Partagez | 
 

 Bienvenue au Togenkyô ♥ Rose

Aller en bas 
AuteurMessage
Natsume Hideo
Divinité locale
avatar
•• MESSAGES : 83
•• POINTS : 25
•• INSCRIPTION : 20/07/2018

•• EVOLUTION DU PERSONNAGE :
Expérience:
27/100  (27/100)
PV:
210/210  (210/210)
Compétences:

Dim 12 Aoû - 16:54

Bienvenue au Togenkyô


Le doigt s'applique calmement sur la pâte à tarte. Les quatre autres l'accompagnent et le voilà finalement en train de l'étaler avec calme. Il ne tient pas à ce qu'elle soit mal faite, la perfection pour l'être aimé est ce qui lui tient à cœur. C'est aussi important pour une simple pâte à tarte que pour les pommes qu'il a taillé avant, ou même pour la compote qu'il a préparé lui-même le jour d'avant. Il ne lui sait pas encore s'ils vivent ensembles, mais il y pense de plus en plus. Être parfait tout les jours pour lui, c'est le plus simple des cadeaux qu'il peut lui offrir. Quand on a la perfection fasse à soi, on se doit de l'être. Il appuit un peu plus de son poids sur la pâte, son fessier se redressant un peu dans le périple.

Finalement, il se rassit sur sa chaise, attrapa la compote et la déposa calmement à sa place, sur la tarte. Un petit sourire sur le visage, il se retrouva satisfait. Avec une minutie chirurgicale, il amena une tranche de pomme l'une après l'autre sur la création, créant une parfaite rosace. Tout était bon, bien fait... Mais il lui prit ce coup de folie de rajouter du sucre de canne, un peu plus que dans la recette et ces petites noisettes de beurre que seul les plus anciens osent rajouter dans les desserts. Il enfourna finalement son plat en chantonnant comme une ménagère en fin de vie. Il faisait vieux, mais il faisait heureux.

Tranquillement, il déverrouilla son appartement, et put se positionner rapidement dans un autre endroit. Il changea de pièce pour se rendre dans la salle en blanc, comme il appréciait l’appeler. Armé de sa motivation en ce jour de congé, il put se mettre devant son piano et commençait une douce mélodie. Comme à son habitude, les notes s'amusaient sous ses doigts, les sons sortaient sans qu'il ne les retienne. C'est incompréhensible comme la musique savait exprimer ses maux et ses mots.

Vibrant dans la beauté de ce qui s'exprimait dans cette salle blanche des créations, il n'entendit pas les pas. Il entendit le souffle. Il se redressa dans un moment perdu et se tourna vers l'origine de son bonheur. Ses pas s'avancèrent lentement jusqu'à arriver face à face avec Rose. Il le dépassait d'une tête le dieu. Il avait toujours été grand, mais ça agrandissait aussi l'esprit. Il se rapprocha calmement. Il lui prit la main doucement et la redressa avec douceur. Il mit son nez sur sa peau et mélangea les bruits de son souffle avec l'odeur de sa peau. D'un baiser il remonta son bras pour l'embrasser, créant une autre partition.

Avec précaution, il amena son cœur contre le sien, et l'enlaça . Natsume embrassa les lèvres de Rose.

''Bonjour, mon épineux.''

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Rose
Démon standard
avatar
•• MESSAGES : 108
•• POINTS : 10
•• INSCRIPTION : 10/08/2018

•• EVOLUTION DU PERSONNAGE :
Expérience:
31/100  (31/100)
PV:
175/175  (175/175)
Compétences:

Lun 13 Aoû - 10:56

Bienvenue au Togenkyô
T'avances comme un prédateur dans la nuit. Toi qui n'a ni logement, ni envie. Tu comprends qu'en cet instant, tes pas te guident. Ils te guident vers une autre rive. Un lieu ou tu pourras enfin te retrouver, te découvrir et te savoir. Un lieu où tu pourrais être toi sans craindre les regards. Car personne ne rentre en ces lieux sans y être invité. Le gardien rôde et pourrait s'énerver.

Tes pas s'avancent, comme un prédateur. Chassant ta proie, tu attends l'heure. Tes mains effleurent tes poches, sortant une cigarette. Tu la portes à tes lèvres, l'allume et observe. Tes yeux vont de droite à gauche, comme la peur d'être suivit. Tu as peur que tout cesse, du jour au lendemain, d'un coup de pilori. Tes aller-retours sont trop fréquents. Qu'est c'que t'y peux ? T'es qu'un fragment dans l'univers, dans son univers. T'as envie de le voir plus souvent, t'afficher et le montre. Il est tien, voilà tout. Pourquoi ne pas l'accepter ? Ces regards en public qu'on pose sur son corps. Ses envies qui passent dans les décors. T'as juste plus envie qu'on l'observe comme un gibier, c'est ta proie, ta proie à toi et c'est réglé.

Fermant les yeux, tu soupires et expires la fumée. Les rouvrant, tu l'écrases sous ton pied. Tu te diriges vers la porte d'entrée, mais il t'as déjà repéré.

Ses lèvres sur les tiennes une fois la porte refermé, c'est tout ce qu'il te fallait. Des rives et des poèmes, tu n'en aurais jamais assez. Décrire ce que tu ressens en cet instant. Te libérant de son emprise charnelle, tu caresses ses joues et poses ton front contre le sien.

Est-ce que cela le perturbe que tu changes de narration pour compter l'histoire ? Tu souris à l'idée. Tu aimes le perturber. Tu aimes le voir vibrer. Dans un souffle bien aimé, il est tant de lancer.

« Bonsoir , mon adoré. »

 
Revenir en haut Aller en bas
Natsume Hideo
Divinité locale
avatar
•• MESSAGES : 83
•• POINTS : 25
•• INSCRIPTION : 20/07/2018

•• EVOLUTION DU PERSONNAGE :
Expérience:
27/100  (27/100)
PV:
210/210  (210/210)
Compétences:

Mar 14 Aoû - 23:37

Bienvenue au Togenkyô


Le frisson l'emplit. Il ne sait comment retenir ses pensées. Il ne sait comment calmer le feu qui tourne en lui et crée une symphonie démente, aimante, sincère et profonde. Son regard resta docilement dans le sien alors que ses joues se sont comprises dans les tons carmins. Avec un souffle chaud contre celui encore froid de l'extérieur de son aimé, il a le besoin de fondre contre lui. Pourtant, avant ça, il tapote la table à leurs côtés. Il cherche quelque chose capable de les protéger de l'extérieur. Il cherche la clef de cet appartement, il cherche à ce que jamais on ne leur arrache le bonheur véritable entre eux.

Alors dans une danse des doigts, il attrape la télécommande qui sert de clef. Il appuit dessus et en même temps se remet correctement contre l'épineux. Il sent sa chaleur revenir, tout en lui offrant la sienne. Ses doigts remontent caresser sa joue, mais c'est à peine un frôlement qu'il opère. C'est improbable comme il ne parvient à toucher sans prendre le temps. Il a le temps avec lui, il a tout le temps qu'il faudrait, il a le tout le temps qu'il faudrait. Son temps est Rose.

Doucement, un petit sourire grandit sur son visage et la lumière devient réelle sur son visage. Il vibre tout du long de son corps et offre vibration sur la joue de la beauté pure face à lui. Il est brute. Ce joyaux est le sien, il le forge et le répare. Avec tendresse, sa main finit par se coller sur sa joue. Ses paupières ne se sont pas fermés une seule fois, les prunelles ne quittent pas les yeux clairs. Sa peau est douce sous les cinq instruments de la musique. Sa voix doit offrir une mélodie.

''Vas-tu bien ?''

Son inquiétude est palpable. Il souhaite son bonheur, il a peur de ne pas lui apporter et en même temps, il est sûr de sentir le bonheur d'une retrouvaille entre eux. Ce bonheur entre eux lui donne envie de l'embrasser encore et encore, ne jamais quitter ses lèvres et vivre verrouiller à lui comme leur bonheur ne peut être libre à l'extérieur. La tristesse gagne son cœur un instant, mais la symphonie du bonheur est encré en lui bien trop fort.

''J'aimerai dormir avec toi... ô Rose.''

Dans ses paroles, il abaisse sa main vers son cœur. Son sourire rayonnait et même s'il n'était pas concrètement parfait en cet instant, il pensa que ce risque lui donnait une raison de vivre. Il pourrait dire qu'il lui avait une nuit permis de dormir ici. De toutes façons, la plus belle note de sa vie était son fils, il avait le don d'être pour Natsume.

Natsume sourit à Rose.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Rose
Démon standard
avatar
•• MESSAGES : 108
•• POINTS : 10
•• INSCRIPTION : 10/08/2018

•• EVOLUTION DU PERSONNAGE :
Expérience:
31/100  (31/100)
PV:
175/175  (175/175)
Compétences:

Jeu 16 Aoû - 13:24

Bienvenue au Togenkyô
Je te regarde. Je retrouve la mélodie des mots internes quand tu m'observes ainsi. Sans réellement savoir pourquoi je me laisse guider par ta sagesse et ton savoir. Ton calme apaise le feu de mes entrailles. Je ferme les yeux devant ta douceur, la douceur de tes caresses verbales. Les rouvrant, je redécouvre à quel point la vie t'as fait beau, magnifique, splendide. Je suis amoureux de toi, je n'en doutes pas. Car mes mains caressent tes joues avec une douceur exquise. Souriant légèrement, je m'avance sans plus un mot et te laisse me guider jusqu'à la destination que tu désires.

L'inquiétude dans ta voix fait grandir peu à peu mon sourire. Je sais que tu t'inquiètes, depuis quelque temps. Tu t'inquiètes beaucoup trop de savoir si ces maux changeant soigneront les miens existants. Si ce monde que tu veux m'offrir me comblerait plus que la liberté d'exister ailleurs. Il faut que tu saches. Je ne regrette rien, je ne regretterais jamais rien de toi. De nous. Je te le redis encore, Natsume. Je le pense encore. Inspirant longuement, mes lèvres se font douces sur les tiennes et mon regard se plante dans le tien. Je n'ai nullement besoin de mot pour que tu comprennes ce que je ressens. Mon palpitant battant la sérénade pour le tien.

Une dernière requête que j'accepte d'un signe de tête. Puis, un moment de douceur dont moi seul avait le secret de cette impulsivité. Je t'enlace, je te sers contre moi. Doucement d'abord, puis plus fermement. Au fond, nos vies tenaient toujours qu'à un fil, un regard imprudent ou trop curieux, des idées malsaines, des gens qui suivent, des murmures, des rumeurs, des ragots qui deviennent des coups de fouet, une prison ou pire encore. L'idée de te perdre m'est insupportable. Même en ces quatre murs, je me sens épié, je ne me sens pas en sécurité.

Je me recule et t'observes.

«... J'ai faim. »

Toi qui me connais bien, je ne doute pas que tu aies déjà préparé ce qu'il faut.

 
Revenir en haut Aller en bas
Natsume Hideo
Divinité locale
avatar
•• MESSAGES : 83
•• POINTS : 25
•• INSCRIPTION : 20/07/2018

•• EVOLUTION DU PERSONNAGE :
Expérience:
27/100  (27/100)
PV:
210/210  (210/210)
Compétences:

Jeu 16 Aoû - 22:13

Bienvenue au Togenkyô


Avec la lenteur impossible des moments qu'ils passent ensembles, il laisse la douce question atteindre ses oreilles. Il sourit de long en large, prend la main de son bien aimé et le conduit dans la pièce aux merveilles gustatives. Il avait déjà préparé tout ce que pourrait imaginer l'épineux. Il voulait le combler, et savait y parvenir. Alors avec le calme d'une tempête, il monta sur le plan de travail. Il se tourna et lui découvrit de nombreux et beaux plats. Sous le drap, il y avait des samoussas, des douceurs arabiques et quelques bouchées variées.

Il redescendit sur le sol et lui reprit la main. Dans une légère valse, il se laissa marché au bruit des pas, au bruit de leurs odeurs mixées, au bruit de leur amour commun. Il ne pouvait qu'apprécier ce qu'il vivait. Il en oubliait l'extérieur. Il savait pourtant que ce n'était pas le cas de son épineux. Il le sentait près à se battre contre monts et marrées... Doucement, il embrassa son cou, il sentait aussi son amour. Il sentait aussi la douceur de ses mots non-dits et de ceux qui ne passaient qu'à travers les battements de son cœur, de sa respiration et de la douceur de leur âme. Il aimait tellement le savoir aimant.

Finalement, il sortit la tarte aux pommes du four et la déposa devant eux. Il souffla sur la bouche de Rose :

''J'espère que tu apprécieras... les mets que je t'ai préparé...''

Seulement, ce que ne pouvait deviner le démon, c'est qu'il n'y avait pas que les plats qui avaient été préparé. Sa main poussa le torse merveilleux sur le siège à ses côtés. Il souleva ses bras tout en retirant son haut. Sous son t-shirt, le dieu avait fait luire son haut. Il frémit un peu et se plaça correctement sur lui. Il colla son corps au sien et le regarda dans les yeux.

''Tu seras toujours... heureux avec moi. Comme je serai toujours heureux avec toi.''

Parfois, dire l'évidence était plus dure que de la suggérer. Il fallait donc qu'il l'annonce ici, pour que ce soit assuré à jamais par le destin. Incroyable, comme il pouvait le sentir, l'aimer et... tout à la fois. Ses yeux se perdaient dans les lagunes qu'étaient les siens. Il ne contrôlait plus ni ses gestes, ni ses pensées : le vide d'un bonheur simple. Il rougit tout en gardant ses yeux contre les siens.

Comme il se sentait bien, là. Il n'avait plus besoin de ressentir le monde. Il vivait simplement le bonheur d'exister quand lui le regardait. Il se fichait bien du reste, tant qu'on lui permettait de rester un instant, un moment, un temps, un millier d'années, avec celui qu'il aimait... S'il vous plait, laissez les se battre pour qu'ensembles, ils changent la destinée que tout le monde pensait... perdues. Ensembles, ils sont plus forts que des mots et les liens entre leurs regards se perdent dans le néant d'un paradis sans voix. Leur musique est un silence de création.

Codage par Libella sur Graphiorum
Revenir en haut Aller en bas
Rose
Démon standard
avatar
•• MESSAGES : 108
•• POINTS : 10
•• INSCRIPTION : 10/08/2018

•• EVOLUTION DU PERSONNAGE :
Expérience:
31/100  (31/100)
PV:
175/175  (175/175)
Compétences:

Sam 25 Aoû - 21:40

Bienvenue au Togenkyô
Tu attends que je réagisse, mais je suis trop occupé. Trop préoccupé. Je ne m'entraine pas assez. Je ne suis pas assez fort pour te protéger. Tout ce que je peux faire, c'est t'apprécier, t'aimer et t'observer vivre et respirer. Oui, mais pour combien de temps ? Mon regard observe tes courbes, mais mon esprit est loin. Loin, dans ces ruelles où je frappe des démons basiques pour devenir plus fort. Loin, dans ces endroits crasseux où tu ne me verras jamais. Loin, mais présent pour toi car tu as besoin de moi. Je le sais, je le sens. Je ressens la même chose que toi, mais depuis que ce monde existe, l'inquiétude me gagne. Si nous étions séparez à nouveau, je briserais tout, les conventions, les règles. Un bouton supprimé est simple, un bouton reconstruire est plus dur.

Je pose mon regard dans le tien et ma faim augmente. J'ai faim de toi. Alors mes lèvres viennent prendre les tiennes.

NC-18:
 

Une fois terminé, je me lève sombrement pour te décaler et aller me laver les mains sagement. Mon appétit s'est comme réveillé, je suis plus détendu. Mon esprit est revenu parmi nous et je suis prêt à enchanter tes plats. Avant cela pourtant, je me retourne et observe ton image encore rosit et rougit. Que j'aime cette expression surprise et attendue à la fois dans ton regard.

Revenir en haut Aller en bas
Natsume Hideo
Divinité locale
avatar
•• MESSAGES : 83
•• POINTS : 25
•• INSCRIPTION : 20/07/2018

•• EVOLUTION DU PERSONNAGE :
Expérience:
27/100  (27/100)
PV:
210/210  (210/210)
Compétences:

Sam 25 Aoû - 21:56

Bienvenue au Togenkyô


A toutes ses merveilles, il ne s'y était pas attendu. Il ne pensait pas que la plus tendre des actions le prendrait en main pour lui faire voir les nuages les plus sombres et à la fois les plus beaux de ce monde. Se retrouvant sur le ventre, les bras tremblant et le corps, vibrant; le regard lubriquement satisfait ne peut que contempler celui qui a jamais ne pourra que le combler. Sa langue lèche ses lèvres alors qu'il respire encore la jouissance et que ses joues crient aux feux.

Qu'il aime être perturbé par ce démon, qu'il l'aime simplement. Il a une douceur entre eux qui n'est pas enfantine, anodine, elle rythme beaucoup de vie. Lentement, le blond vient se placer contrer l'identité de ses émotions. Il ronronne presque comme un félin, alors que son corps semble se calmer et s'exciter à la fois. Il sourit et prend la main propre de l'épineux. Son fessier monte de nouveau sur le plan de travail. Il le conduit de nouveau contre lui, ses bras enlacent les muscles de feu.

Dans l'ombre, il savait parfaitement que le démon cherchait toujours plus à dominer. Là, où, bon, il cherchait à contrôler. Il sourit avec douceur, charmé comme jamais. Entre ses lèvres, il déposa un bout de tarte aux pommes, encore chaude. Son sourire ne le quittait pas. Dans une conversation sourde qui pourtant enchantait d'odeur les délices, il la tendit vers lui et espéra le voir croquer dedans.

Elle était faite pour lui cette tarte, comme il l'était fait pour lui. Chaque chose était à sa place en cet instant. Il comptait toutefois, ouvrir la boîte de Pandore plus tard. Pour le moment, il reprenait les échauffements vers le ciel. Gardons la nourriture en nous, progressons vers les cieux.

Dans cette après midi, ils allaient avoir le temps de profiter avec amour.
-18:
 

Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas
Rose
Démon standard
avatar
•• MESSAGES : 108
•• POINTS : 10
•• INSCRIPTION : 10/08/2018

•• EVOLUTION DU PERSONNAGE :
Expérience:
31/100  (31/100)
PV:
175/175  (175/175)
Compétences:

Lun 24 Sep - 10:00

Bienvenue au Togenkyô
Je profite de chaque caresse que tu m'offres pendant bien des minutes ou des heures. Le temps passe beaucoup trop rapidement en ta compagnie, mais il est temps que j'y mette un terme. Je ne pouvais pas faire autrement, autrement que de vivre l'instant. J'étais beaucoup trop stressé, pressé, envié, pour continuer de te caresser. J'inspire et t'observes, remet une mèche de tes cheveux en place et dépose un baiser sur tes lèvres.

Je goute ta nourriture, je goute tout les fruits de ton corps et reprend ma veste sans un regard.

« J'ai envie de fumer. »

Cette simple phrase donne l'alerte à ton coeur, fait bondir le mien. Je veux sortir prendre l'air, tout ceci m'étouffe et me rend fou. J'ai besoin d'air, de vivre. J'ai besoin de me sentir libre et les poumons emplis de cette fumée néfaste et mauvaise pour moi. On meurt tous de quelque chose, je sais bien que ce n'est pas la clope qui aurait raison de mon mal être. Je t'observe et viens chercher un dernier baiser sur tes lèvres, puis j'ose demander.

« Tu viens avec moi ? »

Auras-tu le courage de mentir au monde en te tenant avec indifférence à mes cotés ? Je sais à quel point c'est de plus en plus dur pour nous. Je te regarde, te mets au défi, avant de passer la porte comme un courant d'air pour aller en bas de l'immeuble ; car tu sais comme je n'ai jamais voulu tâcher ton appartement de ma cendre noirâtre sur les murs.

Revenir en haut Aller en bas
Natsume Hideo
Divinité locale
avatar
•• MESSAGES : 83
•• POINTS : 25
•• INSCRIPTION : 20/07/2018

•• EVOLUTION DU PERSONNAGE :
Expérience:
27/100  (27/100)
PV:
210/210  (210/210)
Compétences:

Mer 26 Sep - 17:46

Bienvenue au Togenkyô


Ce baiser sur ses lèvres est comme une promesse. Il a croqué les offrandes du temps, commandant les violons de l'ouragan. Les quelques mots parlant d'un cancer à fumer ne font que plonger dans un nouveau brouillard le doux soleil. Ses poils se sont hérissés. Il laisse sortit l'épine qu'il aurait voulu renfoncer dans son pied. Avec un calme qui ne va pas avec la situation, le dieu lève la tête vers le plafond. Il a un micro-sourire, il a un moment de tentation pure. Il se sent embarqué dans des dérives, des accords, un rythme qui ne devrait pas lui aller. Pourtant, il frémit.

Ses pas s'abaissent sur le sol, comme il abaisse son visage face au monde. Que voulez-vous? Le danger fait parti de la vie, l'illusion de vivre aussi... Il a besoin de ressentir la seule chose réelle dans ce monde qui depuis longtemps ne ressemble plus à rien. C'est explosé, c'est atteint de nombreux mots et pourtant il n'y en a qu'un qui bat, qui hurle, qui s'égosille:

"Rose!"

Vraisemblablement, il ne peut retenir ses pas de le rejoindre, il ne peut empêcher la tempête d'être plus forte que la terre saine. Il saute même des marches, il saute même des étapes. Finalement, il s'accoude contre la porte de verre, il respire comme s'il avait vécu quelque chose de bien trop intense. Son regard se pose sur l'épineux, son corps frémit de nouveau... Ce sourire qu'il lui sert est bien trop intense pour être celui d'un simple être. Peu importe, il est aussi son père, n'est-ce pas suffisant pour être heureux de le voir? Que le monde le croit. Que le monde leur foute la paix.

Il croise les jambes avec une douceur exemplaire, harmonie dans son être.

"Je pense t'accompagner pendant que tu avales la noirceur du monde."

Son sourire est doux, ses mots ont comme toujours un double sens.

Codage par Libella sur Graphiorum


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé



Revenir en haut Aller en bas
 
Bienvenue au Togenkyô ♥ Rose
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Bienvenue à Pierre Raymond!
» Bienvenue Laurent
» Oscar et la dame Rose
» La fête de la rose à Chaalis
» Acqua & Sapone => Bienvenue en Italie !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Nara :: Nara :: Quartier Phi :: Habitations :: Appartement de Natsume Hideo-
Sauter vers: