AccueilAccueil  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|
Une voie différente ft. Cain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar
Line Brown

Description rapide : 1m50, 55. Brune, yeux marrons. Toujours habillée de couleurs et toujours le sourire aux lèvres.
★ (Time Left) : 130

Description rapide : 1m50, 55. Brune, yeux marrons. Toujours habillée de couleurs et toujours le sourire aux lèvres.
★ (Time Left) : 130
Humans

Sam 16 Sep - 22:40


Une voie différente
feat Line et Cain
Beaucoup de questions me prenaient l'esprit, la parole, les mots qui ne sortaient pas. Beaucoup d'interrogations dont je n'avais pas les réponses. Je ne pouvais imaginer un monde qui venait d'apparaitre devant mes yeux. Une école, ordinaire et magique, devenue la porte d'une ville encore plus étrange et horrifique que dans mes pensées. Les gens, les garçons et filles, que je cotoyais tout les jours, pour la plupart, devenaient des monstres. Des gens assoiffés de sang, de chair, ne tenant presque plus debout ou volant au dessus des autres. Après ce nuage noir, ce temps, ce laps de temps, ne fut que rapide et efficace. Chacun avait reprit la normale, tout le monde? Non. Pas moi.

Je ne pouvais pas regarder ce spectacle qui s'offrait ainsi devant mes yeux sans frôler la folie de si près qu'une migraine me frappa en pleine tête. Qui sont ces gens? Sont-ils les mêmes? Deux loup-garous qui étaient des enfants, se parlent, sous formes lupins, devant mes yeux, sans la moindre anormalité. Ont-ils vus leur transformation ? Se sont-ils regarder dans une glace ? Ils agissent tous normalement. Comme si tout avait toujours été comme cela. Comme si rien n'était différent. L'horreur se dessine encore sur mon visage, mais je saisie la brèche que m'ouvre ces portes : Je peux sortir de l'école. Je peux sortir de l'école.

Je cours, sans me soucier de ceux et celles que je laisse derrière moi, que je bouscules. Mes cauchemars sont devenus réalité, là, en face de moi, alors que je tombe sur un être dont la chair se décolle légèrement de son visage. Il s'excuse, me dit que je sens bon, et me sourit. Je pleure. J'ai peur. Je suis terrifiée. Alors dans cette nuit obscure, dans ses rues pavés que je foules de mes pas qui résonnent, j'entends le bruit de la délivrance. Le train, un train. Qui m'emmenera loin de ces cauchemars.

Hélas, lorsque j'arrive, aucun train, seulement un vague bruit éloigné des rails. Je cherches des renseignements, aucun. Une gare fermée ou semblant abandonnée, rien. Aucun signe du prochain train. Alors, je m'assieds sur l'un des bancs, et j'entends des pas, lourds, qui me suivaient peut-être depuis un moment déjà.

Mon regard se pose alors sur lui. Le seul qui aurait pu me rassurer, pour qui j'aurais eu envie de me blottir dans ses bras, mais qui me poussent à rejoindre le coin opposé de mon banc pour être un peu plus loin de lui. J'aurais aimée lui dire que ce n'était pas grave, que rien ne changeait, ne changerait, que tout serait pareil, mais les mots ne sortaient pas, la terreur m'envahissait.
Tu vas me manger, maintenant ?
Ce sont les seuls mots que je réussis à sortir à la personne que j'aime, mais qui en cet instant, était celle qui me terrifiait le plus parmi les autres, le calme de la gare et la froideur de la nuit.


Dernière édition par Line Brown le Sam 16 Sep - 23:17, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Caïn C. Camus

★ (Time Left) : 381

★ (Time Left) : 381
Humans

Sam 16 Sep - 23:00


Une voie différente
Est-ce que tu avais envie de la manger ? Non. Aussi fou que ça puisse paraître, aussi malade que tu étais de ton soudain cannibalisme morbide, tu n'avais pas envie de te retrouver à la manger. Bien au contraire putain, tu avais envie de la rassurer. Tu avais envie de lui faire comprendre que non tu ne la mangerais pas... Et pour ça, pour ça tu étais prête à tout. Tu étais même prête à abandonner cet endroit, prête à partir... C'est un peu ce que tu avais cherché en venant ici.

Ta vie, tu t'en battais les couilles. Par contre, ta meuf, là, devant toi, totalement mal et paniquée, t'avais pas envie de la laisser dans cette putain de merde. Tu sentais la colère monter en toi... Et là, tu serras les mots dans ta main. C'était signé Claire. C'était visiblement quelque chose que tu avais écris. Un nom, un seul... Ina.

Et là, un mélange bizarre se passa dans ta tête. Tu commenças à voir des milliers d'images d'une petite fille, de ta petite-soeur... Tu avais abandonnée ta petite sœur dehors. Là d'où venait Line, il y avait ta sœur ! Il y avait ta sœur ! Tu écarquillas les yeux alors que peu à peu tout ton corps reprenait vie, tu n'étais plus entièrement de ce monde, mais pas encore de l'autre.

Tu venais juste de capter qu'il y avait vraiment un autre monde. Tu venais juste de te souvenir que t'avais une sœur. Tu venais juste de capter que non, c'était pas normal que t'ai été un zombie. Bordel, bordel... Tout ça c'est fini. C'est un peu comme tenir à rien, mais tu t'es rendu compte que t'as 25 ans et que ta sœur de 7 ans t'attends là, dehors. Et ta meuf est toujours dans la merde et paniqué.

Tu t'approches d'elle doucement et tu lui dis, clair :

« Je... Je ne vais pas te manger Line. Je n'ai pas envie de te manger... Et putain, je viens de me rappeler que j'ai 25 ans... et que j'ai une petite-soeur ? »

Tu la regardais, totalement paniquée de ne pas comprendre. Mais une chose était sûre.

« Peu importe Line, je suis plus un zombie, et je compte pas te laisser dans la merde. Je te protège mon impératrice. »

Tu lui prends la main et lui caresses doucement. Tout est normal chez toi, tu es humain.
Codage par Libella sur Graphiorum




⚫️ Les routes interdites mènent aux combats, et aux récompenses. ⚫️
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Line Brown

Description rapide : 1m50, 55. Brune, yeux marrons. Toujours habillée de couleurs et toujours le sourire aux lèvres.
★ (Time Left) : 130

Description rapide : 1m50, 55. Brune, yeux marrons. Toujours habillée de couleurs et toujours le sourire aux lèvres.
★ (Time Left) : 130
Humans

Sam 16 Sep - 23:17


Une voie différente
feat Line et Cain
J'étais complétement paniquée, encore et toujours. L'homme de ma vie se transformait devant moi, petit à petit, et mes yeux ne pouvant se détacher de sa peau qui redevenait de plus en plus coloré, la vie revenait en lui et pourtant, j'étais dans l'incompréhension total. Cet endroit était magique, mais d'une magie dangereuse, une magie que je me refusais de croire; Non, tout n'était pas fini parce que soudainement il avait décidé de se rappeler et de redevenir l'égal de moi, non. Je retirais ma main rapidement et me levait, pour m'éloigner encore de quelques pas. Ne comprenait-il pas la panique dans laquelle j'étais ? Depuis plusieurs mois maintenant, et ce malgré l'amour que je lui portais un peu plus chaque jour, ma vie n'était que souffrance pure et intense. J'étais perdue, totalement perdue et mal.

Il ne le comprenait pas, non, lui qui venait de se rendre compte que les choses n'étaient pas aussi roses qu'il le pensait, à peine peau recollée, marques de balles effacées. Les brulures du passés qui vous hantez tous, vous avez préférés les oublier, comme moi... Peut-être au fond, moi aussi, j'aurais préférée être comme eux tous. Je regardes devant moi, fixement cet homme que j'aime, avec cette impossibilité de le toucher à nouveau, de le serrer dans mes bras.  Je n'y arrives pas, et plus il me force dans  mes gestes, plus je reculerais.
Il... Il vient quand le train? Il ne viendra pas, c'est ça ?! Tout ceci n'est qu'une prison, c'est ça?! Je suis pas conne ! Je vois, je comprends ! Tout le monde est... bizarre ! Même toi ! Tu passes de humain à monstre, sans réellement que ça t'affectes ! Tu sembles immunisé à tout... tout ces trucs !  Je ne sais plus sur qui compter !
C'est en cet instant qu'elle pense aux rares personnes considérées comme folles, elles aussi, comme elle. Elle espérait qu'ils soient en sécurité, ou qu'ils aient trouvés le moyen de partir, avec un peu de chance, eux aussi. Elle frissonna, par la peur et le froid, alors qu'un hurlement lupin fendit la brise de la nuit, au loin. Ce cauchemar ne cessera pas... mais elle espérait se réveiller rapidement de ces songes qui la torturait.
Revenir en haut Aller en bas

avatar
Caïn C. Camus

★ (Time Left) : 381

★ (Time Left) : 381
Humans

Dim 17 Sep - 9:50


Une voie différente
Tu ne savais pas quoi lui répondre. Évidemment que Nara était une prison, évidemment que ce monde était magique. Merde. Tu sens de nouveau ta tête devenir douloureuse alors qu'un autre souvenir perce ta pensée. C'est une image de tes parents... Ils sont partis ici, justement à cause de ça. Magique, endroit magique, remplis de mystère et de disparitions... Ils ne sont pas revenus, tu es venue les chercher. Tu déglutis sous la douleur qu'y pèse sur toi avec ces retrouvailles. Tu sers les poings et t'approches du banc.

« Non Line, cet endroit est une prison. T'as raison... C'est pas la bonne pioche cet endroit. Putain, faut qu'on trouve un moyen de se barrer. Faut qu'on se casse... »

Tu commençais à galérer pour contrôler ta tête. Tu devais tenir, ton impératrice était en flippe total. Mais putain de toutes façons tu lui faisais peur et elle avait pas confiance en toi, qu'est-ce que tu veux faire ? Elle veut plus de toi, elle veut juste plus de toi. Non. Non. Tu sers tes poings.

Elle a retiré sa main de la tienne.

« P'tain... » Tu te mets sur le banc.

Tu sais même pas si elle va rester, tu sais même pas si elle va te faire confiance. Putain, ça fait mal de pas savoir et de pourtant être sûr d'une chose, vous devez sortir. Elle doit sortir pour ne pas devenir folle, tu dois sortir pour retrouver ta petite-soeur et au passage, tu dois essayer de retrouver tes connards de parents. C'est à cause d'eux... Tout est à cause d'eux. Tu sens que tu t'énerves. Tu sens que c'est la merde autours.

Tu dois te redresser.

« Si tu crois que ça m'affecte pas... c'est que tu me connais mal putain. J'veux juste être en sécurité pour me mettre à chialer et insulter mes parents pour... Putain c'est flou ok ? J'ai des putains de souvenirs de ma vraie vie qui reviennent là Line, et je galère à gérer... Mais j'ai pas le temps de gérer ça, on va se faire bouffer si on se met pas à l'abri. C'est hors de question que je te laisse ici en pleins milieux de ses monstres, c'est ma priorité. Je péterai mon câble plus tard. »

Tu sers les poings de nouveau :

« Et si tu as si peur de moi, je vais juste te dire où aller... et je te laisserai tranquille. » Tu sens les larmes monter ; très rare chez toi.

C'est beaucoup de choses d'un coup. On a droit à deux souvenirs de ta famille, la raison pour laquelle tu es là, ta femme te repousse littéralement, et un monde horrifique où vous risquez de tous crever en une seconde. Mais merde, tu veux pas la voir morte, tu connais très bien toutes ses créatures... Tu veux la protéger, mais elle ne veut plus de toi pour la protéger c'est ça ? Tu le feras de loin, rien à foutre. Si tu dois te comporter en animal tu le ferais, personne ne fera de mal à ta femme. Peu importe si tu es la pire des personnes pour elle.

Bizarre, bizarre, est-ce que tu l'es vraiment ? Tu fais partie de ce monde pour elle. Tu es de ce monde pour elle. Et pourtant tu es du sien.

Tu recules, lui laissant le choix, de tes yeux une larme s'échappe. Elle est de douleur, d'intensité et de déchirement.
Codage par Libella sur Graphiorum




⚫️ Les routes interdites mènent aux combats, et aux récompenses. ⚫️
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé

Revenir en haut Aller en bas
Une voie différente ft. Cain
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» Tu es différente des autres ~ ft. Kayla
» Théodore C. Deschanel ~ Pour être irremplaçable, il faut être différent.
» L'arme de la dialectique n'aurait pas donné des résultats +
» Le Hobbit, une espèce humaine différente de l'homme moderne.
» Lilween est là :D Oui mon titre gère la fougère :D FINI

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nara-shi :: Nara :: Gare de Nara-
Sauter vers: