AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
La vie sans sucre, n'est pas une vie[Eiko]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Yue A. Ookami
★ (Time Left) : 280
★ (Time Left) : 280
Humans

Ven 30 Juin - 14:55

 
La vie sans sucre, n'est pas une vie
 

Me voilà à la cafétéria, punaise qu'est-ce que j'ai faim! Heureusement, pour ma cheville, maintenant, je peux me balader seulement avec l'attelle et sans toujours les béquilles. C'est chiant quand même de devoir se balader avec ça. Par contre, ce qui est drôle c'est qu'on fait tout de même un peu plus attention à toi dès que tu marches vu que tu prends de la place et que tu es lente. Enfin, moi j'y peux rien personnellement.

En tout cas, cela fait plaisir de pouvoir marcher à la cafétéria, sans demander à quelqu'un au pif de prendre ton plateau car toi tu ne peux pas vraiment marcher mais du coup, ça fait plaisir, me voilà dans la file, tranquillement, je me sers en disant bonjour au personnelle. J'y peux rien, ça vient tout seule ce sourire et la politesse.

Enfin arrivé au niveau des desserts. Le repas le plus important de la journée est le dessert pour moi. Le dessert du midi et du soir bien sûr avec le petit déjeuné. Donc il faut toujours faire un choix très... meh. Niveau choix là, on repassera. Après, je ne dis jamais non à un bon pudding. Le pudding c'est bon. Peut importe ce que pourront dire tout les rageux qui n'aime pas cela.  

C'est un jeu économique! Et c'est bon! Mon coeur de glace aura fondu face à cela!
Code par Heaven sur Epicode


Red, red ,red always more red ~

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Ven 30 Juin - 22:36
Eiko s'était réveillée dans sa chambre avec un mauvais pressentiment en ce qui concernait cette journée de cours. Le genre de mauvais pressentiment que l'on a lorsque l'on se réveille, dors et déjà de mauvaise humeur, avec la pénible impression de ne pas être réellement reposée et cette désagréable raideur dans la nuque. 
Que faire, donc, afin d'exorciser le spectre de la mauvaise journée que l'on sent planer presque physiquement autour de soi ? Prendre un petit déjeuner riche et équilibré, prendre soin de bien se laver, de se brosser les dents, de se parfumer et de s'habiller de beaux vêtements qui sentent bon le propre. C'était un excellent début.
Cependant, faire bien attention d'être propre sur soi et bien apprêtée pour les épreuves à venir ne signifie pas que l'on en sera dispensé pour autant.
Les cours semblaient infiniment plus barbants que d'ordinaire, les interclasses semblaient de plus en plus courts, les pauses de moins en moins revigorantes, et les petites activités habituelles de l'Entremetteuse du Kansaï n'était pas non plus florissantes. 
Dernier espoir de sauver encore un peu la journée : la pause déjeuner. Cependant, la cafétéria était remplie d'élèves bruyants. Plus bruyant que d'habitude, ou était-ce simplement son imagination ?

— De mieux en mieux...  soupira la jeune demoiselle en secouant lentement la tête.

Cependant, elle ne perdit rien de sa tranquille détermination et s'empara délicatement d'un plateau qu'elle fit glisser sur les rails du self. La bonne odeur des plats fraîchement préparés et disposés sur les présentoirs avait un côté rassurant. Elle avança alors tout doucement, au rythme de la fille à la cheville blessée qui se tenait juste devant elle. Cela ne la dérangeait pas, elle aimait prendre son temps. Elle s'empara donc avec patience d'une barquette de natto aux haricots rouges, d'un bol de ramen à la crevette... et elle attendait avec délice le moment où elle se saisirait de sa part de pudding, son dessert préféré. Elle qui n'aimait habituellement pas les choses sucrées, le pudding était la grande exception. Oui, un tel dessert balaierait très certainement les affres de ce début de journée et annoncerait une après-midi plus radieuse.
Cependant, de pudding, il n'y avait plus.
La fille à la cheville blessé s'était emparé du dernier.
C'est alors que l'intense regard jaune vif d'Eiko se braqua sur la nuque de la fille qui la précédait, comme si elle espérait qu'un rayon laser jaillisse de ses pupilles et punisse l'impudente voleuse de pudding.
Ses doigts se crispèrent légèrement sur le rebord de son plateau, luttant pour ne rien montrer de sa frustration sur son visage. Elle s'apprêtait donc à rejoindre une table sans avoir prit de dessert son dessert préféré. Quelle injustice. Elle regrettait un peu de ne pas avoir pris son livres avec elle. Non pas que son pouvoir lui aurait été d'un grand secours, mais elle aurait toujours pu assommer la fille devant elle rien qu'avec le poids de l'objet.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Yue A. Ookami
★ (Time Left) : 280
★ (Time Left) : 280
Humans

Lun 31 Juil - 17:44

La vie sans sucre, n'est pas une vie

Une file plus tard, un dessert plus tard, je me déplace tranquillement vers une table pour me poser... Mais depuis l'affaire du dessert... Je sens quelque chose... Une chose.. Gênante. Enfin, ce n'est pas gênant, mais disons qu'il y a de quoi être très mal à l'aise. Je ne sais pas trop d'où est-ce que cela peut venir, mais alors pas du tout! Alors que je pose mon tableau sur une table, j'observe autour de moi qu'est-ce qui me dérange. .. La jeune fille derrière moi dans la file pour se servir... Elle a une de ses auras! Il y a de quoi flipper de la tête au pied.

Une question vient à moi. Pourquoi me regarde-t-elle comme ça? J'avais été assez rapide pourtant malgré mon pied, j'étais tranquillement dans la file... J'ai des frites et une salade composé de plein de légume... J'ai aussi une tenue correcte...Je sais très bien que les salopettes avec un t-shirt sont un peu passé de mode mais j'adore ça... J'ai pas oublié de mettre un soutien gorge... J'ai dû mal à comprendre encore ce qui peut la gêner. En fait, la gêner pour avoir une tel aura autour d'elle et ceux contre moi!

Je finis par avoir les neurones qui se touchent... Le pudding! Mais bien sûr! Peut-être qu'elle le voulait tellement qu'à la fin, elle l'a été plus que déçue de ne pas pouvoir en prendre car j'ai pris le dernier! C'est la seule hypothèse qui me paraît actuellement logique.

Que faire? C'est quand même bon le pudding... Mais elle a bien l'air de vouloir m'assassiner. Après, il y a sûrement une raison pour qu'elle s'énerve à ce point pour un pudding. Elle a dû passé une très très mauvaise mâtinée pour sûr. Je pourrai faire une bonne action et lui égayé sa journée.
Ou je pourrai faire mon égoïste et le garder pour moi.

Bon. Le choix cornélien résolu, je finis par m'approcher de la demoiselle

-Hum... Excuse moi... J'ai vu comment tu étais déçue de pas avoir de pudding... Tu veux le miens?

En plus elle a l'air toute mignonne
Code par Heaven sur Epicode


Red, red ,red always more red ~

Revenir en haut Aller en bas

avatar
Invité

Lun 31 Juil - 21:10
Eiko avait beau avoir un semblant de maturité et de retenue, lui permettant entre autre de rester calme quand elle était vexée ou de ne pas frapper une personne agaçante avec sa chaussure, elle restait une jeune demoiselle plutôt caractérielle. Le genre à pouvoir s'offenser gravement d'un rien ou d'un quiproquo, toute la science de la chose étant de savoir prendre le recul nécessaire à ne pas sur-réagir inutilement. Cependant, la placidité et la frustration refoulée n'étaient pas bonnes pour le moral ni pour les intestins ; alors sa colère, justifiée ou non, se contentait généralement de durcir son visage et de refroidir un peu plus ses traits.

Ô, injustice des injustices, elle qui méritait plus que quiconque ce pudding, elle qui n'aimait que si peu de plats sucrés, voilà que l'on dérobait tant à sa bouche qu'à son cœur, le délice qui aurait su un tant soit peu soulager la mauvaise humeur et l'angoisse qui rongeaient son ventre depuis le début de la matinée. Et elle n'avait pas fini de ressasser encore et encore sa rancœur, seule et déterminée dans sa colère qu'elle estimait juste, ne souhaitant ni oublier ni pardonner tant l'outrage lui semblait grand, et tant reconnaître son insignifiance la couvrirait bien trop d'humiliation. Après tout... ressentait-elle vraiment toute cette rancœur pour une simple part de pudding ? Évidemment que oui.
Cependant, l’entremetteuse cligna légèrement des yeux lorsqu'elle fut tirée de ses sombres et amères songeries par une petite voix qui noyait d'humilité et d'innocence.

— Hum ?... émit-elle en se retournant vers la source de la petite voix.

C'était elle, son ennemie jurée, la vilipendable crapule qui avait, sans vraiment le savoir certes, mais qui était néanmoins coupable de lui avoir dérobé cette dernière part de pudding. Ses yeux s'écarquillèrent alors brièvement et sa pupille se contracta sous l'effet de la frustration qu'elle contenait malgré tout. Qu'oyait-elle ? Qu'entendait-elle ? Elle se le demandait. La perfide créature, qu'elle se dépeignait comme une horrible vipère mal intentionnée, n'était en réalité qu'une innocente créature de bonne fois ? Cela était il possible ? En fait, cela était-il seulement acceptable ? En échange d'un pudding... elle était prête à avouer le tord de sa colère.

— Oh ? Vraiment, c'est trop gentil, il ne fallait pas... exprima-t-elle avec toute la douceur dont elle aurait pu gentiment enrober sa frustration afin de la masquer pour qu'elle ne lui fasse point honte.

Cependant, contrairement à ce qu'elle aurait dû faire par politesse, elle n'attendit pas la fin de sa propre phrase pour tendre une main hésitante vers le dessert honnêtement acquis. Tout à l'inverse, elle déroba la part de pudding d'une main leste et agile afin de la faire venir sur son plateau à elle, là où il aurait dû se trouvait depuis le début, alors qu'elle avait à peine entamer sa phrase. Cependant Eiko n'était pas le genre de fille à nourrir sa rancœur de fausses intentions afin de lui donner une tangibilité qu'elle n'avait de toutes façons pas, alors elle joua fair-play, comme à sa grande habitude.

— Puis-je t'inviter à t'asseoir avec moi ? J'aimerais te remercier pour ce don généreux. proposa-t-elle avec une sincère gentillesse et un sourire qui, bien que discret, ornait tout de même magnifiquement ses petites lèvres délicates. Est-ce que tu aimes le tarot ? Je vais te tirer les cartes, c'est très amusant. ajouta-t-elle en dirigeant sa camarade vers une table proche. Je suis Eiko, et toi ? acheva-t-elle sans rien perdre de son épais accent du Kansaï.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Yue A. Ookami
★ (Time Left) : 280
★ (Time Left) : 280
Humans

Dim 10 Sep - 18:24

La vie sans sucre, n'est pas une vie

Je lui avais proposé mon puuding. Avant même qu'elle finisse sa phrase de remerciement, elle l'avait déjà prit. Je l'avoue, ça m'a fait sourire. On dirait réellement une petite enfant toute mignonne qui voulait vraiment du sucré! En vrai, je devrai éviter quand même de trop penser cela, je suis sûrement pareil aux yeux des autres!
Elle me proposa d'aller à sa table, proposition que j'acceptai avec le sourire.

-Le tarot? J'en avais entendu parler mais jamais vraiment essayer. Ce serai amusant effectivement! Puis en nous asseyant Et je m'appelle Yue

En vrai, j'ai l'impression qu'elle a un accent que j'ai déjà entendu! On dirait un accent du Japon! Enfin, elle n'a pas l'air de faire parti des gens qui se souviennent de leur passé. Ce sera bien essayé de ce côté là. Cela aurait été rigolo de parler du Japon avec quelqu'un. Enfin pour l'instant, je n'en ai pas vraiment croisé du coup c'est raté.

-Enfin du coup, explique moi qu'est-ce que le tarot? Personnellement, je sais juste qu'à partir de carte, il y a une possibilité de dévoiler l'avenir

En vrai, il y a vraiment un avenir dans cette endroit? Il ne change jamais, il y a des gens qui disparaissent, qui changent, qui font tout mais cela reste une grande histoire bien compliqué. Mais un truc, ils ne grandissent pas vraiment. Personne ne vieillit! Enfin, on verra ça un autre jour

-Et tu connais les jeux vidéo? Si tu veux, après, on voit ensemble pour ça!
Code par Heaven sur Epicode


Red, red ,red always more red ~

Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
La vie sans sucre, n'est pas une vie[Eiko]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Aperitf sans sucre et sans alcool
» Tarte aux pommes sans moule
» SUCRE
» Le palais Sans-souci en Danger
» Il n'y pas de vie sans agriculture...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nara-shi :: Hors-jeu :: Cimetière :: Rp-
Sauter vers: