AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 :: High School :: Bâtiment III :: Salles de classes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Le temps passe et les gens changent [ft. Lucie ♥]

avatar
★ (Time Left) : 224
Chapalus
Dim 28 Mai - 20:52
Yuuya ne pouvait pas affirmer le temps écoulé depuis son arrivé. Tout ça était si flou, des mois? Des année? Non il ne pouvez plus se souvenir, les souffrances, les doutes, une bonne partie de tout ça avait disparu avec son oublie mais surtout grâce à son passage dans un clan. Un mélange de fierté et de soutient l'envahissait depuis, Yuuya le savait il était différent.

Le moment de faire le point, de repenser à toute les étapes qu'il l'avait conduit jusqu'ici, dans cette salle de classe à attendre. Était-ce sa rencontre avec Miha et Kai, on peut dire qu'ils étaient ses deux premiers véritables personnes prenant soin de lui. Peut-être le festival avec Mady? Il n'avait pas passé de meilleur moment ici, à part peut être sa rencontre avec Lucie. Elle n'avait pas été sans peine mais il était fier d'avoir pu l'aider. Sans oublier le bal avec Milan, est-ce que cela lui avait ouvert les yeux sur le fait qu'il n'est jamais eut d'adolescence? Oui, mais il était trop tard pour s'en souvenir.

Alors pourquoi avoir attendu si longtemps avant de lui remettre cette lettre? Ce simple morceau de papier qui lui disait de venir à cette heure précise dans cette classe précise. Peut être parce qu'il y avait eut des échecs, des désillusions et des pertes. Toujours cet arrière gout amer, cette envie de vengeance profond envers certaine personne. Caïn qui lui avait tourné le dos dans cette enfer blanc, lui montrant les conséquences de sa naïveté. Il devait le retrouver, pour le remercier de l'avoir rendu plus fort, de l'avoir forcé à se relever. Quand ils seront face à face, il se rachètera à coup de batte jusqu'à ce qu'il ne se relève plus.

Yuuya réservera certainement le même sort au type qui a empêché ce rendez-vous. Pendant ce jeux macabre, un terrible faussé c'était construit antre lui et elle, Lucie. Yuuya avait échoué, c'était la chose qu'il regrettait le plus au monde désormais. Aujourd'hui pourtant, tout est différent, tout est neuf, l'école, lui, ses sentiments, ses peurs. Tout est là, d'un oeil nouveau, rien n'a disparu, tout est clair.

Ce jour était celui où, assit sur un bureau de sa classe à attendre, Yuuya Kurosawa, fils de parent inconnu et frère de Ryo Kurosawa, avait enfin trouvé un avenir. Lucie Laurens, dont il ignorait tout mais qu'il ne voulait plus jamais quitter, allait arriver d'une minute à l'autre grâce au petit morceau de papier rose sur lequel était très mal écrit:

"Lucie, il est enfin temps de se parler."


Signé de son nom complet, sa salle de classe et une heure précise. Le temps était venu, il aura fait tous les détours possibles et inimaginables, mais il était là. Yuuya Kurosawa allait exprimer ses sentiments profonds. A la seconde où elle franchira cette porte, il la laissera parler avec de lui avouer. Étrangement, et cela ne lui était peut être jamais arrivé, Yuuya était serein.


cuty:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
★ (Time Left) : 273
Arrivants
Voir le profil de l'utilisateur




Lucie Laurens
Arrivants
Lun 5 Juin - 15:14
Je ne savais pas trop comment le prendre. Lorsque mes yeux s'étaient posés sur ce mot, j'avoue avoir été gênée et était restée sur place pendant de longues, longues minutes. Mes cahiers de cours avaient finis par engourdir ma main et je dus les porter contre ma poitrine pour ne pas les faire tomber, sans que mes yeux ne quittent ce mot. C'était trop mignon. Je n'avais pas d'autres mots. J'étais inquiéte et excitée à la fois. Que pouvait-il bien vouloir me dire ? C'est vrai qu'on ne s'était pas beaucoup vu ces temps-ci... et cela m'inquiéta d'autant plus que l'heure du rendez vous -en était-ce un?- approchait.

Mes pas s'avançaient lentement mais surement jusqu'à cette salle de classe et je m'arrêtais devant la porte  pour essayer de calmer mon coeur affoler et mes joues rouges... impossible. C'était beaucoup trop gênant et en plus, c'était la première fois pour moi qu'un garçon m'envoyait un mot. Si ma soeur aurait été encore des notres... elle aurait surement gronder Yuuya. Mais c'était mon ami, et malgré son changement de couleur, il le restait, non ? J'avais peur. Je baissais la tête alors que j'ouvrais la sale, ne souhaitant pas vérifer s'il était déjà là.

Pourtant, mes yeux se levèrent et croisèrent les siens, ne faisant qu'aggraver mes rougeurs sur mes joues.


"Cou-cou..."

J'étais ultra gênée et de ma main libre, je remettais ma jupe en place, de peur qu'elle ne soit pas bien plissée. J'avançais pour refermer la porte et cherchait quelque chose de familier des yeux pour me calmer... mais rien. Juste  une salle, vide, avec moi et Yuuya dedans. Mon dieu, que c'était gênant.

"Tu--uu voulais qu'on parle?"

J'avais presque réussis à parler normalement... espérons que tout se passe bien.



(c) featherangel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
★ (Time Left) : 224
Chapalus
Jeu 8 Juin - 1:05
Elle franchit la porte timidement et Yuuya sentit son courage s'ébrécher. Lucie était vraiment adorable et il sentait son cœur s'emballer avec une sensation étrange mais agréable. Alors lorsqu'elle lui demanda  de ce qu'il voulait parler il se ressaisit, ravala sa salive et descendit du bureau. Bien droit sur ses deux pieds il s'approcha sans pouvoir la regarder en face, à dire vrai il ne quittait pas ses baskets des yeux.

-Lu...lu...Lucie tu... je... tu sais la première fois qu'on s'est... hum... rencontré je...


Il n'arrivait pas à aligner deux mots, lui qui avait répété non-stop ce discourt dans sa tête il était incapable de le prononcer. Se ressaisir, il fallait qu'il soit lui même! Oui c'est ça! Il releva définitivement la tête pour la regarder dans les yeux et après une grande inspiration.

-Lucie! Je voulais te faire un long discours sur le fait que j'étais désolé, que j'avais promis de te protéger mais que à la place de ça je me suis comporté comme un idiot! Ce jour là, on s'est... enfin tu vois, de force! J'étais mort de honte et de peur à cause de ce que j'ai fait, de ce que j'ai du faire, mais aussi pour ce que je n'ai pas fait aussi. Je voulais m'excuser pour tout ça, mais c'était si compliqué parce que j'y repensais non-stop.


Il marqua une pause car il n'arrivait plus à garder les yeux sur elle, il était trop honteux alors il baissa la tête et serrant les poings.

-On s'est embrassé, c'était pas voulu je le sais, mais je voudrais recommencer parce que je... j'ai... enfin... c'était bien, très bien même je n'avais jamais ressenti ça pour personne. Mais je ne veux plus jamais le faire si tu n'es pas d'accord, je ne veux plus jamais te forcer à faire quoi que ce soit qui te fasse du mal. Je voudrais recommencer proprement et que ça n'arrive plus jamais, c'est pour ça que je suis devenu plus fort, enfin j'ai muri quoi!


Les larmes lui montaient aux yeux alors il ferma fort ses paupières pour ne pas perdre le courage de continuer.

-Mais je suis pas bien malin, et je sais pas faire de discourt alors je vais juste m'excuser, te promettre que ça n'arrivera plus jamais, que je te protégerais pour de vrai à partir de maintenant et surtout te demander... Est-ce que tu veux bien sortir avec moi?


Les mots étaient lâchés! Yuuya n'arrivait pas à croire qu'il avait réussit à les prononcer sans bafouiller. Maintenant il n'avait plus qu'à attendre sa réponse et espérer qu'elle soit positive.


cuty:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
★ (Time Left) : 273
Arrivants
Voir le profil de l'utilisateur




Lucie Laurens
Arrivants
Ven 16 Juin - 15:25
J'écoute son discours avec attention. Le premier paragraphe de celui-ci est un peu désordonné, mais je reconnais bien là les mots et les paroles de Yuuya. Cela me rassure. Je ne suis pas la seule stressée de la situation actuelle. Il s'excusa et rien que pour ça, même si ce n'était la faute de personne, cela me fit sourire.

"Je suis désolée aussi."

Il continua, alors je me tus de nouveau. On s'est embrassés... C'est vrai que cette aventure n'avait pas été plaisante. La suite me surpris et me fit cligner des yeux. Recommencer? Ne plus me forcer? Revenu plus fort?... Mes joues se tintèrent de rose, mais ce n'était pas fini. La suite finit de les teindre d'un beau rouge alors que la gène se lisait sur tout le reste de mon visage. Je déglutis.

"Tu sais, avec la disparition de ma soeur.... Tu étais l'une des seules personnes sur qui je pouvais compter et moi aussi j'ai un peu muri, et c'est quelque part grâce... à  toi."

La gène était à son comble.

"Oui. Oui, je veux bien sortir avec toi Yuuya."

Je me blottis contre lui. J'avais trouvé un nouveau pilier et cela me grandit. Je souriais et pleurais en même temps tellement c'était bon de ne plus être seule et d'être aimée. On avancera à deux et c'était le plus beau cadeau qu'on puisse me faire.



(c) featherangel
Revenir en haut Aller en bas
avatar
★ (Time Left) : 224
Chapalus
Mer 28 Juin - 23:08
Yuuya eut finalement le courage de la regarder en fasse. Ses paroles étaient si douces comme toujours mais son visage devenu rouge manqua de stopper son cœur. Elle était juste tellement adorable, Yuu avait envie de la prendre dans ses bras et avait presque honte de la gêné autant. Alors lorsqu'elle dit "Oui" de sa petite voie et qu'elle vint se blottir contre lui en pleurant il oublia de réagir.

Ou plutôt il ne trouva pas de réaction à avoir. Son plan pour lui déclarer sa flamme s'arrêtait là, idiot qu'il était il n'avait pas imaginé sa réaction. Elle pleurait, Lucie pleurait contre lui alors doucement et en tremblant Yuuya leva ses bras pour les poser contre son dos. En caressant ses longs cheveux bruns et sentant ses sanglots contre lui il se demanda s'il pourrait retenir les siens. Il le devait, pour elle, il voulait être courageux!

Il l'avait aidé, ses mots l'avaient réconforté, il n'avait pas était inutile pour elle et Yuuya pouvait se sentir un peu fier pour ça. Mais il ne voulait pas qu'elle pleure, qu'elle soit triste pour sa sœur ou pour quoi que ce soit. Alors doucement il la serra un peu plus contre lui en lui caressant l'arrière de la tête, retenant encore plus ses larmes.

-Lucie... je suis si heureux! Mais pour ta sœur, je suis triste aussi, je te promet je vais t'aider à la retrouver elle ne peut pas t'avoir abandonné! Pas elle!


Il posa un peu plus sa tête contre son épaule, malgré tout ce qu'il c'était passé il n'avait pas grandi ils étaient toujours de la même taille tout les deux. Lucie, sa sœur, il comprenait totalement son sentiment, pourtant, il n'avait pas de frère n'est ce pas? Ou plutôt il n'arrivait pas en s'en souvenir. Peut importe! Une fois son émotion passé il laissa exploser sa joie!

La prenant par la taille il la souleva légèrement au dessus du sol, la faisant virevolter un instant avec un grand sourire plein de larme. Il n'avait réussit à se retenir, il pleurait, mais pour la première fois de sa vie, de joie.

-Ah! Je suis si heureux! On va pouvoir passer du temps ensemble! On mangera ensemble le midi! Le soir, je ferais le mur pour aller dans le dortoir des filles pour te voir! Je m'en fiche d'être puni par les profs! Et tu seras ma cavalière pour le prochain bal de l'école et puis... et puis...

Finissant par être essoufflé et à avoir le tournis, il la reposa sur le sol en s'écartant légèrement, lui tenant doucement les mains. Son sourire ne quittait plus son visage et bientôt sans s'en rendre compte deux oreilles de chats remplacèrent les siennes. Sous le coup de l'émotion il ne contrôlait plus son pouvoir. Les yeux dans les siens il ne pensait plus qu'aux présents et aux futures avec elle.

-...on pourrait aller à la plage ensemble! Il paraît qu'un bateau peut nous amener sur une île cet été!


cuty:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
★ (Time Left) : 273
Arrivants
Voir le profil de l'utilisateur




Lucie Laurens
Arrivants
Dim 23 Juil - 18:07
Je le laissais agir comme il le souhaitait avec moi, un peu chamboulée aussi par les évenements si rapides. Ce n'était pas dans mon habitude d'aller si rapidement avec quelqu'un que je connaissais, au fond, presqu'à peine, mais je ne voulais pas me retrouver seule et c'était un gentil garçon. Alors mon sourire s'aggrandit alors qu'il parlait, toujours aussi gêné. Elle était bien, là, au chaud contre lui.

Et puis, surtout, il a dit que sa soeur n'avait pas pu l'abandonnée. C'est vrai. Peut-être avait-elle eut des ennuis ou avait-elle simplement disparue, et rien que ce petit espoir redonna toute mon energie et ma force; Je resplendissais grâce à lui. Alors je relevais la tête pour poser mes lèvres contre les siennes une nouvelle fois, parce que j'en avais envie. Ce fut un baiser bref, mais efficace.

C'est alors que je quittais le sol et tournoyais. Je ne pus m'empêcher de rire, de sourire, tellement le bonheur m'envahissait alors que cela faisait déjà plusieurs semaines que je n'avais pas autant été heureuse. C'était grâce à un seul homme, lui et lui seul, que je chérirais. Je ne voulais plus le voir pleurer pour autre chose que de la joie, moi non plus.

Il partit de nouveau dans des plans sur la comète et je fronçais les sourcils quand il parlait de dortoir.

"Voyons ! On ne va pas déjà dormir ensemble, Yuu !"

Je ris, fière de l'avoir surement encore gêné, car le connaissant, il ne pensait pas en mal. Je me collais de nouveau à lui pour lui sourire.

"Mais oui, je serais ravie de faire toute ces choses avec toi, Yuuya! Tu es mon prince charmant, quelque part... et mon premier petit ami aussi."

Je clignais des yeux en l'entendant parler du bateau. Un bateau, ah bon?

"Vraiment?"

J'étais surprise, je n'en avais pas entendu parler... Après, c'est vrai que je n'avais pas beaucoup d'amis et que Kaleo était absente depuis quelques temps du dortoir. Oh! Mais c'est surement pour ça que personne n'était vraiment là depuis quelques jours !



(c) featherangel
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nara-shi :: High School :: Bâtiment III :: Salles de classes-
Sauter vers: