"We come alone and alone we die"- Juliette de Lisieux (À corriger)

 :: Bien débuter :: Présentations :: Créations Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
avatar
★ (Time Left) : 0
Mar 6 Juin - 22:01
Juliette De Lisieux
ft. Kuriyama Mirai (Kyoukai No Kanata)

  

« Bonjour !
Je m'appelle Juliette De Lisieux et l'on me surnomme "La muette" . J'ai 16 ans ans et je suis à Nara-shi depuis 3 ans. Je suis une femme. Je suis hétéro et actuellement Célibataire. Mon objectif de vie est de faire "entendre ma voix" et je fais partie des Lyches, anciennement Chapalus. »



Si vous la voyez comme inutile à cause de son handicap, faites attention à ne pas lui dire en face. C'est l'un des sujets sur lequels elle sera toujours sur la défensive, elle n'a jamais voulu être comme ça et elle se bat de jour en jour pour se faire entendre, éviter qu'on la range dans une case d'insignifiante enfant qui n'a pas son mot à dire. Et, si, elle a son mot à dire, Oh-que-si. Pourquoi serait-elle dans les Lyches si ce n'est pas pour changer les choses ?
En tous cas, si vous ne remettez pas en cause son indépendance, tout ira bien, vous avez droit aux sincères compliments et aux petites attentions du quotidien même si elle ne connait rien de vous. Elle vous aidera, mais en échange, elle fera tout pour cacher ses problèmes pour les résoudre toute seule, ne voulant de l'aide de personne ( sauf exception ) pour les régler et prouver en même temps qu'elle est forte et indépendante.. Bien qu'elle ne peut tout simplement des fois pas tout porter sur ses épaules.

En parlant de tout porter sur ses épaules, elle se sent souvant coupable de tout, si vous l'évitez, elle se posera de suite la question sur ce qu'elle a fait, et paniquera souvent si vous ne lui donnez pas de nouvelles. Bien que dans certaine situation elle va préférer gagner un débat qu'éviter au mieux de blesser son interlocuteur.. Oui, elle adore les débats même si cela revient à discuter avec un stylo et un papier.

En dehors des cours, loin des élèves, ses passe-temps se résument à fixer le plafond, remplir ses fiches de cour de croquis, ce genre de moment "flan", où le mot d'ordre est d'être molle et de traîner des pieds, et elle profite juste de tout, sachant qu'elle écoute plus qu'elle qu'elle écrit, c'est souvent à se moment là qu'elle s'exprime le plus, qu'elle est le plus productive. Comme ça, elle est vraiment sûre d'être écoutée, être seule n'est pas une mauvaise chose et au contraire. Elle en profite pour respirer, comme si elle avait était pendant tout ce temps en apnée.





Manipulation de la vision :
Pouvoir de manipuler la vision de quelqu'un.
Détails :
En touchant quelqu'un, Juliette a le pouvoir de manipuler sa vision, lui faire voir des choses qui n'existent pas, apparaître des portes et des murs là où il n'y en a pas, ou la plupart du temps quand elle ne le contrôle pas, rendre réels les pires cauchemars de la personne.
Malus :
Ne contrôle pas sur qui le pouvoir va s'activer, elle est obligée de soit garder sa main dans la poche, soit porter 24h/24 des gants pour éviter de l'utiliser sur n'importe qui. Mais aussi, si le pouvoir n'est pas utilisé pendant trop longtemps, il s'active sur Juliette elle même, et en profonde pacifiste, cela lui arrive beaucoup trop souvent. Il est très probable de la voir courir ou faire des crises de panique dans les couloirs, se croyant bloquer ou en face de ses pires cauchemars, en finissant toujours par tomber dans les pommes, peu importe sur qui elle l'utilise.



1 ➞ 4 ans, tes parents te regardent, souriants, en train de dessiner tes caprices sur les murs de ta chambre. Le chat dessiné ce jour-là y est encore.

2 ➞ 6 ans, déjà 6 ans que tu n'avais jamais eu quelqu'un qui restait avec toi à part tes parents. Les élèves étaient intrigués par ton handicap, mais ne venaient pas vers toi. Du moins, ce jour là tu n'étais pas rentrée seule, tes parents furent surpris en te voyant jouer avec une de tes camarades.

3 ➞ 12 ans, et tu trainais encore avec cette fille. Mais à la seule différence que vous ne parliez plus de la même chose. À cet âge, la folie du première amour avait prit le dessus de ses pensées, alors que tu l'écoutais tous les jours parler de la même chose, au point où tu décidas de t'éloigner peu à peu, puis complétement.

4 ➞Toujours à cette âge, alors que ton nombre d'amis avaient considérablement grandis après que tu ais coupé les ponts avec ton ex-amie d'enfance. Les gens savaient qu'ils pouvaient te parler sans que tu les contredises, et tu appris un jour la nouvelle réputation d'une personne que tu connaissais très bien.. Elle était devenue la solitaire associable de l'étabissement, alias le bouc émissaire.

5 ➞15 ans, le jour de ton anniversaire tu vins la voir dans le but de reprendre contact. Seulement pour te recevoir une gifle, et te faire traîter d'hypocrite et de profiteuse qui n'avait plus rien à faire dans sa vie, maintenant que tu étais soi-disant populaire.

6 ➞Le lendemain tu t'éffondrais sur ton lit, la situation t'avait échappée des mains et ton groupe d'amis s'était retourné contre elle, sans que personne ne fasse attention aux mots que tu écrivais, ta parole semblait être sans interêt. Tu ne voulais plus rien retenir de cette vie et tu commencais à vivre comme un pantin, te faisant porter pas les autres.

7 ➞20 ans, tu vivais encore avec tes parents. C'est d'ailleurs eux qui ont décidé d'acheter une belle maison à la campagne, se disant que l'air frais sans pollution pouvait améliorer ta santé bancale.

8 ➞Quelques heures... Tu étais entrée dans le train comme toujours pour revenir où tu vivais à présent. Mais, avec pour but d'essayer de briser la routine qui te pèse, tu détournas de ton chemin habituel, pour arriver dans un sentier reculé, bercé d'arbres, qui avait réussi à te redonner envie d'attraper ton crayon, c'était la première fois depuis bien longtemps que tu revivais le sentiment d'être enfant.

9 ➞..Un instant... Un dernier instant avant que tu ne tombes dans les pommes, tes jambes ne supportaient plus le froid, elle qui t'avaient portés bien longtemps avant que ton inconscience eut raison de ton pauvre système imunitaire. Qui serait assez fou pour s'aventurer seul dans la forêt, sous la pluie, juste pour commencer un croquis que jamais on ne finira ?

10 ➞...Et un jour, tu gaspillas quelques pièces à acheter une glace, juste en hommage à ta défunte enfance, tu avais pourtant si froid alors que le soleil en faisait suer la plupart. Tu avais besoin de quelqu'un, mais tu ne voulais pas l'admettre.


© ASHLING DE LIBRE GRAPH'


  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en hautPage 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Juliette Charlotte de Bourgogne ; Demandez votre sujet
» Juliette récupère les jumeaux [PV JB et Ninon]
» Juste le temps d'un soirée? ou plus si affinité? [juliette]
» Olivia / Juliette
» Juliette sort de prison (pv Pascalou)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nara-shi :: Bien débuter :: Présentations :: Créations-
Sauter vers: