AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  



 :: High School :: Bâtiment III :: Salles de classes Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Sometimes talking doesn't resolve everything. ~Jian

avatar
★ (Time Left) : 152
Chapalus
Voir le profil de l'utilisateur




Lou Parker
Chapalus
Mer 28 Juin - 22:51


Sometimes talking doesn't
resolve everything.

« L'ironie n'est pas moins mordante que l'agressivité. »
Lou & Jian

Il était actuellement deux heures de l’après-midi. Elle était sur le chemin du retour de la cafétéria après avoir mangé un bon repas bien fourni qui avait calmé son estomac de tous les bruits qu’il confectionnait pour lui indiquer qu’il fallait qu’elle se nourrisse. Mais notre pauvre enfant ne pouvait pas décider en plein cours de se lever et d’aller se nourrir ainsi, enfin elle pourrait mais recevrait une bonne correction à son retour. Alors elle avait dû attendre la fin des heures ennuyantes de la matinée pour enfin se délivrer de cette souffrance. Un bon plat de spaghetti est tout est rentré dans l’ordre. Les couloirs étaient vides, tout le monde était sûrement en classe entrain de rigoler où dehors, profitant du temps qu’il restait avant le commencement des cours de l’après-midi. En même-temps, Lou est le seul genre de personne à venir manger vers deux heures de l’après-midi. Ce n’était pas comme si elle appréciait grandement d’être tout le temps accompagnée. Parfois, il lui fait des périodes de solitude qui lui permettent de réfléchir et de souffler un peu sur ce qui lui arrive. Tout n’est pas forcément facile à cette période.

D’ailleurs quand elle y pense, ses seuls vrais amis sont Miharu, Myu, Kaleo et Jian. Jian, ce fameux garçon qu’elle avait rencontré lors d’un cours de Sciences. Ils étaient tombés ensemble dans le même groupe pour une expérience chimique. Elle se rappelle encore lorsqu’un des liquides avait explosé à la figure de Jian. Alors qu’il maudissait cette expérience d’avoir Sali sa beauté, Lou, elle, était à côté de lui essayant de se retenir mais avait fini par éclater de rire devant toute la classe. Tous les regards s’étaient tournés vers elle, alors qu’elle était devenue rouge comme une tomate. Cette fois c’était Jian qui pouffait de rire puis elle avait fini par faire de même. Ainsi, ils étaient devenus amis. Il lui avait parlé de son pouvoir dévastateur. Il lui avait demandé de tout faire pour lui rendre son état normal si un jour, il se transformait. Et elle lui avait promis de tout faire pour.

Elle se rendait vers sa salle de classe tranquillement, un fracas se fit entendre plus loin devant elle. Sûrement des gens qui s’amusent à faire les imbéciles alors elle ne s’en préoccupa pas plus que ça. C’est dès lors qu’elle entendit des cris. Quelque chose n’allait vraiment pas. Elle commença à courir vers la source des cris. Elle ouvrit la porte coulissante en fracas pour y découvrir tous les meubles dans un état désastreux. Des élèves tous dans un coin de la salle, certains pleurants, d’autres sous le choc et incapables de faire quelque chose. Elle rentra dans la pièce pour pouvoir apercevoir le problème. Une espèce de bête à l’apparence d’un démon semblait agressif et était définitivement le coupable de toute cette horreur. Mais soudain, la description d’un pouvoir qu’on lui avait faite lui revenait à l’esprit. Ce n’était pas possible, pas maintenant !

« Jian ! », hurla-elle.

Cela ne provoqua rien chez lui. Il leva une de ses ‘’pattes’’ et s’apprenait à attaquer un des élèves. Elle se précipita devant la jeune fille qui aller prendre le coup et créa un sorte de bouclier de glaçe pour les protéger.

« Reprends tes esprits, Jian ! »

Il fallait qu’elle le fasse redevenir humain, elle lui avait promis.
CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE
Revenir en haut Aller en bas
avatar
★ (Time Left) : 178
Dragons
Jeu 29 Juin - 23:07
Jian
Lou
Sometimes talking doesn't resolve everything
Il n'était vraiment pas facile d'énerver un garçon aussi gentil et insouciant que Jian. Pourtant, il y avait bien une chose qu'il ne supportait pas. Il ne supportait pas qu'on utilise quelqu'un pour faire mal à d'autres. Il n'appréciait pas que cette jeune fille vienne de lui avouer en pleure qu'elle ne lui voulait aucun mal et avait agi suite aux ordres d'une fille qui avait des photos compromettantes d'elle et les utilisait pour la tenir en laisse. Elle lui avait avouer qu'elle faisait parfois des choses bien pires que ça pour que ces photos ne soient jamais publiées devant toute l'académie. C'était une bonne façon pour faire perdre les pédales à Jian. Quelqu'un manipulait cette pauvre fille et c'est elle qu'on finissait par accuser à la place de cette salope et de sa bande d'amis...

Il sentait ses mains qui devenait poilues... Il sentait une queue qui poussait de son dos... Il sentait ses jambes devenir de moins en moins palpables... Il sentait ses muscles devenir de plus en plus imposants. Il savait qu'il ne se contrôlait déjà plus. Il l'avait compris alors que dans son cerveau, il ne savait même plus comment il se nommait. Il savait juste qu'il devait défoncer la tête d'une bâtarde qui osait faire du mal aux gens. Ses dents étaient dupliquées, pointues, ses yeux étaient rouges sans vraiment avoir d'orbite mais tout de même deux emplacements.

On ne savait déjà plus si ses pattes et son cœur étaient vraiment constants ou si c'était de la fumée, mais putain en vrai... Il dépassait les trois mètres de haut et brisait déjà les meubles de la salle rien qu'en bougeant. Son cri, animal, et à la fois digne des pires horreurs traversa les salles et la fille. Il devait trouver cette bâtarde.

Il tomba rapidement sur la coupable en se baladant dans les couloirs. Sa patte se redressa alors qu'il était prêt à la détruire. Mais au lieu d'écraser celle qu'il avait viser, il se retrouva contre un bout de glace... Il grogna, lâchant une nouvelle fois son cri à glacer le sang. Il se recula, examinant l’ennemi entre lui et cette enfoirée. Blonde, petite... Qu'est-ce que cette chose voulait de lui.

Il redressa tout ses poils et lui envoya un énorme cri dans le visage.
Codage par Libella sur Graphiorum



Revenir en haut Aller en bas
avatar
★ (Time Left) : 152
Chapalus
Voir le profil de l'utilisateur




Lou Parker
Chapalus
Lun 24 Juil - 23:22


Sometimes talking doesn't
resolve everything.

« L'ironie n'est pas moins mordante que l'agressivité. »
Lou & Jian

Alors que le pouvoir de son ami Jian s’était déclenché et qu’il était maintenant incontrôlable, quelque chose n’allait pas. Il n’aurait jamais utilisé son pouvoir pour rien. Il y avait bien quelque chose, une raison qui l’a fait devenir dans cet état-là. Mais malgré tout, elle n’avait pas le temps de se morfondre et de penser tranquillement à qui quoi comment car la personne devant elle n’était pas ici pour jouer à touche touche. Si elle ne réussissait pas à le raisonner, elle briserait sa promesse et mettrais en danger d’autres personnes innocentes. Jian commençait à s’énerver, il lui lâchait plusieurs cris de rage car elle s’était mise en travers de chemin. Mais derrière elle, elle entendit plusieurs plusieurs personnes parler d’une manière hautaine contre une jeune fille. Le groupe accusait la demoiselle de tout ce qui arrivait. Cette situation mettait Lou sur les nerfs. Elle les protégeait et tout ce qu’ils faisaient étaient de se disputer ?! Elle se retourna quelle secondes et leur hurla froidement.

« Vous n’avez rien dans le cerveau ou bien ? Vous pourriez mourir à tout moment et vous vous conduisez comme de vrais gamins ! Sortez d’ici maintenant, c’est un ordre ! »

Elle était déjà dans une situation peu agréable et les gens profitaient encore d’elle. Ça suffisait, elle s’était fait manipuler plusieurs fois avant mais maintenant cette période allait se terminer. Suite à ses hurlements, les élèves restants sortirent en trombe de la classe en prenant, elle ne savait pas pourquoi, la peine de fermer la porte. Le coup avait été violent et le contre coup contre la glace avait failli la briser, à son grand malheur. Il fallait qu’elle l’immobilise rapidement, elle dirigea ses mains vers lui, ouvrant ses poignes. Une brise d’air glacée en sortit puis forma cinq liens du sol jusqu’à son corps. Un pour chaque bras et jambes et un autour de la taille. Elle se concentra et renforça la résistance comme elle pouvait.

« Qu’est-ce qu’il s’est passé, Jian ?! »

Mais au fond de son esprit, elle savait que ce ne serait pas si facile.

CODAGE PAR MADOUCE SUR EPICODE
Revenir en haut Aller en bas
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nara-shi :: High School :: Bâtiment III :: Salles de classes-
Sauter vers: