tout réussir, il ouvrirait son casier et il serait le plus parfait possible. Il serait un petit soleil pour cette académie. Avec cette motivation en lui, il se redressa d'un bond et se rendit tout aussi rapidement vers son armoire. La première chose a faire pour briller, c'était s'habiller au mieux. Ainsi, il trouva rapidement la tenue parfaite pour sa journée. Il regarda le miroir et se sourit. Il n'avait pas une coupe parfaite, mais il lui suffisait de sourire pour que tout soit de nouveau parfait. Il passa une main dans ses cheveux. Allez, tout se passerait bien.

Il poussa la porte de sa chambre avec deux bonnes heures d'avance sur son premier cours. Il arriva devant son casier et commença calmement à casser la colle avec un ciseau en inox. Il parvient à l'ouvrir au bout d'une demi-heure et en lâcha même un large sourire fier. Parfait ! Il prit ses affaires de la journée et les rangea dans son sac. Il était prêt avec une heure et demi d'avance. C'était aussi pour ça qu'il put bien vérifier sa classe et être sûr de l'heure à laquelle il débutait. Avec un autre sourire, il s'avança conquérant vers la salle de classe.

Évidemment, personne ne s'y trouvait encore quand il rentra. Il en fut assez satisfait et se dit que ce serait la bonne que de décorer un peu ce triste endroit. Il ouvrit donc le placard avec les ustensiles de nettoyage. Il s'activa rapidement à nettoyer toutes les tables une à une et même le bureau. Il ajouta une Jacinthe jaune, tout droit sorti du jardin sur le bois du professeur et sourit. Tout était maintenant parfait.

Il s'assit à son bureau et se tarda à observer l'extérieur pour y apercevoir les quelques beautés sauvages de l'endroit. Il aimait le matin pour ce genre de moment précieux où la nature arrivait encore à se laisser voir dans ses plus beaux décors. Toutefois, c'est une voix agréable qui le fit redresser la tête. Il aperçut un doux homme, d'un mètre soixante cinq environs, les cheveux noirs d'ébènes, les yeux d'une couleur similaire et un visage attristé par la vie. Il cligna des yeux devant ce portrait qu'il qualifia rapidement de 4,2/10, autant dire... largement au dessus de la moyenne des élèves, mais pas encore parfait. Il lui faudrait un sourire, un vêtement plus lumineux, et il serait l'un des plus magnifiques hommes de l'académie. Le côté androgyne du garçon avait de quoi à en conquérir beaucoup. Il ne put s'empêcher de sourire grandement, espérant que le garçon puisse lui offrir un réciproque.

Il serait si beau avec un sourire.

Puis finalement, le physique passé, il se rendit compte de ce que lui proposait le jeune homme. Il en offrit un sourire encore plus large et décida que pour cette journée, il avait trouvé l'ange qui lui fallait.

« Myu, enchanté. Je peux t'appeler Ange? Par ce que tu me sauves la vie avec ta proposition ! Il m'était impossible de les coiffer correctement ce matin et ce n'est pas de refus si tu veux t'y mettre ! »

Il lui fit un clin d'oeil.

« Je suis Jian Franklin, mais appelle moi juste Jian. »
Codage par Libella sur Graphiorum



Revenir en haut Aller en bas
avatar
★ (Time Left) : 115
Meilleur voteur du mois | Seraphins
Voir le profil de l'utilisateur




Myu
Meilleur voteur du mois | Seraphins
Mar 30 Mai - 12:42


Everything has its beauty but not everyone sees it.

Jian & Myu

Le sourire grimpa à ses lèvres lorsque contre toute attente, il accepta. Une occupation, c'était génial. Plutôt que de s'ennuyer dans une salle de classe, chacun dans son coin, il allait pouvoir prendre soin des cheveux de quelqu'un. Et puis, ce n'était pas n'importe qui. Il avait déjà entendu parler de lui. Paraitrait que c'est un dragon -mais ce n'était pas dur de le savoir, avec son uniforme...- , mais c'était surtout pour un autre fait que le jeune homme le connaissait.

Il s'installa sur la table derrière lui, et commença à caresser ses cheveux, prenant un plaisir doux et délicat à le faire, doucement et avec application, démaillant les petits noeuds. Souriant toujours, moins fortement, il restait accroché à ses lèvres alors qu'une légère curiosité tintait son regard. Mais ça, Jian ne pouvait pas le voir, et heureusement.

"... Jian. C'est toi qui devient un monstre dans la colère?"

Les mots, surement mal choisis, avait été lancés avec une innocence complète. Traiter un homme de monstre, en deux phrases de présentation, c'était sympathique. Il se rendit compte de sa bourde et stoppa de le coiffer quelques secondes, avant de reprendre.

"Désolé, mes mots sont peut-être bruts... Je voulais dire en... animal grand et fort, puissant?"

Il sourit. Voilà, ça reflétait déjà mieux ses véritables pensées. En effet, il en avait entendu parler et à chaque fois, ses yeux s'étaient animés d'admiration, dans l'espoir qu'un jour, lui aussi pourrait assisté à cette transformation. Il trouvait qu'un tel pouvoir était magnifique... comparé au sien, qui était beaucoup trop banal... En plus de ne plus être actif actuellement. Quel comble à ses yeux, être face à une personne avec un pouvoir si immense, et lui, qui était la risée des siens. Il soupira et perdit son sourire, continuant pourtant sans faillir sa tâche.

Quelques élèves qui passaient devant la classe, se demandant ce que pouvait faire un dragon et un cygne si proche. Effectivement... Nous étions censés être ennemis... Une raison de plus de ne pas l'insulter. Mais il ne l'avait pas regarder comme un ennemi, et en plus, l'avait appeler Ange. Même les siens ne l'appelait pas ainsi. Il n'avait pas non plus l'air aussi fou que ceux de son groupe... Mais c'était peut-être que d'apparence. Après tout, un homme se transformant en bête, ne pouvait pas être tout blanc, non? Du moins, c'est ce que pensait Myu, perdu dans ses réflexions. Il n'avait rien contre le noir, ou le gris, mais cela aurait été dur à comprendre et prouver.

"Tu désires une coupe classique ou quelque chose de plus... stylisé?"

Il pensait déjà à des coiffures à la Naruto, ou encore à la Sebastian... Rien à voir, mais c'était marrant d'imaginer.

Parce que l'imagination, il n'avait plus que cela.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
★ (Time Left) : 198
Dragons
Mar 30 Mai - 14:48
Jian
Myu
Salon de coiffure improvisé
Le garçon n'était pas quelqu'un d'apeuré par les autres. Il vivait souvent des bizutages ou des mauvais coups, mais ça n'avait jamais ébranlé ce qu'il voyait dans les autres. Chaque personne a quelque chose de bon en soit. Il ne laisserait personne noircir le tableau qu'il avait de l'être humain. Il y avait de la beauté en chacun, et c'était autant physique que psychologique. Il appréciait observer ces détails ou ces évidences chez chacun d'eux. Ainsi, laisser sa beauté entre les mains d'une personne totalement inconnu et d'un camp opposé au sien n'était pas quelque chose qui lui faisait peur. Au contraire, il appréciait comme le garçon n'avait pas pris peur devant lui et avait même débuter la conversation. C'était agréable de voir que les frontières pouvaient se briser aussi vite.

Toutefois, Jian se tendit devant la phrase de ce garçon. Est-ce qu'il ne lui avait parlé que pour lui rappeler cette horrible forme qu'il prenait en cas de large colère ? Il n'aimait pas qu'on lui rappelle la laideur que prenaient ses traits. Lentement, il ramena sa main plus proche de lui. Il ne la ferma pas, mais il avait besoin de sa présence plus proche de lui pour se rassurer. Est-ce qu'on allait le juger là dessus ? Encore ? Il le faisait assez bien lui-même. Il détestait cette laideur...

Le rattrapage atteignit le mental du châtain. Il se demanda s'il était sincère. Comment pouvait-t-on trouvé la brute qu'il devenait grand... fort... puissant... Il l'était peut-être mais il n'avait aucune esthétique et pire que tout, il ne contrôlait rien. Il perdait totalement le contrôle de qui il était. C'était un bon moyen de le rendre dingue après coup... Il n'aimait pas. Pourtant, il savait que s'il essayait de l'accepter, de comprendre cette bête, il arriverait sûrement à quelque chose. Mais la beauté ! Bon sang ! La beauté était ce qui le désignait le plus, il ne pouvait pas accepter cette douleur ! Il déglutit.

Heureusement, le garçon posa une question qui le sortit directement de son trouble interne. Il se remit à sourire et se détendit directement. Il répondrait la question la moins intéressante après. Ce n'était pas très grave tant qu'il n'oubliait pas de le faire ! Il ne voulait pas frustré Myu après tout, surtout vu ce doux soin apporté à sa personne.

« Je vais te faire entièrement confiance ! Tu as très bien géré tes cheveux, tu pourras donc faire quelque chose de magnifique avec les miens, pas vrai ?! » Il lui sourit grandement et ajouta en plaisantant : « Je t'offre le contrôle de mon territoire capillaire ! »

Cependant, il ne devait pas oublier de répondre à l'autre question.

« Et... Oui c'est moi qui me transforme en monstre. Tu peux le dire, je suis véritablement laid sous cette forme, heureusement que ça ne m'arrive pas souvent ! » Il rit nerveusement ; il avait vraiment du mal à en parler. « Surtout que bien que je sois assez puissant... Je ne me souviens de rien et je dois remercier les gens de prendre des photos et de me raconter tout à mon réveil. »

Il redressa la main et sourit de toutes ses dents :

« J'aurai préféré un pouvoir pour me garder toujours beau et appréciable à tous ! J'aurai fait sourire les gens par ma présence au lieu de leur faire peur ! »
Codage par Libella sur Graphiorum



Revenir en haut Aller en bas
avatar
★ (Time Left) : 115
Meilleur voteur du mois | Seraphins
Voir le profil de l'utilisateur




Myu
Meilleur voteur du mois | Seraphins
Mer 31 Mai - 14:09


Everything has its beauty but not everyone sees it.

Jian & Myu

Il savait que s'il commençait par la dernière question,c 'est parce que la première l'avait vexé. Ou pire, qu'il ne souhaitait pas y répondre. Myu aurait du s'en douter, après tout, c'était assez indiscret et impoli de traiter les hommes de monstres, de manière général. Il soupira, mais tenta de ne pas entâcher encore plus que cela sa bonne humeur déjà disparue. Il continua sa coiffure, en accueillant les remarques et en écoutant ce que désirait son interlocuteur.

"Le contrôle de ton territoire capillaire? C'est déjà beaucoup trop ! Je ne suis pas si doué que ça."

Malgré cela, il réussit à lui décrocher de nouveau un petit sourire, suffisant pour retrouver de sa bonne humeur. Il partit donc sur une coiffure sobre, mais un peu désordonné, qui lui irait comme un charme.

Il écouta le récit qui semblait beaucoup plus long que ce qu'il était. C'est vrai qu'avec un tel pouvoir, on ne pouvait pas s'attendre à sauter de joie, surtout si cela nous rendait plus laid, mais...

"Il n'y a pas que la beauté qui compte. Lorsque tu as cette forme, oui, tu n'es pas très agréable à regarder, mais moi je pourrais te regarder. Parce que tu es fort, tu es capable de soulever des casiers entier. Oui, tu ne te souviens de rien, mais jusqu'à présent tu n'as tuer personne et tu restes quelqu'UN et non pas quelque CHOSE. Tu as toujours un coeur, et lui, je suis sûr qu'il est toujours aussi beau."


Il avait parlé de façon monocorde, trop concentré sur la coiffure en elle-même pour donner un ton à son discours, bien qu'ayant appuyé sur certains points qu'il jugeait important. Oui, c'était sympa d'être beau, mais en faire le centre de son univers, cela dénotait simplement d'un manque de confiance en soit ou juste... d'un manque quelque part, peu importe qu'il soit.

Myu rit.

"Je suis sûr que tu n'es pas si bête qu'on le prétend, en plus de cela. C'est juste que personne ne prendre la peine d'apprendre à te connaitre, non? Les gens ont peur de ce qu'ils ne connaissent pas."

Il sourit de nouveau, beaucoup plus radieux d'un coup.

"Personnellement, mon pouvoir s'efface lorsque je ne suis pas amoureux. Autant de dire que actuellement, je suis aussi inutile qu'un arrivant. Je suis un faux cygne, voilà pourquoi les gens ne m'aiment pas... enfin, pas comme je le désirais moi aussi. Cela nous fait au moins un point commun!"

Il se concentra de nouveau sur la coiffure, les cheveux entièrement démêles. A présent, place au brushing.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
★ (Time Left) : 198
Dragons
Mer 31 Mai - 15:47
Jian
Myu
Salon de coiffure improvisé
Il ne le crut pas une seule seconde quand il lui dit qu'il n'était pas doué pour ça. Il y avait très peu de gens qui savaient se coiffer avec autant de rigueur. Donc il ne le croyait pas et était parfaitement satisfait de lui laisser le libre mot sur ses cheveux. Il appréciait avoir la patte des gens qui l'aidait à devenir plus beau sur lui. C'était comme s'il en devenait une œuvre d'art à part entière. Il sourit légèrement tout en jugeant bon de ne pas reprendre le jeune homme aux cheveux ébènes sur ce sujet. Ses yeux se fermèrent et il profita tranquillement du doigté entre ses mèches.

Toutefois, la suite de la conversation le laissa perplexe. Il garda les yeux clos, se concentrant simplement sur le contact qui accompagnait les mots d'une autre horizon. Ce jeune ne regardait pas l'extérieur des personnes. Il n'y avait pas ce même élément dans leur perception du monde. Il regardait une beauté beaucoup plus subtil à apercevoir, il avait l'analyse complète d'une personne en lui. C'était impressionnant de voir quelqu'un croire aussi profondément que les apparences ne primaient pas sur l'intérieur. C'était beaucoup plus beau que ce qui se dégageait des personnes sans profondeurs. Des personnes comme lui.

Ses yeux se rouvrirent, Jian ne souriait plus. Il regarda sur le côté le jeune garçon dont il ne pouvait voir que les mains. Alors comme ça, il était beau à l'intérieur. C'était une belle façon de voir le monde. Mais il n'était pas sûr que la bête partageait son coeur. Elle n'avait pas ses sentiments. Enfin, il ne pensait pas ? En tout cas, elle n'en avait pas l'air sur les photos. Mais oui, effectivement, il n'avait encore tué personne. Il espérait que ça n'arriverait jamais, mais bon sang, il ne pouvait pas en être aussi sûr. Il ferma les yeux à nouveau alors qu'il lui disait comme s'il prenait une baguette de pain à la boulangère, qu'il n'était pas une chose mais quelqu'un.

Quelqu'un... Il ne se voyait que comme une œuvre à exposer.

Il resta encore silencieux alors qu'on parlait de son intelligence. Il n'était pas quelqu'un de vif, il n'était pas un grand matheux ou lettré. Il le savait, mais il est aussi vrai que personne ne lui avait jamais conseillé un livre. C'était pourtant la base d'une conversation, non ?

Le pouvoir de Myu le surprit. Il ne s'attendait pas à ce qu'un Seraphin se fasse bloquer son pouvoir par le manque d'amour. Mais du coup, loin de trouver ça contre nature, lui il trouvait ça beau.

« ...Tu as un pouvoir grandissant avec tes sentiments, c'est plus poignant que ceux qui l'ont toujours. Je trouve que ton pouvoir va avec ce que tu dégages : tu sembles quelqu'un d'entier et de vrai.  » Il sourit légèrement. « C'est véritablement magnifique.  »

Il était sérieux. Il trouvait dans ce garçon une beauté douce qu'il n'avait pas l'habitude de voir chez les autres. Il ferma de nouveau les yeux et profita de la tendresse que dégageait le jeune homme. Il se sentait apaisé. Il se sentait comme libre. Il n'avait pas besoin de s'exposer comme un objet là, on prenait soin de Jian, pas de ce qu'il représentait ou ceux qu'on craignait.

« Tu fais ça bien, c'est agréable Myu.  »
Codage par Libella sur Graphiorum



Revenir en haut Aller en bas
avatar
★ (Time Left) : 115
Meilleur voteur du mois | Seraphins
Voir le profil de l'utilisateur




Myu
Meilleur voteur du mois | Seraphins
Ven 16 Juin - 14:42


Everything has its beauty but not everyone sees it.

Jian & Myu

IC'était la première fois qu'on lui disait que son pouvoir était magnifique. C'est vrai qu'il faisait de jolis arc-en-ciel, et qu'il le maitrisait de plus en plus avec précisions, mais dès qu'il n'en avait plus la capacité ou que c'était ridicule, on se moquait de lui. On le considérais même comme un orange, alors qu'il avait sa place près des rouges, c'est bien ce que disait ses vêtements, il n'en changeait pas pourtant.

Il continua son application sur ses cheveux et se stoppa lorsque la sonnerie des cours était proche.

"Voilà."

Il resta un moment idiot, les bras croisés derrière le corps, balançant d'une jambe à l'autre. Puis il retourna à sa place tout simplement. Son regard se posa une nouvelle fois vers la fenêtre qu'il retrouve et recontemple avec attention, comme toujours.

Pourquoi ce monde était-il contre lui? Si cruel, contre lui. Il ne se souvient pas de grand chose, mais il était persuadé qu'il n'avait jamais rien fait de mal pour mériter un tel traitement. Il sait que cela fait peu de temps qu'il est né ici, mais... il aurait espéré déjà trouvé sa place parmi les siens, être accueilli normalement... Il se demandait si ses anciennes vies... ou il ne savait pas mais, avait-il été un être ignoble un jour? Ici, certaines personnes oublient. Peut-être avait-il oublié le monstre qu'il était et que le destin le punissait à sa façon;

Il soupira une nouvelle fois.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
★ (Time Left) : 198
Dragons
Lun 26 Juin - 11:05
Jian
Myu
Salon de coiffure improvisé
Jian se retourna pour lancer une blague après la fin de la coiffure. Il fut très étonné de ne pas trouver le jeune homme derrière lui, enfin si, mais quelques sièges plus loin. Il pencha la tête et se demanda comment il pourrait réagir dans cette situation. Après tout, il devait une fière chandelle au jeune homme. Il se redressa donc pour aller se mettre juste devant le brun. Un long sourire amical sur le visage, il fit attention à ne pas être trop entreprenant . Il n'avait pas envie de gâcher une future amitié ! Du coup, il se plaça juste correctement et parla :

« Pour te remercier d'avoir rendu à mes doux poils capillaires leur plus belle époque, j'aimerai te proposer... hum, une activité ! »

Il rit, adorablement car naïf. Il ne voulait rien de mal au garçon, mais il était plein de motivation pour le faire sourire et lui apporter un maximum de joie. Il avait même une grande idée pour ça. Il mit ses mains sur les hanches et lui fit un clin d'oeil, comme il avait l'habitude de le faire.

« Je t'acheterai la meilleure chose de tout le campus ! »

Il sourit encore plus fier :

« Un milk-shake aux myrtilles et à la vanille ! »

Cette phrase fut suivit d'un petit rire puis de l'arriver de quelques élèves. Jian déglutit en se disant que si on le voyait là avec Myu, ce dernier allait avoir des problèmes. Du coup, il lui fit un autre clin d'oeil ravageur et ajouta :

« Je te laisse avant qu'ils te prennent aussi pour cible ! On se voit à la pause ou quand tu veux en fait ! »

Il leva la main pour un au revoir et alla se remettre à sa place.
Codage par Libella sur Graphiorum



Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nara-shi :: High School :: Bâtiment III :: Salles de classes-
Sauter vers: