RèglementAvatarsPredefinisGuide du nouveauPartenariat
nara-shi
Depuis la nuit des temps, quelque part au fond du monde, se trouve Nara. Nara, petite île qui referme une ville de caractère, réputée auprès des monstres de tout les horizons, et de tout les endroits de la Terre, pour son lycée. Il y accueilles les êtres de la nuit, quels qu'ils soient, pour les former à devenir des êtres exemplaires du monde sombre et effrayant. Du passé, du présent, ou du futur, chacun vient à se côtoyer sur cette île intemporelle où nul ne grandit, nul ne voit le temps passé, et nul ne sait comment expliquer l'étrangeté de cet endroit ... magique. Dans un monde inversé où l'on vit la nuit, comment se passera l'entente entres les races ? Bienvenue à Nara-Shi, le lycée des monstres !
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez|
Intrigue n°1 ;; Suicide à Nara?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

avatar

★ (Time Left) : 381

★ (Time Left) : 381
Humans

Ven 30 Juin - 0:19
Un homme libre
Ok. Là, il vient de te faire bien chier cet idiot. Tu soupires. Evidemment qu'il y allait avoir des têtes brûler pour penser comme ça. Putain ça te saoulait qu'on te croit capable de tuer comme un con. T'es pas débile merde. Du coup, t'attrapes une branche par ce que franchement là t'en as marre. T'as pas envie qu'un petit con dise de la merde.

« Bon. Toi t'as l'air vraiment con, alors s'il te plait, je vais te demander de réfléchir deux secondes. Je suis connu pour être intelligent et surtout pour pas faire de merde pour rien. J'ai un putain d'honneur et je ne veux pas être chef de clan, ce titre je le donne à qui je veux. J'aurai jamais envoyé un type que j'admirai au suicide, ni n'importe qui en fait. On pousse pas des gens au suicide, c'est pire que lâche ! Merde ! VOUS ME FAITES CHIER A CROIRE DES CONNERIES ! »

Tu dois te calmer. Mais tu dois le calmer lui aussi. Du coup tu prends ta putain de branche et tu lui envoies sur la tête avec ton pouvoir, droit sur le crâne. La branche n'est pas assez grande pour lui faire mal et bien lancée donc pas dans les yeux. Voilà, maintenant il va pouvoir penser sans être parasité.

« Tu comprends maintenant que ça a aucun sens si je ne veux pas être chef ? En plus, merde, sans déconner... On a plus urgent à s'occuper que lui. »

Tu soupires.

« Je prouverai mon innocence s'il le faut par A plus B après tout ça, et je refuse d'être chef à vie si ça vous permet de vous calmer tous et de sauvez le plus de monde possible. Surtout si comme toi Yuuya Kuroosawa, les gens ont un pouvoir suffisant. »

Tu rajoutas :

« Et pour le coup, Yuuya, écoute ton propre chef de clan et affronte ce qui est vraiment dangereux. »  

Sur ces mots, tu attrapas la branche que tu avais cassé et la brisas encore pour prendre un bout et l'accrocher à ton bras avec une de tes cordes.

« Je vais mettre les arrivants en sécurité. » Et Line surtout.

Sans une seule hésitation, armée de son écu fait maison, tu commenças à diriger les arrivants et les personnes à faible capacité vers la cafétéria.
Codage par Libella sur Graphiorum




⚫ Les routes interdites mènent aux combats, et aux récompenses. ⚫
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Description rapide : 1m50 ♦ Cheveux noirs coiffés en banane ♦ Dents fendus par les coups de poings ♦ Tatouage sur le dos et les épaules ♦ Ne porte jamais sa cravate
★ (Time Left) : 237

Description rapide : 1m50 ♦ Cheveux noirs coiffés en banane ♦ Dents fendus par les coups de poings ♦ Tatouage sur le dos et les épaules ♦ Ne porte jamais sa cravate
★ (Time Left) : 237
Humans

Ven 30 Juin - 19:59
Le coup au visage, même s'il s'y attendait, fut brutale et il eut à peine de temps de le contrer. Une tentative inutile puisque le but de celui ci était plus de le réveiller que de lui faire du mal. Après le choc, Yuuya sentit l'adrénaline redescendre rapidement, un effet de son pouvoir surement. Sans l'effet de cette dernière sa transformation ne tenu pas plus longtemps et la fatigue revint à grand pas.

Ses paroles, Caïn c'était contenter de répéter son nom sans savoir d'où il venait, Yuuya en était sûr. Bientôt il sentit ses jambes trembler puis le lâchèrent pour qu'il se retrouve à genoux dans l'herbe. Tout son corps tremblait sans qu'il ne puisse se contrôler à cause des sanglots et de la fatigue. Il avait échoué, c'était lui qui avait raison et se fut le plus douloureux. Qu'est ce qu'il foutait là? A écouter sa colère et son honneur de merde guider ses actions? A la base il était venu pour Lucie. Pour voir si elle était là et si elle allait bien, mais surtout pour engueuler tout ses gens qui étaient venu pour regarder un cadavre pendu à une branche.

Yuuya n'était pas de leur clan, mais il savait que ce type, presque personne ne le connaissait. Il devait être seul et devait être mort seul. La plus douloureuse des fins, pensa-t-il. Dire qu'il allait se battre sous son cadavre, Yuu ne pouvait que ressentir un mélange de honte et de tristesse. Se remettant difficilement sur ses deux jambes, il réalisa qu'il s'était fatigué pour rien, il était presque à bout. Alors il regarda Caïn s'éloigner pour aller aider les gens à évacuer, ou plutôt son dos. Cette vision lui fit serrer des dents et des poings alors qu'il poussa à nouveau sur sa voie.

-Qu'est ce que vous regardez merde? Vous avez rien le mieux à foutre? Vous remarquez pas le putain de nuage noir là-bas? Retournez vous réfugiez en classe!


Alors qu'il toussait de s'être abimer la gorge, les derniers badauds commençaient à réagir. Yuuya remarqua enfin une autre personne sous l'arbre. Une fille aux longs cheveux noirs, c'étaient surement elle qu'il avait entendu crier tout à l'heure. Personne n'avait l'air de l'avoir remarqué la pauvre qui devait juste essayer de faire de son mieux. Yuuya ravala ses larmes en les essuyant avec sa manche puis il lui tendit sa main encore un peu griffu.

-Vient on va aider à évacuer... Je sais pas quel est ton pouvoir mais tu cris fort c'est déjà bien!


Yuuya n'était pas si inquiet, Miharu était là, vaillant sur eux, alors il n'avait rien à craindre il le savait.


cuty:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

★ (Time Left) : 859

★ (Time Left) : 859
Storyteller

Ven 14 Juil - 22:37
Evenement général


Citation :
Le nuage s'avance, mais est ralentit par l'union des Lyches et des Chapalus contre celui-ci.

Les Kitsunes ont pris un coup, et le nuage emporte la moitié de leur effectif dans son gouffre.

★ Lyches, Chapalus, amélioration des pouvoirs : 50%
★ Kitsunes, perte d'effectif : 50%
★ Seraphins, Dragons, Arrivants, affaiblissement : 20%.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://nara-shi.forumactif.org

avatar

Description rapide : 1m70,75. Brun, cheveux noirs et mèche bleutée. Regard aussi noir, pénétrant. Ne parle pas beaucoup. Associable.
★ (Time Left) : 486

Description rapide : 1m70,75. Brun, cheveux noirs et mèche bleutée. Regard aussi noir, pénétrant. Ne parle pas beaucoup. Associable.
★ (Time Left) : 486
Believers

Ven 14 Juil - 22:41





« Blood must have blood »

Cachés, j'entends au loin les gens qui crient, les gens qui hurlent. Nous ne sommes plus les mêmes en temps de guerre. Nous sommes en guerre. Je suis tapis dans l'ombre avec l'unique objet de mon existence et cela me plait. Je suis terré, comme de ceux qui resteront là, bien droits et fiers après la guerre. Cette fois-ci, j'avais opter pour le coin le plus reculé de l'école : derrière le bâtiment, dans un buisson.

Nous étions biens, nous étions deux ici, tapis dans l'ombre et je pouvais observer les gens se faire dévorer d'ici par ce nuage impressionant. Je commençais aussi à voir les gens qui utilisaient leur pouvoir, donnant des flashs de couleur intéressant et malgré que le nuage semblait ne rien vouloir entendre, c'était toujours sympa à savoir, ce genre de choses.

Soudainement, je me sens comme affaibli et diminué de mes forces. Je fronce les sourcils et observe mon bien aimé qui semble subir le même sort. Je le sers contre moi et observe toujours ce nuage. Rien ne m'empêchera de le protéger, mais je ne me battrais pas, pas cette fois, pas contre cette force qui est juste venue pour se venger de notre existence. Je laisserais juste personne l'approcher, même si je dois subir mon propre pouvoir jusqu'à la fin des temps.

Déterminé, le regard vaillant, j'affronte en silence derrière mes branchages la tempête qui avance au ralentit, emportant arbre et murs sur son passage.


Codée par Eli-Ls




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Description rapide : 1m70 ♣ Cheveux noirs relevés en pompadour ♣ yeux rouges ♣ un sale regard derrière ses lunettes ♣ deux petites cornes rouges ♣ une paires d'aile rouge aux niveaux du dos ♣ Queue de démon enroulé autour de la taille *wink wink* ♣ toujours en costard impéccable
★ (Time Left) : 90

Description rapide : 1m70 ♣ Cheveux noirs relevés en pompadour ♣ yeux rouges ♣ un sale regard derrière ses lunettes ♣ deux petites cornes rouges ♣ une paires d'aile rouge aux niveaux du dos ♣ Queue de démon enroulé autour de la taille *wink wink* ♣ toujours en costard impéccable
★ (Time Left) : 90
Faeries

Lun 17 Juil - 19:41
Au final, il n'attendit pas sa réponse. Une fois devant la court de l'école ça n'avait plus d'importance. Les cris, la panique devant ce nuage surnaturel, sans parler de ce cadavre pendu à l'arbre, Gene savait au fond de lui que toute ses petites arnaques ne servirai à rien face à tout ça. Alors ses lèvres bougèrent avant ses jambes en lâchant un flot d'injures contre tout et n'importe quoi. Après ça il se tourna face à Jade pour lui hurler dessus à son tour.

-On en reste là pour l'instant mais réfléchit bien à ma proposition! Et bouge toi il faut aider un maximum de personne!


Il se mit enfin à courir évitant comme un joueur de football américain les gens courant vers la sortie, ou plutôt l'entrée de l'école. Une fois au plus proche du nuage il posa sa main au sol, appliquant un saut de téléportation, comme dans la salle de classe plutôt. Gene peina à se relever face au vent mais il réussit tant bien que mal à hurler et à tendre la main au personne au sol.

-Tenez vous la main! Formez une chaine jusqu'à moi je vais vous téléporter!


Une minute ou deux passa jusqu'à l'exécution de l'ordre. Lorsque Gene attrapa la main de l'élève à terre il se téléporta et tous disparurent dans un léger nuage de souffre. Au même instant tous réapparurent dans sa salle de classe, maintenant déserte. Tous ou presque, la chaine était à l'origine de dix personnes et seulement cinq élèves étaient présent. Ça n'avait pas marché, en même temps il n'avait jamais réussit avec plus de deux personnes. Ses pouvoirs avaient augmenté si rapidement que s'en était presque trop beau. Il se releva et fut surpris de ne plus avoir de souffle.

Encore essoufflé il cria aux élèves encore conscient qui le regardait:

-Me fixez pas comme ça bande de con! Ramenez vos fesses et celles de vos camarades à l'infirmerie!


Il était totalement stressé, la peur l'envahissait et ses dents claquaient en regardant ses mains trembler. Ce nuage, il avait bien faillit l'aspirer, avec tout le reste, mais il fallait y retourner pour le reste des blessés. Gene serra ses deux mains l'une contre l'autre le plus fort possible, laissant la peur l'envahir cinq secondes qu'il compta à voie haute. Une fois passé ce délaie elle disparut et ses mains cessèrent de trembler en même temps qu'elles se relâchèrent.

Gene n'avait aucun souvenir de cette technique pour reprendre son calme. Il savait juste qu'elle fonctionnait, pas besoin de savoir que c'était généralement les chirurgiens qui utilisait ça pour se calmer pendant une opération. Une fois ses esprits totalement revenus il se téléporta de nouveau en plein chaos.

Le vent l'empêchait de tout voir, mais les silhouettes de personnes courant autour de lui se dessinaient. Alors il tendit la main bien qu'il commençait à saigner du nez. Il hurla à nouveau aux gens de se grouper vers lui mais il n'eut pas le temps d'attendre l'ordre. Un objet heurta le dos de son crâne à pleine vitesse. Une branche ou un pavé porté par la tempête? Ça l'avait frappé si soudainement qu'il en eut le souffle coupé.

Ses lunettes volèrent à cause du choc et elles virent ricocher aux sols. Gene tomba au sol la main tendu, il ne voyait plus rien, il ne sentait plus rien à part la douleur. Aucun son ne sortait de sa bouche grande ouverte et il priait pour que quelqu'un lui vienne en aide. Se concentrant sur sa main tendu pour ne pas s'évanouir il ne pensait plus qu'à une chose:

"Au premier contacte avec ma main je me téléporte. Je sauve tout le monde!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

★ (Time Left) : 940

★ (Time Left) : 940
Robots

Mer 19 Juil - 15:16
Suicide à Nara

Il était contre moi. Je ralentissais le temps derrière nous, me fichant totalement de la paralysie qui m'arriverait bientôt. Nous gagnons du temps, nous gagnons de l'espoir. Nous gagnons notre fuite en amoureux. Peu importe les cadavres derrière nous, peut-être est-ce d'anciens amis. Mais s'ils sont mes amis, ils comprendront que mon amant est plus important que le reste et que l'amour est plus fort que n'importe quelle amitié ! Rose... tu me fais vibrer !

J'entend les gens hurler, j'entend les gens se perdrent... et je ne peux qu'écouter le son du cœur de mon amant. Je mets mon oreille contre son torse et souris amoureusement. Je ferme les yeux et contre lui, je ne peux m'empecher de chantonner. Je l'encourage à ma façon, je lui montre que je suis présent, que je suis d'accord avec lui, que je veux qu'on s'en sorte.

Peu importe si ma puissance a baissé, ce monde idiot, ne voit-t-il pas que nous nous battons en respectant ce que nous sommes ? Nous nous aimons, nous sommes chez les seraphins, nous nous battons pour l'amour... Notre amour.

Alors loin de me sentir défait, je nous accélère dans le temps, continuant de ralentir le monde juste après nous. Je vais être crevé, je vais être mal. Comme je m'en fiche ! Rose lui me sauvera et m'aidera ! Quoi qu'il se passe !

« Rose... courage ! »

Nous devions vivre !

Codage par Libella sur Graphiorum




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

★ (Time Left) : 207

★ (Time Left) : 207
Undead

Mer 19 Juil - 21:40
Human
Monster
Panique
Jian n'était pas vraiment le garçon le plus calme de la terre quand il voyait quelque chose de dangereux. Il avait tendance à n'avoir d'ailleurs aucune réflexion. Vous me diriez déjà à la base, il n'avait pas beaucoup de réaction. Et vous auriez raison. Mais actuellement ça allait au delà de ça. Il s'était vite rendu compte que ça n'allait pas, que tout s'embarquait autours d'eux. Sa puissance avait sûrement diminué aussi... Mais ça, il ne pouvait pas vraiment le ressentir. En fait, il se dit juste que si c'était le cas pour lui, ça devait être le cas pour tout le monde. Il espérait que... oh mon dieu que pouvait-t-il faire avec ses pauvres arc-en-ciels... Charmés les monstres ? Mais si les monstres tombent sous son charme, lui il aurait aucune chance !

Il écarquilla les yeux en s'apercevant de cette tragique véritée. Il ne pouvait pas laisser faire ça ! Il était le plus beau ici, le plus charmant... Jamais les monstres n'auraient le droit de toucher à la personne qu'il avait en vue ! Et à ses po-

C'est à ce moment-là que Jian vit sur le sol son ami... Il écarquilla les yeux. Gene venait de tomber, de se faire fracasser ? Il sentait son sang bouillir. Il sentait l'inquiétude monter en même temps que son esprit de vengeance. Ok, il avait envie de tous les tuer. Il vit Lou, il vit Myu... Il vit chacun de ses proches, les uns après les autres dans la situation de Gene. Son imagination fit la suite.

Son corps agit pour lui. La bête se déchaîna. Il n'eut plus aucun contrôle. Tout son corps n'était plus que la créature ignoble qu'il évitait tellement d'être. Son esprit n'existait plus que pour purger Nara-Shi de la menace qu'était la brume et protéger ses amis, celui qui lui plaisait, et là où il vivait. Son cri fut puissant et il fut de plus en plus violent, protégeant toujours l'endroit où se trouvait Gene... Il ne laisserait personne se faire encore attaquer par cette brume et les monstres qui en sortaient.

Il l'anéantirait.
Codage par Libella sur Graphiorum



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Description rapide : Jeune fille blonde qui se balade toujours avec un énorme ours en peluche dans les bras. Puis, elle a une paire d'ailes noires de fée.
★ (Time Left) : 188

Description rapide : Jeune fille blonde qui se balade toujours avec un énorme ours en peluche dans les bras. Puis, elle a une paire d'ailes noires de fée.
★ (Time Left) : 188
Modératrice

Ven 28 Juil - 0:32


Suicide à Nara ?

« Breathe the air of new places »

Elle avait entendu un de ses boucans à l’extérieur de l’académie et plusieurs idiots qui composaient les étudiants de cet établissement se dirigeaient vers un arbre. Elle se pencha à la fenêtre et observait ce qui se passait. Finalement, elle put apercevoir le corps du mort. Mais que s’était-il passé ? Ce n’est pas quelque chose qui est censé arriver ici ! Elle se précipita vers le lieu du décès. Depuis quand le fameux chef des Lyches se suicide comme ça ? C’est lâche, même elle qui d’habitude avait un avis neutre pensait cela. Et il avait attribué le rôle à Caïn c’est ça ? Elle ne le connaissait pas donc elle ne pouvait actuellement pas juger. Malgré tout, un frisson l’attaqua. Quelque chose ne tournait pas rond et tout te disait que aujourd’hui n’allait pas être une journée normale sans encombres ni problèmes. Elle entendit un hurlement animal qui rugit dans tous les environs. Elle ne l’avait jamais entendu mais elle savait, au fond d’elle, qu’il provenait de Miharu. Le chef de leur clan, les Chapalus. Elle commençait à se tourner dans toutes les directions et l’aperçu à côté de Kai, regardant le ciel. Elle leva le regard aux cieux à son tour. Ses yeux s’écarquillèrent à la vue du problème, un énorme amas brumeux d’un noir de jais. Ce n’était pas naturel et définitivement quelque chose dangereux. La peur commençait à envahir son corps, incapable de faire quelque chose. Puis, une tornade de vent se déchaîna sur Narashi. Se tenir debout devenait de plus en plus difficile. Plusieurs arrivants à côté d’elle ne pouvaient rien faire et des objets volants risquaient de gravement les blesser. Elle devait surmonter sa peur et faire quelque chose. Les arrivants s’étaient regroupés en un petit tas. Elle courut devant eux, posa sa main au sol alors qu’un mur de glace se forma devant leurs yeux. Elle pensait qu’elle allait pouvoir s’en sortir mais un obstacle vint frapper le mur violemment. Normalement, son mur aurait déjà brisé mais pour une certaine raison il était beaucoup plus résistant mais tenir son pouvoir devenait de plus en plus difficile. Elle commençait à s’affaiblir et à s’affaisser sur le sol. Elle se retourna vers les arrivants et leur dit du mieux qu’elle pouvait :

« Allez dans l’école, on ne pourra pas vous protéger très longtemps ! »

Ils se précipitèrent vers le bâtiment. Le rocher que Lou essayait de stopper se brisa, lui et la glace de Lou par la même occasion. Une douleur attaqua son cœur  comme si on venait de complètement le briser. C’était un des effets secondaires du pouvoir. Elle tomba au sol, essayant de pouvoir à nouveau respirer. Elle serrait sa poitrine de sa main, la douleur insupportable. Sa puissance était décuplée mais la douleur l’était elle aussi. Elle n’eut que quelques secondes pour voir ses amis, Myu et Jian. Alors qu’elle regardait à nouveau devant elle, un morceau de tronc d'arbre volait vers elle. Que pouvait-elle faire dans sa situation ?! Elle tourna le regard, fermant les yeux des quels coulaient des larmes alors qu’elle savait que s’en était bientôt fini d’elle. Comme on dit, The End.

CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Description rapide : Taille dans la moyenne, possède des ailes dans le dos qui le dérange, brun, yeux bleus pétillants.
★ (Time Left) : 141

Description rapide : Taille dans la moyenne, possède des ailes dans le dos qui le dérange, brun, yeux bleus pétillants.
★ (Time Left) : 141
Believers

Ven 28 Juil - 1:39
Myu était inutile dans cette situation. Le pire, c'est qu'il le savait. Créer des arc-en-ciel aurait été mignon... Vraiment mignon, si ce n'était pas aussi inutile qu'en tant de guerre. Distraire les ennemis ? Peut-être, mais pour cela, il fallait s'organiser. En regardant autour de lui, l'organisation était visiblement le dernier programme de la plupart des élèves et ils avaient raisons. Une seule chose devait tous nous guider : La peur. La peur de perdre ce qu'on a déjà, la peur de devoir tout recommencer, tout reconstruire. La peur d'un nouveau monde, d'un nouveau départ.

Tout le monde avait peur de ces ténèbres. Tout le monde? Non, pas tout le monde. Certains se battaient et Myu les appréciaient, les remercieraient pour cela. Il chercha du regard les gens qu'il pouvait connaitre, qu'il pouvait aider. Il tomba sur Jian, la bête qui sommeillait en lui l'avait rendu hideux mais fort, droit, brut. Il serait une bête secourable et redoutable pour nos ennemis. Tant mieux, pensa-t-il. Il était fier de lui.

Il chercha la petite Lou du regard et la trouva à même le sol, étendu. Son sang ne fit qu'un tour et il se mit devant elle, comme pour la protéger, formant un petit cocon de ses bras alors qu'il entendit son dos se briser sous le coup du tronc qui le percutait.

"Tout va bien?"

Il ne put entendre la réponse, car son sang rendait son ouïe impraticable. Il avait mal. Les larmes aux yeux sous la douleur, il avait été content d'être utile au moins une fois, un instant, pour quelqu'un qu'il appréciait. Il ne pouvait presque plus bouger, mais il savait que la chapalus le pouvait : il lui avait évité le pire. Bien, tant mieux.

Il s'effondra sur le sol, respirant à peine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

Description rapide : 1m90 ♥ Cheveux noirs coiffés bizarrement ♥ Forme féminine ♥ Toujours trop maquillé malgré sa peau synthétique ♥ Ongles manucurés ♥ Porte des vêtements toujours voyants
★ (Time Left) : 168

Description rapide : 1m90 ♥ Cheveux noirs coiffés bizarrement ♥ Forme féminine ♥ Toujours trop maquillé malgré sa peau synthétique ♥ Ongles manucurés ♥ Porte des vêtements toujours voyants
★ (Time Left) : 168
Robots

Lun 31 Juil - 1:56
Taylor était resté figé durant toute l'action. Le pendu, les disputes entre même membre de clan, l'abomination noir au dessus de leur tête, la panique de la foule autour de lui rien n'était réel n'est ce pas? Rien de tout ça n'existe dans son monde parfait, tout y est beau, gentil et doux. Pourtant ce qui se déroulaient autour de lui ne lui prouvait que le contraire.

Ses jambes tombèrent en même temps que ses larmes et seul ses bras autour de sa tête le protégeaient de la foule qui fuyait. La peur, l'impuissance, la confusion, tout cela l'agressait au même instant, lui qui refusait toujours de les affronter. Aujourd'hui il en était incapable.

Lorsque le mouvement de la foule se fit moin dense Taylor réussit à ouvrir les yeux, les protégeant du vent de ses mains. Juste devant lui une petite blonde et un mur de glace c'étaient interposés pour sauver des arrivants de cette tempête. Taylor ne comprit le danger de la scène que lorsque le mur se brisa laissant les projectiles accumulés venir sur eux.

Se cachant le yeux pour ne pas voir le choque, il fut surpris de ne voir qu'un seul élève à terre. Il ne savait pas s'il devait être soulagé ou inquiet, il ne savait plus quoi faire à part pleurer de plus bel et rester assis. La violence, le stress, la peur, non c'était faux, il ne pouvait pas le ressentir, ça n'existait pas.

Ses deux bras se relâchèrent alors que ses jambes le portèrent de nouveau. Il ne ressentait rien, son visage était figé en un large sourire. Ça n'existe pas, tout autour de lui était faux. Ce garçon au sol, il allait se relever et cette fillette rire à nouveau. Taylor le savait et c'est pour cela que ces jambes le portèrent jusqu'à lui malgré le vent et les branches qu'il prenait dans le visage. Une fois à son niveau il se laissa tomber sur les genoux, toujours souriant.

-Ne t'endors pas, tu vas avoir froid par terre.


Sa voie était douce et son sourire paisible malgré les larmes noires de maquillage qui coulaient le long de ses joues. Toujours aussi calmement, Taylor le souleva pour l'allonger sur le sol. Après avoir passé sa main sur son front pour dégager ses cheveux noirs il y déposa un baisé. Ses lèvres effleurèrent à peine sa peau avant qu'il se redresse et qu'une lumière douce illumina les blessures de Myu. Toujours le sourire au lèvre et les larmes aux yeux Taylor sentit la douleur monter lentement.

Il se sentait si mal, son dos le faisait souffrir au point de voir des étoiles et de ne plus pouvoir tenir assis. Mordant ses lèvres pour ne pas hurler, Taylor pouvait sentir les blessures du garçon se soigner parcellement. La douleur ne lui permit pas de réfléchir au cause de cette soudaine faiblesse. Recroquevillé au sol par la douleur, son souffle commençait à se faire difficile. S'il était toujours conscient ou vivant après avoir soigner une telle blessure, c'est surement car Taylor ne l'avait pas totalement guérie.

Ses yeux pleins de larmes se fermèrent lentement tandis qu'il se sentait de plus en plus faible. Taylor ne voyait plus le monde affreux autour de lui, alors il imaginait que le garçon c'était relevé en souriant pour danser avec la petite blonde en chantant. Cette pensée pure le rassura en cet instant alors que le monde n'était que souffrance autour de lui.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Intrigue n°1 ;; Suicide à Nara?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
Sujets similaires
-
» Maison de Nara
» Un affreux suicide
» Résumé de l'intrigue
» Sinon c'est du suicide?
» entraînement de Nara Hyuga

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nara-shi :: Administration :: Annonces et nouveautés :: Anciennes annonces-
Sauter vers: