RèglementAvatarsPredefinisGuide du nouveauPartenariat
nara-shi
Depuis la nuit des temps, quelque part au fond du monde, se trouve Nara. Nara, petite île qui referme une ville de caractère, réputée auprès des monstres de tout les horizons, et de tout les endroits de la Terre, pour son lycée. Il y accueilles les êtres de la nuit, quels qu'ils soient, pour les former à devenir des êtres exemplaires du monde sombre et effrayant. Du passé, du présent, ou du futur, chacun vient à se côtoyer sur cette île intemporelle où nul ne grandit, nul ne voit le temps passé, et nul ne sait comment expliquer l'étrangeté de cet endroit ... magique. Dans un monde inversé où l'on vit la nuit, comment se passera l'entente entres les races ? Bienvenue à Nara-Shi, le lycée des monstres !
AccueilCalendrierFAQRechercherMembresGroupesS'enregistrerConnexion



 

Partagez|
I need a Hero [ft. Erwan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

avatar

Description rapide : 1m75, cheveux châtains, yeux verts, peau plutôt clair qui prend facilement le bronzage. Un air timide toujours affiché, sauf lorsqu'elle commence à en avoir ras-le-bol. Ses ailes ont plus l'allure de voiles en lambeaux, dans des teintes foncées (surtout du bleu et du noir), lorsqu'elle même est tendue, ses ailes réagissent de même. Il n'est pas rare de les voir tendues, ou alors voleter au gré du vent.
★ (Time Left) : 193

Description rapide : 1m75, cheveux châtains, yeux verts, peau plutôt clair qui prend facilement le bronzage. Un air timide toujours affiché, sauf lorsqu'elle commence à en avoir ras-le-bol. Ses ailes ont plus l'allure de voiles en lambeaux, dans des teintes foncées (surtout du bleu et du noir), lorsqu'elle même est tendue, ses ailes réagissent de même. Il n'est pas rare de les voir tendues, ou alors voleter au gré du vent.
★ (Time Left) : 193
Meilleur voteur du mois

Mar 19 Sep - 17:03

Cela aurait put être une superbe journée. Il faisait beau, pas trop chaud, juste assez pour que le soleil suffise à te réchauffer. Tu avais même décidé de sortir en ville pour faire quelques emplettes. Tu étais donc aller dans le magasin de vêtement, d'où tu étais ressortie avec un sac bien rempli de petites choses bien sympas. Jupes, chemisiers, t-shirts et autres, tu avais trouvé ton bonheur, mais tu te sentais tout de même insatisfaite. Tu avais pris le temps d'aller manger un morceau, avant de continuer ta journée shopping. Tu avais d'ailleurs terriblement bien manger. Mais il ne fallait pas que tu te repose sur tes lauriers. Tu étais enfin de bonne humeur, et tu allais en profiter. Faire cette petite sortie seule te faisais un bien fou, et même s'il y avait un peu de monde en ville, tu étais éloignée du monde parfois bruyant du lycée. Oui, il fallait que tu t'évade un peu, et cette journée était propice à l'évasion. Au final, vers le milieu de l'après-midi, tu t'étais dirigée vers un magasin de lingerie, juste histoire de faire un peu de lèche vitrine, et peut être pourquoi pas, acheter des sous-vêtements.

Tu avais passé un bon moment dans la boutique d'ailleurs, à essayer diverses choses très sympa. Tu avais aussi longuement hésité, te demandant si tu allais finalement acheter quelque chose ou non. Après un long moment d'hésitation, tu avais jeté ton dévolu sur un ensemble en dentelle noir. Et cela t’importais que peu de savoir qu’il n’y avait que toi qui pouvais profiter de cela, et c’était peut être tant mieux. Quoiqu’il en fut, tu te décidas enfin de sortir de la boutique. Pourtant, lorsque tu mis un pied dehors, tu fus prise d’une étrange sensation. Un très mauvais pré-sentiment. Mais, tu n’y fis pas attention, cela t’arrivais souvent, d’avoir ce genre de mauvaises sensation. Tu entamas alors ton chemin pour retourner jusqu’au lycée, car tu n’avais rien de mieux à faire maintenant que tu avais dépensé dans des fringues et de la lingerie. Pendant un moment, tu avais comme l’impression d’être suivie. Tu avais même jeté des coups d’œil distraits derrière toi, pour te dire que ce n’était qu’une impression justement. Mais les faits étaient que personne ne pouvaient te suivre, étant donné que dans la rue, beaucoup de personne pouvaient emprunter le même chemin que toi. Alors tu ne tins encore pas rigueur de tes sens. A quoi bon, rien de mal ne pouvait t’arriver. Tu vivais dans le monde des bisounours après tout.

Pourtant, on t’attrapa violemment par le bras, pour t’entraîner dans une rue moins passante que celle que tu arpentais. Prise de surprise, tu ne réagis pas tout de suite, te contentant d’écarquiller les yeux en te demandant ce qu’il t’arrivait. Il était plus grand que toi, et te surplombait avec un regard qui te semblait traduire toute la violence du monde. Tu te raidis alors instantanément, avant de voir un autre type arriver vers lui. Ton cœur manqua un battement, tu n’avais qu’une envie, c’était t’en aller.

« Alors petite fée ? C’que t’es mignonne ! Qu’est-ce que tu t’es acheté de beau ? Tu nous montre ? » fit-il, un sourire carnassier sur les lèvres.

Tu secouas la tête, et dans un mouvement de recul, tu tentas de t’échapper de leur emprise.  « Laissez-moi… » murmuras-tu, prise de panique. Tu voulais fuir, vite et loin, rentrer au lycée et te cacher sous ta couette. Car tu te doutais bien qu’ils ne voulaient pas seulement te demander comment s’était passé ta journée. Tu déglutis, avant qu’un des deux ne t’attrape à nouveau le bras. Il t’arracha aussi brutalement tes sacs de course, venant déballer tes affaires dans le plus grand des calmes. Sauf que toi, tu ne pouvais pas garder ton calme. Tu étais patiente, mais tu avais tes limites, et tes fringues étaient neuves, merde ! « Oh mais laissez moi tranquille, nom de dieu ! » avais-tu crié, tout en balançant ton sac à main dans le visage d’un des jeunes hommes. Cela eut pour conséquence de les surprendre d’une part, mais de devenir plus prédateur ensuite. Tu te rendis bien vite compte de ton erreur. Tu tentas de profiter du peu de temps que tu avais gagné pour filer en vitesse, abandonnant tes biens, tant pis.

Mais c’est d’une de tes ailes qu’on te saisit pour te ramener. Tu en gémis de douleur avant de te laisser faire, bien plus docile. Tes ailes étaient fragiles, et même si elles ne te permettaient pas de voler, tu y tenais.  Celui que tu avais frappé te rendit la pareille, te frappant directement au visage. Tu commenças donc à sangloter en silence, alors que tu sentais ta lèvre gonflée et douloureuse. Du coin de l’œil tu aperçus le deuxième sortir ton ensemble de lingerie en sifflant. Tu voulais que ça s’arrête, vite, mais tu étais impuissante. A deux contre une petite chose, tu te sentais perdue, et personne ne semblait avoir fait attention à ce qu’il venait de t’arriver.  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

avatar

★ (Time Left) : 245

★ (Time Left) : 245
Undead

Ven 22 Sep - 22:55
I need someone to believe
ft. Calliope
Malpropres. Indigne de la pureté d'une femme. Monstres. Autant d'insultes qui sortaient de sa tête, mais aucune ne franchissait pourtant les lèvres d'Erwan. Impossible. Il était tellement en colère, frustré de ne pouvoir encore bougé pendant les trois secondes qui l'empêchait d'intervenir. La cause en était simple : il attendait un ami à lui qui était dans la boutique voisine et cet ami, il ne pouvait le planter, simplement parce que ce n'était pas vraiment un ami. En réalité, c'était quelqu'un à  qui il devait un service, et ce service était de l'accompagner dans une de ses sorties shopping. Erwan , lui , n'était absolument pas shopping, il faut le savoir.

Du coup, il attendait ce garçon alors qu'il prenait son temps dans ce magasin, pendant que cette fée se faisait agresser en pleine rue. Au départ, il avait juste entendu des rires, des choses futiles et n'avaient pas fait attention plus que cela à la situation. Mais lorsque ses yeux ont vus que les ga' emmenaient la demoiselle un peu plus loin, il avait déjà fléré les ennuis. Lorsqu'il la perdit de vue, il ne pouvait s'empêcher de serrer ses doigts contre son pantalon. Bordel, qu'il était lent là dedans?! Il rentra dans le magasin de son "ami", le trouva et le prévient qu'il revenait dans plusieurs minutes. L'intéressé n'en avait que faire au passage, et Erwan se demandait pourquoi il avait attendu alors... et perdu ce temps.

Il courra vers la direction qu'avait prit les ga' et la fée. Il les trouva bien rapidement à se moquer, la maltraitée, et plus si affinités. Son sang ne fit qu'un tour et il prit le sac -et les lingeries- des mains du premier type.

"Ceci ne t'appartiens pas."

C'est à ce moment qu'il se prit une droite. Son sang coulait sur sa lèvre, et il n'entendit plus rien. Rien de ce que lui disait l'homme, rien de ce qu'il pouvait ressentir, écouter, entendre. Juste le son du battement de coeur de l'individu. Son sang, qui coulait dans ses veines. Erwan laissa tomber le sac et attrapa le type à la gorge pour y planter violemment ses crocs, comme une bête assoiffée, dans son cou. Il le ravagea, le vida de son sang, sans le boire. Vêtements tachés, autant lui que le presque-mort qui tomba à terre, son regard se reporta sur l'autre et la fée. Il avait assisté à la scène et cela lui avait été suffisant pour qu'il se pisse dessus et prenne la fuite.

Erwan n'allait pas le poursuivre s'il fuyait, c'était son problème. Il se contenta de reprendre le sac à terre et de l'amener à la demoiselle, se baissant à sa hauteur, posant le sac à coté d'elle.

"Désolé, ils doivent être un peu tâché. Je payerais le pressing s'il le faut."

Il ne souriait pas, mais la regardait sans animosité, celle-ci avait disparu. Il observa un peu plus la fée et lui trouva une innocence qu'il connaissait en sa copine. Il sourit doucement, et poussa le sac un peu plus vers elle, sans se rapprocher.

"Je m'appelle Erwan, et toi ? Tu es blessée, puis-je voir ça de plus près...?"

Il pencha la tête, la bouche encore ensanglantée, totalement oublié qu'il avait cela, trop inquiet pour le bien être de la demoiselle pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I need a Hero [ft. Erwan]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Sujets similaires
-
» erwan no galerie
» Répartition d'Erwan Gourmelin (fiche refusée)
» hero system
» Galerie d'Erwan [oui c'est ma 4em galerie]
» "HERO IK" Le repaire de la Liche (1 à 2 joueurs)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nara-shi :: Nara :: Centre-ville-
Sauter vers: